Admirez les collections des matériels de la Cinémathèque en photos sur le web !

Par défaut
Laurent Mannoni et une triple lanterne Riley – Photo Cinémathèque française.

Laurent Mannoni, directeur des collections de la Cinémathèque, et une triple lanterne Riley – Photo Cinémathèque française.

Le 2 février 2015, la Cinémathèque française vient de mettre en ligne sur Internet son catalogue illustré des collections d’appareils de cinéma (avec photos et descriptions) qui regroupe ses trésors et ceux du CNC. Un travail de longue haleine qui n’est pas prêt d’être terminé pour Laurent Mannoni, directeur scientifique du patrimoine et du conservatoire des techniques à la Cinémathèque française, car achats et donations se poursuivent. Depuis 1936, l’institution a constitué une fantastique collection (l’une des plus belle au monde) de matériels grâce avant tout à de généreux donateurs. La collection est devenue réellement de première importance en 1959, lorsque la Cinémathèque – grâce à André Malraux alors récemment nommé ministre d’État chargé des affaires culturelles – a pu acquérir la fabuleuse collection du technicien et historien anglais Will Day (1873-1936). En 1997, le Centre National du Cinéma met en dépôt à la Cinémathèque française sa propre collection d’appareils anciens. Les deux collections, une fois réunies, ont formé un ensemble cohérent, l’une complétant l’autre. A partir de 1997, les acquisitions reprennent, par exemple la célèbre collection de jouets d’optique de Jac Remise. Une politique active de collecte de dons est pratiquée et donne des résultats : en 1997 et 1998, Kodak-Pathé et la Société Française de Production (SFP) offrent des centaines d’appareils. Jean-Pierre Beauviala, fondateur de la société Aaton, devient un donateur régulier et généreux. Le cinéaste Jacques Perrin donne à la Cinémathèque les prototypes qui ont servi au tournage mouvementé d’Océans (2010).

Never ending story

Ce catalogue en ligne doit être considéré comme un work in progress. Ce travail ne recense pas la totalité des collections d’appareils car celles-ci augmentent sans arrêt (on estime aujourd’hui à environ 6000 le nombre de pièces conservées). 4200 fiches illustrées sont disponibles aujourd’hui. Cet outil, qui sera augmenté périodiquement, permettra de mieux comprendre les relations entre esthétique et technique, et d’aider à la conservation de ces précieuses machines.

www.cinematheque.fr/fr/catalogues/appareils/collection.html

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s