Cine.Tv.Industry

I-Movix (dépôt de bilan) : le pionnier des solutions de super-ralentis pour le sport tire sa révérence

Laurent Renard, co-fondateur de la société I-Movix © Reporters

I-Movix, une des premières sociétés à avoir développé des systèmes de super-ralentis (caméras, remote…) pour les diffuseurs et prestataires de tournage, a déposé le bilan fin janvier 2018, après 13 ans d’activités. La société belge était un pionnier des technologies de ralentis haute vitesse spécialement utilisés lors de retransmissions d’événements sportifs. Elle comptait parmi ses clients Canal+, beIN Sport ou OBS, le diffuseur hôte des Jeux Olympiques – qui avait utilisé ses caméras pour la première fois lors des JO Pékin en 2008. I-Movix avait lancé son premier système baptisé X10 (enregistrement à 300 images/sec.) en 2010 à l’occasion du salon IBC d’Amsterdam. Lors du NAB 2014 de Las Vegas, le système de caméra évoluait en mode 4K/UHD ultra-slow motion (X 10 UHD) avec enregistrement jusqu’à 1000 images/sec. et relecture instantanée à haute vitesse. En 2016, I-Movix proposait Infinite, premier dispositif broadcast ultra-slow motion avec enregistrement en mode continu (jusqu’à 600 images/sec.) sans serveur de stockage. I-Movix avait passé de nombreuses années à développer ses systèmes en combinant sa technologie avec celle de Vision Research, le fabricant des caméras Phantom. Ces super-ralentis offraient aux diffuseurs des images exceptionnelles très appréciées des téléspectateurs.

L’environnement complexe du secteur broadcast avec des coûts tirés vers le bas, le regroupement des prestataires qui proposent des services « tout en un » et la concurrence de grands fabricants internationaux ont eu raison de la petite société montoise.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à notre extraordinaire équipe de jeunes talents, ingénieurs passionnés, techniciens, vendeurs, personnel administratif, pour tout le travail accompli. Nous sommes très fiers des produits fantastiques que nous avons tous développés chez I-Movix depuis 2005 », a fait savoir Laurent Renard, le président et co-fondateur (avec Nathalie Vinchent) d’I-Movix.