Samsung installe son écran LED Cinema dans le plus grand multiplexe de Séoul. Et ce n’est pas dans le hall d’accueil !

Par défaut
Lotte World Tower_(c)Lotte_Group

Le Lotte Cinema World Tower est installé dans la plus haute tour de Corée du sud à Séoul. © Lotte Group

Samsung Electronics veut conquérir les salles de cinéma ! Le coréen annonce l’installation de son nouvel écran LED « Super S » dans l’un des plus impressionnants multiplexes de Séoul en Corée du sud, le Lotte Cinema World Tower. Les fabricants de projecteurs, de toiles perforées, de copies numériques (DCP) ont-ils des inquiétudes à avoir ? Pas sûr. Tout d’abord, aucun prix n’est indiqué dans le communiqué de presse. Ensuite, l’écran « Super S » de Séoul atteint 10,3 mètres de base, ce qui semble être sa limite (pour l’instant) pour une résolution 4K (4096 x 2160) et une compatibilité HDR (haut contraste de luminosité) avec un pique de 146 fL « 10 fois supérieure aux projecteurs de cinéma standard », estime la marque coréenne.

Samsung-Cinema-LED-Screen4-960x590

Un téléviseur dans un cinéma ! Ecran LED Samsung « Super S » de 10,3 mètres de base

Côté audio, Samsung annonce une qualité sonore « très réaliste » grâce au travail collaboratif des équipes de Harman (racheté par Samsung fin 2016 pour 8 milliards de dollars !) et Samsung Audio Lab. Le fabricant soutient que le « Super Screen » s’exempte des problèmes de distorsion liés à l’optique des projecteurs. Aucune information n’est donnée concernant la compatibilité du dispositif (écran + son) avec les projections relief ou les formats audio Dolby, DTS, etc. L’on sait que le dispositif de Séoul inclut de « puissants » haut-parleurs JBL (Harman) autour de l’écran et dans la salle, qu’il utilise un traitement audio « propriétaire » et une diffusion ambiophonique Sculpted Surround de JBL.

Samsung-Cinema-LED-Screen3

Ecran Samsung LED 4K et HDR

Samsung indique en outre que le dispositif en fait un outil adapté aux cinémas souhaitant utiliser leurs salles pour des événements d’entreprise, des concerts, et des retransmissions de compétitions sportives ou d’e-sports.

En mai 2017, l’écran LED « Super S » de Samsung est devenu « le premier produit du genre à se conformer entièrement aux spécifications du Digital Cinema Initiatives (DCI) » avant sa commercialisation. Cette certification reconnaît sa capacité à prendre en charge les plus hauts critères qualitatifs de la projection numérique cinéma.

Lotte Cinema Super G

Le Lotte World Cinema Tower dispose de la plus grande salle de cinéma du monde

La démesure au rendez-vous !

Situé dans la tour du centre commercial Lotte World Mall  [le plus haut édifice – 555 mètres et 123 étages – de la Corée du Sud, Ndlr], le cinéma Lotte World Tower a été ouvert en juillet 2014. Chacune des 21 salles possède son propre étage dans le gratte-ciel ! La plus grande salle baptisée « Super Plex G » dispose de 622 sièges au 123ème étage de l’immeuble. L’écran mesure 34 mètres de large x 13,8 mètres de haut et est reconnu par le Guinness Book des Records comme le plus grand écran du monde. Comparativement, l’écran Grand Large du cinéma Le Grand Rex à Paris mesure 24,9 m. de large x 11,3 m. de haut.

Rachat de Cine-Logistics par Ymagis (Jean Mizrahi, Pdg) : « cet accord marque une étape importante dans notre développement outre-Rhin »

Par défaut

Ymagis, le spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, a annoncé lundi 08/02/2016 l’acquisition de la société berlinoise Cine-Logistics GmbH, le spécialiste allemand des services logistiques auprès des distributeurs films et des exploitants cinématographiques germanophones. Selon les termes de cet accord, Ymagis devient l’unique actionnaire de Cine-Logistics au travers de sa filiale Ymagis Deutschland.

Jean Mizrahi Ymagis“ Le succès de cet accord marque une étape importante dans notre développement outre-Rhin. Nous renforçons ainsi notre structure managériale en Allemagne grâce aux fondateurs de Cine-Logistics qui nous aideront à atteindre notre objectif stratégique de conquête de parts de marché en Allemagne. Cette opération également va nous permettre d’élargir nos activités et d’améliorer notre rentabilité sur le segment des services de contenus. Avec Cine-Logistics, nous allons intégrer des solutions innovantes telles que la plateforme de téléchargement des films annonces Trailerloop et des nouveaux services liés aux tickets cinéma, contremarques et chèques cadeaux pour les spectateurs. » Jean Mizrahi, Président Directeur Général d’Ymagis.

Michael Krauth, Directeur Général d’Ymagis Deutschland :

Ymagis Allemagne Michael Krauth“ Avec ce rapprochement, nous sommes désormais capables d’offrir aux distributeurs et exploitants allemands un portefeuille de produits et de services allant de la post-production, l’adaptation, le mastering DCP et les services de distribution salles pour l’acheminement de contenus par voie électronique jusqu’au stockage et à l’envoi de supports physiques tels que les éléments promotionnels.« 

Michael Krauth est nommé co-directeur général de Cine-Logistics et gèrera la société aux côtés de Knut Güntzel. Ils reportent tous les deux à Christophe Lacroix, Senior VP Services de contenus du groupe Ymagis.

En 2015, Cine-Logistics a enregistré un chiffre d’affaires de 3,15 millions d’euros (+30,2 % par rapport à 2014). Basée à Berlin, l’entreprise exploite un centre de distribution situé près de l’aéroport de Berlin-Tempelhof. Cine-Logistics compte un effectif de 20 employés équivalent temps-plein qui rejoignent aujourd’hui les équipes du groupe Ymagis.

Le cœur de métier de Cine-Logistics est d’assurer l’acheminement physique et électronique pour le compte des distributeurs allemands et de certaines grandes chaines d’exploitation cinéma de leurs matériels publicitaires, tickets, contremarques et cartes cadeaux ainsi que les DCP pour les films annonces, les films longs-métrages, les spots publicitaires et les KDMs. Grâce à son centre logistique, la société est aussi connue pour le stockage, l’archivage et la conservation des œuvres cinématographiques pour le compte des ayants-droit, sociétés de production et cinémathèques, totalisant près de 20 000 objets physiques pour 6 500 films.

 

Gaumont s’expose dans le RER pour ses 120 ans

Par défaut

Capture d’écran 2016-01-07 à 15.24.16

Et si les expositions sortaient des musées pour venir à la rencontre de leurs publics ? L’opération inédite lancée par SNCF Transilien et Gaumont, avec le soutien du STIF, met en scène le cinéma et la culture là où on ne les attend pas. C’est sur les rails, à bord d’un train de la ligne D, au cœur du réseau francilien, que le public découvrira – après l’exposition Gaumont au centre culturel Centquatre – Paris, une rétrospective sur 120 ans d’histoire du cinéma pour une durée de 2 ans entre Creil et Melun, en passant par le Stade de France, les gares du Nord et de Lyon ou encore Châtelet-les Halles.

La première rame sera inaugurée le 28 janvier, voie M dans le hall 1 de la gare de Lyon. Le lancement de la deuxième rame est prévu fin mars 2016.

Affiches de films, photographies de stars et appareils cinématographiques ont été orchestrés par l’agence Adkeys (groupe Comkeys) à l’intérieur de deux rames de la ligne D pour offrir une promenade itinérante à travers le 7ème art.

SNCF et le STIF renouvellent ainsi leur souhait d’offrir une parenthèse culturelle aux usagers, après le « train Versailles » en 2012, en partenariat avec le château de Versailles, et le « train des impressionnistes », un an après, en partenariat avec le musée d’Orsay.

Les 25 ans des Rencontres Cinématographiques de L’ARP

Par défaut
Jacques Audiard, président des 25eme Rencontres Cinématographiques de l'ARP.

Jacques Audiard, président des 25eme Rencontres Cinématographiques de l’ARP.

La 25ème édition des Rencontres Cinématographiques de L’ARP, qui se tiendra à Dijon du jeudi 22 au samedi 24 octobre 2015, sera présidée par Jacques Audiard.

Comme chaque année, elles accueilleront près de 700 professionnels afin de réfléchir aux grands enjeux du secteur cinématographique et culturel, en présence de Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, de Christiane Taubira, Garde des Sceaux et de Frédérique Bredin, Présidente du CNC.
Les débats seront animés par les grandes personnalités du cinéma et de l’audiovisuel, et se tiendront au Grand Théâtre de Dijon. Retrouvez le programme des rencontres sur le site Internet : www.rencontres-cinematographiques-de-dijon.fr

VER (Video Equipment Rentals) : nouvelle avancée en Europe pour le loueur d’équipements audiovisuels

Par défaut
De g. à dr. : Harpert Bramervaer, Nils Pauwels et Ivo Nebbeling.

La nouvelle équipe de direction VER-RealityPartners basée à Amsterdam (de g. à dr.) :
Harpert Bramervaer, Nils Pauwels et Ivo Nebbeling.

VER (Video Equipment Rentals), l’un des principaux prestataires d’équipements de production audiovisuelle dans le monde pour les chaines de télé et les producteurs Tv, mais aussi le cinéma, l’événementiel, les entreprises, etc. vient de reprendre aux Pays-Bas, le 09/10/2015, la société RealityPartners, spécialisée dans les moyens de production d’émissions de télé-réalité, qui devient à présent VER-RealityPartners.

L’équipe de RealityPartners apporte des compétences complémentaires à celle européenne de VER et pourra s’appuyer sur les connaissances de VER sur le marché de la télé-réalité aux États-Unis.

France next ?

VER a son siège social à Los Angeles. Elle est l’un des plus importants loueurs de matériels et d’ingénierie audiovisuels dans le monde avec 29 bureaux en Amérique du nord (Etats-Unis et Canada) ainsi que 3 bureaux en Europe (Amsterdam, Londres, Frankfurt), une zone géographique qui intéresse particulièrement VER comme l’indique la reprise du hollandais RealityPartners, et celle de l’anglais Aurora Lighting Hire Ltd (le 16/09/2015), spécialiste de la location d’éclairage pour la télévision et du cinéma. VER propose des services de support 24h/24 et 7j/7, et peut assurer la production de tout événement en direct ou enregistré partout dans le monde. www.verrents.com. La France sera-t-elle la prochaine implantation de VER dans l’hexagone via le rapprochement d’un prestataire local ? Rien n’est moins sûr, car le marché français est déjà bien structuré avec quelques leaders reconnus à forte valeur ajoutée sur un secteur qui n’est pas extensible. En 2014, VER signait pour trois ans avec la chaine américaine Tennis Channel afin de lui apporter sa logistique technique lors des rencontres internationales de tennis de Roland Garros à Paris, mais également avec ESPN, NBC et ESPN International. VER était présente sur place cette année avec son offre technique Flypack dédiée à la production sportive en direct qui s’adapte aux différents besoins de production des diffuseurs.

« Nous sommes ravis d’accueillir Ivo Nebbeling et Harpert Bramervaer de RealityPartners chez VER, explique Steve Hankin, directeur général de VER. Leurs connaissances et leur expérience de la production internationale d’émissions de télé-réalité et de la conception de systèmes sont précieuses pour notre équipe européenne en pleine expansion ».

« VER est un leader mondial des solutions de divertissement et de diffusion de qualité, déclare Ivo Nebbeling, ancien directeur général de RealityPartners. En tant que spécialistes de la production d’émissions de télé-réalité, nous sommes très heureux de rejoindre VER ».

« La qualité et la diversité des équipements qui ont fait la réputation de VER et répondent parfaitement aux besoins de nos clients en matière de solutions clés en main font de VER-RealityPartners un choix incontestable », conclut-il.

VER-RealityPartners sera basée dans les locaux de VER à Amsterdam. Les clients de RealityPartners bénéficieront immédiatement du vaste choix d’équipements et de la présence internationale de VER.

Burst and EVS put Tomorrowland fans in charge !

Par défaut
EVS Burst Tomorrowland

EVS & Burst will ‘Electrock’ you !

Burst and EVS have completed another successful joint project at this year’s Tomorrowland – one of the world’s largest electronic music festivals held in Boom, Belgium, at the end of July with simultaneous events happening around the world. The two technology providers built an innovative technical workflow which allowed user-generated content to be included into the festival’s broadcast feed. This project deepened their partnership of delivering robust, efficient mobile-to-broadcast workflows to some of the world’s biggest events.

The EVS/Burst solution let fans attending the events happening simultaneously in Mexico and India also share media. Broadcast teams were able to quickly and easily take user-generated content from around the world and include it into the workflow. The flexibility to include content in this way gave viewers watching the broadcast at home a unique and engaging perspective of the festival.

Burst TimGraves« This year, Tomorrowland fans were able to share and consume videos in a way that’s never been possible before. Our partnership with EVS continues to grow and deepen as we work with broadcasters and live event producers to engage more audiences worldwide.”

Tim Graves, SVP of Product and Business Development for Burst

Demonstrations of the Burst and EVS integrated mobile-to-broadcast solution will be available at IBC2015 on the EVS booth 8.B90.

Ymagis’ bid to take over Eclair Group’ businesses accepted by the Nanterre Commercial Court

Par défaut

Ymagis Group (ISIN: FR0011471291, TICKER: MAGIS), the European specialist in digital technologies for the cinema industry, has announced the 31th of july that its offer to take over the businesses and certain assets of Eclair Group was accepted today by the Nanterre Commercial Court as part of the company’s rehabilitation proceedings, which began on 12 June 2015.

Eclair01Over the last few years, Eclair Group has been severely hit by the sharp decline in its photochemical activities due to the transition of the whole industry from film print to digital. The group significantly reduced its revenue and workforce, which considerably affected its financial position. After several years of restructuring, the Group has refocused on future-oriented activities grounded in four major areas: localisation businesses (subtitling, dubbing, etc.), content distribution services, film and video restoration, and postproduction. Eclair Group’s consolidated financial statements show that in 2014 it generated €37.7m in revenue, almost entirely from the French market, and negative operating income of €3.5m.

Under the terms of the offer, Ymagis will purchase Eclair Group’s operating activities, its holdings in several subsidiaries in France, Germany and Morocco, tangible assets including property and some intangible assets. Ymagis will not take over any liabilities incurred by Eclair Group before the judgment deciding about the cession plan.

To manage the businesses acquired, Ymagis will create two new subsidiaries that will be wholly-owned by Ymagis SA: Eclair Media SAS taking over the content distribution and localisation services, and Eclair Cinéma SAS being responsible for postproduction and restoration.

These businesses will complement Ymagis Group’s existing « Content Services » division in terms of digital content delivery to movie theatres, opening the group up to new developments in video businesses (services for TV channels, VOD platforms, etc.). Ymagis’ goal is to develop these activities internationally once Eclair’s restructuring has been completed.

Of the 320 people currently employed by Eclair Group, 233 will join the new structures Eclair Media SAS and Eclair Cinéma SAS as well as the subsidiaries taken over. A team of specialists dedicated to managing these activities will be recruited and will report to Ymagis’ management committee.

Ymagis will pay €670k to acquire these assets, including inventory. Furthermore, Ymagis will contribute €217k to the redundancy programme for employees not kept on, and will assume responsibility for €337k in fees owed to specific suppliers in order to ensure the businesses can continue operating. The total amount of approximately €1.2m will be fully financed by the company’s own equity. The Group is now in talks with its financial partners to optimise the financing of its operational cash flow.

The takeover comes into effect on 1 August 2015. The Eclair Group’s earnings will be consolidated starting from that date.

Jean Mizrahi, Chairman and Chief Executive Officer of Ymagis. « We will put our expertise, technical knowledge, business skills and international network to work in rejuvenating the century-old company, whose name is respected worldwide. The goal is to help Eclair recover its past glory. »

Webedia monte en puissance dans le cinéma

Par défaut
Julien Marcel Boxoffice LA

Julien Marcel, co-fondateur (avec Patrick Farcy) du groupe Côté Cinéma et de sa filiale américaine BoxOffice Media, surveille les affaires de l’entreprise depuis Los Angeles où il demeure.

Le Groupe Webedia*, filiale de FIMALAC, est entré en négociation exclusive vendredi 13 février en vue du rachat de la majorité des parts de Côté Ciné Group, un des leaders français dans le domaine des services digitaux aux salles de cinéma. La société a été créée en 2010 par Patrick Farcy et Julien Marcel.

Côté Ciné Group est un acteur de premier plan en France dans les domaines des solutions web et mobiles pour les salles de cinéma, de la billetterie cinéma et de l’information professionnelle pour le secteur du cinéma en salle avec le magazine professionnel Côté Cinéma. La société est également présente aux Etats-Unis avec sa filiale BoxOffice Media qui édite le site pro.boxoffice.com ainsi que BoxOffice Pro le magazine officiel des salles de cinéma nord-américaines.

L’acquisition de Côté Ciné Group permet à Webedia de se renforcer sur la thématique du cinéma qui est un des axes prioritaires de la société depuis le rachat d’Allociné en juillet 2013.

Au sein de Webedia France, les équipes de Côté Ciné Group, sous la direction de Patrick Farcy, mettront au service des salles de cinéma une offre transversale de services digitaux leur permettant de développer en particulier la billetterie cinéma en ligne. La galaxie des sites web et applications mobiles de Côté Ciné Group (près de 50 millions de pages vues et plus de 3 millions de vidéos en décembre 2014) viendra enrichir et conforter la place unique d’Allociné sur ce vertical.

Webedia souhaite aussi profiter de cette opération pour contribuer à l’accélération de l’adoption de la billetterie cinéma sur internet et mobile. Côté Ciné Group gère la billetterie physique et en ligne de plusieurs centaines de cinémas en France et apportera donc une expertise importante à Webedia dans ce domaine.

L’acquisition de Côté Ciné Group et de sa filiale américaine BoxOffice Media permet enfin à Webedia d’amorcer une nouvelle étape dans son expansion internationale avec un premier pas sur le marché nord-américain après avoir conquis des positions très fortes en Allemagne, au Brésil, en Espagne, en Turquie et au Moyen-Orient. BoxOffice® est une marque presque centenaire aux Etats-Unis et une référence dans le domaine de l’information professionnelle online et magazine autour du cinéma. Julien Marcel, co-fondateur de Côté Ciné Group et PDG de BoxOffice Media, aura en charge, depuis Los Angeles où il est installé, le développement des projets cinéma de Webedia pour l’Amérique du Nord.

Patrick Farcy, Président de Côté Ciné Group, a déclaré : « Nous sommes très heureux de cette opération qui va nous permettre de renforcer notre offre au service des exploitants de cinéma en nous appuyant sur l’expertise technologique et marketing de Webedia. »

Julien Marcel, PDG de BoxOffice Media, a ajouté : « Avec le soutien de Webedia, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour BoxOffice Media qui entend jouer un rôle de premier plan dans une industrie du digital media autour du cinéma en pleine mutation. »

Véronique Morali, présidente du directoire de Webedia, conclut : « Avec l’acquisition de Côté Ciné Group, Webedia va renforcer son offre servicielle sur le vertical cinéma. En combinant la puissance web et mobile d’Allocine et des salles de cinéma, nous avons l’ambition de créer un mouvement d’adoption massive de la billetterie cinéma en ligne.»

Fondé en 2008, le groupe Webedia a rejoint depuis mai 2013 la société française d’investissement Fimalac, dirigée par Marc Ladreit de Lacharrière. Avec une quinzaine de sites internet (Allociné, PurePeople, Jeuxvideo.com…) et rassemblant plus de 6 millions de visites par jour et 21,2 millions de visiteurs uniques par mois en France, Webedia a pour ambition de devenir le leader du divertissement sur Internet.

Une console Yamaha au service de la culture française à la BnF

Par défaut
Ombre et lumière pour la console Yamaha QL5 au service des événements culturels de la Bibliothèque Nationale de France

Ombre et lumière pour la console Yamaha QL5 au service des événements culturels de la Bibliothèque Nationale de France

La BnF (Bibliothèque Nationale de France) accueille depuis peu une console de mixage numérique Yamaha QL5, dans le cadre de son programme d’accueil d’événements culturels.

La bibliothèque possède aujourd’hui environ 14 millions de livres et de documents imprimés, manuscrits, journaux, photographies, cartes, plans, partitions et autres. Outre son rôle d’établissement de référence pour les chercheurs, elle accueille aussi des expositions et événements culturels, dans divers espaces. Il fallait une console compacte et facile à déplacer pour mixer le son de tous ces événements, mais la Yamaha QL5 permet d’aller bien plus loin.

Outre ses dimensions réduites et sa portabilité, un des facteurs clés du choix de la QL5 était qu’elle allie réseau Dante et entrées/sorties locales. Un gage d’extrême souplesse, en plus des possibilités d’enregistrement direct de 64 pistes via Dante. C’est la société MDS Audio, basée à Coulommiers, qui a procédé à son installation.

Grâce à ses dimensions compactes, la QL5 s’intègre très facilement dans les différents endroits de la BnF accueillant des événements. Bénéficier du réseau Dante et d’entrées/sorties locales permet aux techniciens de la BnF de s’adapter rapidement et facilement aux demandes, et d’implémenter des configurations de sonorisation et d’enregistrement de haute qualité, pour tout type d’événement ». Philippe Girard, responsable des ventes chez MDS Audio.

Certains des événements se tiennent dans des espaces de la BnF pas forcément prévus pour un son sonorisé : les effets et traitements du Premium Rack de la QL5 et les possibilités de contrôle à distance sur iPad via l’application StageMix permettent de résoudre rapidement d’éventuels problèmes acoustiques.

« Un des autres points forts de la console réside dans la Custom Bank, qui accueille les configurations « utilisateur » personnalisées. Sans oublier, bien sûr, la réputation de qualité et de fiabilité des consoles de mixage numériques Yamaha – un autre facteur déterminant », poursuit Philippe. « Au final, grâce à cette excellente combinaison de rapport qualité/prix, de possibilités et de souplesse, la QL5 était la seule option sérieuse. Nos techniciens ont assuré une journée de formation pour les techniciens de la BnF, à l’issue de laquelle la console a été approuvée à l’unanimité. »

Le CNC a soutenu « Asterix, Le Domaine des Dieux » en animation et relief

Par défaut
Astérix, Le Domaine des Dieux, demain sur les écrans français. Copyright Universum Film

Astérix, Le Domaine des Dieux, demain sur les écrans français. Copyright Universum Film.

J-1 avant la sortie des nouvelles aventures d’Astérix et Obélix sur grand écran. Produit par M6 Studio, ce nouvel épisode des aventures des célèbres gaulois «Astérix, Le Domaine des Dieux» a été réalisé en images de synthèse et en 3D chez Mikros Image à Levallois-Perret.

Dans un communiqué, le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) se félicite d’avoir soutenu (via l’aide aux nouvelles technologies en production) le projet ambitieux des réalisateurs Louis Clichy et Alexandre Astier.  « Astérix, Le Domaine des Dieux est le symbole de l’excellence à la française en termes d’animation. Véritable secteur florissant, l’animation emploie près de 5 000 personnes dont 60 à 75% (permanents, intermittents) sont des jeunes (moins de 40 ans)« , indique le communiqué daté du 25 novembre.