Les Croix de Bois, un chef d’œuvre ressuscité en 4K !

Par défaut
Les Croix de Bois, en salles, DVD, Blu-ray et VOD le 12 novembre

Les Croix de Bois,
en salles, DVD, Blu-ray et VOD le 12 novembre

Le mois dernier, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé organisait dans sa salle de cinéma du 73 avenue des Gobelins, 75013 Paris, dédiée aux films de patrimoine, une projection exceptionnelle du film N&B parlant Les Croix de Bois, restauré en 4K et réalisé en 1931 par Raymond Bernard, d’après un roman de Roland Dorgelès. Le film était précédé par le court métrage muet N&B Les Petits Soldats de plomb réalisé en 1916 par Pierre Bressol. Lors de sa projection à la Fondation Pathé, le film était accompagné en direct par un piano comme à la grande époque du muet. D’une durée de 115 minutes et parlant, Les Croix de Bois a nécessité plus de 600 heures d’étude et de réparation à partir des différentes pellicules disponibles en France et aux Etats-Unis (négatif, contretype de négatif, copie d’exploitation nitrate, et marron) pour la version présentée à la Fondation. La « reconstruction » a été numérisée et restaurée en 4K. La restauration image incluant l’étalonnage représente 2900 heures de travail.
 La restauration du son a été un travail particulièrement difficile dû à l’âge du film et au fait que la technique du parlant était récente. Ce film ambitieux nécessitant de nombreuses scènes de guerre en extérieur, les conditions d’enregistrement étaient très compliquées. Plusieurs micros avaient été installés afin de capter les dialogues d’un côté et les bruits d’explosions de l’autre. Ceci devait rendre compte de la réalité des scènes de guerre élaborées. Les niveaux de dynamique ont dû être évalués et équilibrés afin de tendre vers une plus grande intelligibilité des dialogues et un maintien du bruit de fond le moins gênant possible. 120 heures ont été nécessaires à la restauration sonore. L’ensemble des travaux de la restauration a duré 14 mois, et a été confié au laboratoire l’Immagine Ritrovata de Bologne.

Un film qui devait aussi monter le savoir-faire artistique et technique de la France aux Etats-Unis (c) Pathé Production

Un film qui devait aussi monter le savoir-faire artistique et technique de la France aux Etats-Unis (c) Pathé Production

« 1914 - 1918 », 4 courts-métrages muets en version restaurée. Le 12 novembre en DVD.

« 1914 – 1918 », 4 courts-métrages muets en version restaurée. Le 12 novembre en DVD.

Le choix s’est porté sur une restauration au plus près de l’enregistrement original en respectant au maximum la tonalité des voix. Ceci a également impliqué la conservation d’un peu de souffle.

Le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée) à participé financièrement à cette restauration.

Présenté dans la section Cannes Classics lors du dernier Festival International du Film, Les Croix de Bois, sortira en salles et en

DVD, Blu-ray et VoD le 12 novembre, dans sa version restaurée en 4K. Le film est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands films sur la Première Guerre mondiale. Les Petits Soldats de plomb fera partie du DVD intitulé 1914 – 1918 qui réunira 4 courts-métrages muets en versions restaurées disponible à partir du 12 novembre.

En salles, DVD, Blu-ray et VoD le 12 novembre

Ce que disait la presse des Croix de Bois en 1932

 « LES CROIX DE BOIS émeut par la franchise et la loyauté avec lesquelles il a montré les horreurs de la guerre. »

Le Petit Journal, 18 mars 1932

« Le beau film de Raymond Bernard accomplit une œuvre de magnifique propagande en faveur de la paix. »

L’Œuvre, 13 mai 1932

« Je vais faire à M. Raymond Bernard un compliment énorme et qui, je l’espère, le rendra confus : depuis Pabst, depuis QUATRE DE L’INFANTERIE, on ne nous a pas mieux montré la guerre à l’écran. »

Le Canard Enchaîné, 26 mars 1932

« Les scènes de bombardements et d’attaques sont d’une envergure étonnante, on ne pourrait y relever aucune faute, aucun anachronisme, et ceux qui vécurent les heures terribles de la guerre, les revivront, en face de l’écran, tant elles sont évoquées avec une tragique précision. Rien n’a été laissé au hasard, rien n’est conventionnel. Photographies, décors, sont d’une absolue perfection. »

Paris Midi, 18 mars 1932

« LES CROIX DE BOIS sera classé, n’en doutons point, en tête de toutes les réalisations évocatrices du grand bouleversement mondial. »

Paris Midi, 18 mars 1932

« On peut dire de certaines œuvres cinématographiques qu’elles dépassent le cinéma, car leur rapport avec la vie, leur lien avec de grands événements en font de véritables fresques animées où l’humanité reconnaît son image ; telles sont LES CROIX DE BOIS. »

Comeodia, 18 mars 1932

« C’est donc une illustration magnifique d’un grand ouvrage. C’est aussi, du point de vue cinématographique, un effort technique étonnant. Il n’y a ni longueurs, ni remplissages… Le metteur en scène a voulu faire vrai. Il y a réussi d’un bout à l’autre du film, et je ne sais comment il a pu donner cette puissance réaliste aux attaques, aux combats, à toute la partie “guerre”, qui dépasse en vérité et en intensité tout ce qu’on a pu faire dans ce genre. »

L’Intransigeant, 19 mars 1932

« C’est lorsque l’on voit un film comme celui-là, tellement vrai jusque dans les moindres détails, que l’on en arrive à se demander si cela n’a pas été pris sur le vif. »

Le Petit Journal, 8 mars 1932

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s