Technicolor quitte le consortium HEVC Advance pour licencier ses brevets en direct

Par défaut
Technicolor Frederic-Rose

Frédéric Rose, Directeur Général de Technicolor.

Moins d’un an après le lancement (et son entrée en mars 2015 en tant que membre fondateur) dans le consortium HEVC Advance – dont le but est de commercialiser via des licences aux industriels des brevets liés à la norme HEVC -, Technicolor annonce se retirer du consortium, le 03/02/2016, et décide de licencier directement ses brevets portant sur les technologies HEVC auprès des fabricants de produits électroniques. Un acte que Technicolor justifie afin de favoriser l’adoption plus rapide du standard par l’industrie. 

Dans un communiqué daté du 03/02/2016, Technicolor explique que « de nombreux acteurs de l’industrie ont retardé l’adoption du standard HEVC dans leurs produits et ont redirigé leurs investissements vers des technologies alternatives » . On ne voit pas trop de quelles technologies il s’agit puisque HEVC (et ses différents profils) est la norme de compression communément reconnue par l’industrie comme étant la plus efficace et qualitative pour prendre en charge les formats haute résolution nouveaux tels que 4K/UHD, High Dynamic Range (HDR) ou HFR (High Frame Rate). Compte tenu de son rôle dans le développement et la promotion du standard HEVC, « Technicolor est convaincu que la meilleure solution pour l’industrie ainsi que pour le Groupe est l’adoption rapide et large d’une technologie unifiée. »

Suite à cette décision, l’industriel a signé un accord de licences « significatif » couvrant l’utilisation de ses brevets relatifs aux technologies HEVC. Le groupe n’a pas apporté de précision concernant cet accord, mais il semble que depuis le rachat de la division décodeurs (set-top box) de Cisco en novembre 2015, la capacité de Technicolor à licencier directement ses brevets apparait la plus appropriée au développement de son business.

Technicolor HEVC AdvanceDe son côté, HEVC Advance rappelle que « faire apple au consortium reste le moyen le plus efficace pour acquérir un ensemble de brevets HEVC ». Le consortium a retirer les 12 brevets de Technicolor qui y figuraient. Il dispose à présent de 371 brevets dont la liste réactualisée figure sur ce lien.

Le premier accord « significatif » de Technicolor « met en évidence la capacité du Groupe à créer de la valeur plus efficacement qu’au travers de sa participation dans un consortium de brevets, explique Technicolor. Il vise à encourager les autres détenteurs de brevets à signer des contrats similaires. » 

Technicolor licencie ses brevets HEVC uniquement pour les produits électroniques et ne prévoit pas d’inclure les acteurs de la diffusion on-line de contenus (« streaming »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s