2016-2017 : la croissance de l’emploi cinéma et télé s’installe durablement dans la région Ile-de-France

Par défaut

La Commission du Film d’Ile-de-France et Audiens ont dévoilé mardi dernier les résultats de leur Observatoire* annuel de la production audiovisuelle et cinématographique en Ile-de-France.

Tournage extérieur

Diversité des décors + expertise des techniciens + crédits d’impôts : trois ingrédients pour attirer et maintenir les productions en France.

Selon l’étude, 2016 a été une année de croissance exceptionnelle (+5% par rapport à 2015) qui devrait se confirmer en 2017. Pour les entreprises situées en Ile-de-France, le volume d’emploi des permanents a augmenté fortement en 2016 (+ 4,9 %). En ce qui concerne les emplois intermittents, l’activité est plus cyclique et elle augmente en 2016 de + 5,8 %.

Befikre Paris

La superproduction indienne Befrike a été tournée en 2016 à Paris

L’année 2016 a été marquée par une :

  • relocalisation significative des tournages de films français et de la production audiovisuelle, notamment pour les productions à gros budget,
  • des dépenses de productions étrangères multipliées par 3 grâce au passage de 20 à 30 % du crédit d’impôt international (environ 150 M€).
  • le retour des tournages étrangers en Ile-de-France (« Befikre » ; « 50 Shades Freed » ; « Jackie »…).
Ultimate Arm (c)Julien David

L’Ultimate Arm, une machinerie que l’on retrouve souvent sur les productions hollywoodiennes. copyright Julien David

La croissance devrait se poursuivre en 2017 dans le domaine de la production cinématographique et audiovisuelle, et ceux pour plusieurs raisons :

  • la dynamique de relocalisation de tournages de films français à gros budget se confirme en 2017.
  • l’évolution du crédit d’impôt international et les nouveaux dispositifs du CNC pour relancer fortement l’industrie des effets visuels, qui a pour l’instant peu profité de la croissance de l’activité globale du secteur.
  • l’arrivée en région Ile-de-France de plusieurs longs métrages d’animation en cours de fabrication mais aussi de productions hollywoodiennes (Mission : Impossible 6…) intéressées à la fois par les décors iconiques et une fiscalité avantageuse rendant la France compétitive face à ses principaux concurrents.

Louma Systems

«La région Ile-de-France réaffirme (…) sa volonté de stimuler la croissance d’un secteur innovant et dynamique avec à la clé la création de nombreux emplois sur notre territoire », explique Pierre-Yves Bournazel, président de la commission Ile-de-France.

* Etude réalisée par Yann Marchet, Directeur marketing de la Commission du Film Ile-de-France et Philippe Degardin, Directeur des études Audiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s