Sony CineAlta présente ses nouveautés 4K/ workflow au Micro Salon AFC 2017

Par défaut
sony-cinealta_axsr7

Caméra Sony CineAlta F55 avec l’enregistreur arrière AXS-R7 aux formats RAW et X-OCN.

A l’occasion de la 17e édition du micro salon parisien AFC (Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique), qui aura lieu les 27 & 28 janvier prochains à la Fémis (Paris XVIIIe), Sony CineAlta présentera ses dernières solutions en termes de cinématographie avec un stand niveau 2 plateau 3.

Sony CineAlta proposera aussi des conférences avec la projection des premières images tournées avec son nouvel enregistreur RAW- AXS-R7.

Vendredi 27 janvier à 16h30 et samedi 28 janvier à 13h30/ Sony CineAlta – retour d’expérience sur le ralenti en 4K et le nouveau format de travail X-OCN :

sony-enregistreur-raw-4k-axs-r7

Enregistreur Sony AXS-R7.

Joël Labat Réalisateur et Chef Opérateur, Olivier Garcia Monteur et Etalonneur chez HDSystems et Jean-Yves Martin, Chef de produit à Sony PSE et, présenteront les dernières solutions de Sony en matière d’enregistrement : l’enregistreur 4K AXS-R7 ainsi que le nouveau format de capture sur caméra, le  X-OCN. Deux produits compatibles avec toutes les caméras de la gamme CineAlta de Sony.

Workflow 4K/IP

Sur le stand de Sony, Pablo Garcia, Formateur workflow 4K/ IP de Digital Motion Picture Center Sony dans les Studios Pinewood, présentera les dernières solutions de l’entreprise en matière de HDR & 4k relatives à la production et à la post-production.

« Notre participation au Micro Salon AFC nous permet d’aller à la rencontre de nos publics : professionnels et passionnés du cinéma. Ce sera aussi l’occasion de mettre en avant nos solutions innovantes autour du workflow 4K et de la HDR et de faire le point sur le marché du cinéma européen », commente Anna Doublet, Chef de produit chez Sony PSE.

Afin de répondre à vos questions, l’équipe Sony France sera représentée sur place par Fabien Pisano, Anna Doublet et Jean-Yves Martin.

Arri partenaire des prochaines rencontres Berlinale Talents durant le Festival International du Film de Berlin

Par défaut
arri-berlinale-talent

Le directeur photo Stefan Ciupek dévoilant aux participants de la Berlinale Talents les secrets de la caméra Arri Alexa.

À l’occasion de la 67ème édition du Festival International du Film de Berlin (9-19 février, Allemagne) présidée par le cinéaste néerlandais Paul Verhoeven, le fabricant de systèmes de caméra et de lumière cinéma Arri s’associe aux cycles d’événements de la Berlinale Talents (11-16 février 2017) qui rassemble des talents en devenir ou déjà confirmés à travers des conférences et projections. Les 250 talents sélectionnés par un jury international participeront à un programme de six jours pendant lequel se dérouleront plus de 100 événements, dont un bon nombre ouvert au public.

L’édition 2017 de la Berlinale Talents intègre des metteurs en scène (106), des producteurs (49), des comédiens (15), des scénaristes (5), des directeurs de la photographie (17), des berlinale-talents_logomonteurs (14), des décorateurs (13), des critiques de films (8), des distributeurs (10), des compositeurs (6) ainsi que des sound designers (8). Parmi tous les participants, 40 d’entre
eux portant des projets en développement ont été sélectionnés pour les Project Labs dans les catégories documentaire, fiction et court-métrage. Ils ont habituellement de cinq à dix ans de carrière ainsi qu’une grande expertise professionnelle, une bonne présence aux festivals et, la plupart du temps, des films primés.

Arri organisera plusieurs événements consacrés à l’Innovation technique en matière de conception de caméras et d’éclairages ainsi que dans la post-production numérique. Ces événements comprennent, entre autres, l’atelier  « Camera Studio » réunissant une vingtaine de directeurs de la photo, et l’étude de cas d’une production de série télévisuelle.

Les Pépites, un long-métrage d’exception tourné avec la caméra Sony F55 au milieu des enfants de Phnom-Penh

Par défaut
les-pepites-poster

Les Pépites, au cinéma depuis le 5 octobre 2016.

Les Pépites, nouveau long-métrage documentaire de Xavier de Lauzanne a été entièrement filmé avec la caméra Sony CineAlta PMW-F55, avec Jerôme Krumanecker comme directeur de la photographie (et Mono Yim) qui confie : « La F55 a été le partenaire idéal sur ce tournage. Sa taille et son poids offrent une grande liberté de prises de vues et un vrai confort dans son utilisation. Sa faible consommation électrique a également été très appréciée, nous permettant de tourner une journée avec seulement deux batteries». À cela s’ajoute une très grande plage dynamique, un très large gamut et une grande qualité d’image, que l’on tourne en HD, 2k, ou 4K.

les-pepites-photo-equipe

Une équipe soudée pour le film Les Pépites, dans les salles de cinéma françaises depuis le 5 octobre 2016.

Le film Les Pépites retrace la vie d’un groupe d’enfants cambodgiens devant fouiller, pour survivre, dans une décharge de Phnom-Penh. C’est là que Christian et Marie-France, un couple de voyageurs français, les rencontrent, il y a plus de vingt ans. Et qu’ils décident

les-pepites-a-lepaule

Sokunthea, un des personnages du film. copyright J. Krumanecker.

alors de se battre sans limite pour sortir ces enfants de cet enfer. A ce jour, le couple de français a permis à près de 10.000 enfants d’accéder à l’éducation pour se construire un avenir.

« Notre volonté était de faire de ce documentaire un succès cinématographique, et nous sommes convaincus que l’image 4K peut y contribuer. Grâce à la F55, nous avons obtenu un rendu exceptionnel, ajoute  Krumanecker, le directeur photo. Il existe par ailleurs une école de…

les-pepites-lauzanne

Le réalisateur, Xavier de Lauzanne, avec la caméra Sony F55.

… cinéma qui fait partie du projet de Christian et Marie-France des Pallières. Dans ce cadre, ils se sont procurés une PMW-F55 et certaines séquences d’illustration des Pépites ont été tournées par les élèves et le réalisateur avec la caméra de l’école »

les-pepites-couple

Christian et Marie-France des Pallières.

Deux jours après la projection en avant-première à l’Alliance française de Bangkok du film Les Pépites, Christian des Pallières décédait le 24 septembre 2016 à Phnom Penh (Camboge) à l’âge de 82 ans. Cet homme de conviction et son épouse étaient arrivés au Cambodge au milieu des années 1990. Touchés par la grande misère des enfants de la région, ils avaient fondé l’association « Pour un sourire d’enfant » (PSE), venue en aide à des milliers de jeunes. En vingt ans, le couple a permis à de nombreux jeunes Cambodgiens de se sortir de la décharge de Stung Meanchey, dans la banlieue de Phnom Penh, en leur fournissant de la nourriture, un toit, une éducation, une formation professionnelle. Le couple avait reçu la citoyenneté cambodgienne des mains de la Reine-Mère Monineath et obtenu le prix des Droits de l’homme en 2000. Pour cet ultime hommage, la Reine-Mère est venue sur place se recueillir et prier devant le corps du défunt aux côtés de milliers de jeunes cambodgiens.

Les lauréats cannois privilégient les caméras ARRI

Par défaut
Arri Amira

Caméra ARRI Amira

Près des trois quarts des films de la compétition officielle du 69e Festival de Cannes ont été tournés avec des caméras ARRI et plus de la moitié d’entre eux ont choisi l’ALEXA. Dans la section Un Certain Regard, la proportion était encore plus importante, avec deux tiers des films en compétition tournés avec l’ALEXA. Les caméras ARRI ont été utilisées par les principaux lauréats des deux catégories.

Le réalisateur britannique Ken Loach a remporté la Palme d’Or avec son film engagé qui dépeint les défaillances du système de protection sociale britannique : MOI, DANIEL BLAKE. Sorti de sa retraite pour réaliser le film, Ken Loach a reçu une standing ovation des festivaliers. Aux côtés du réalisateur, pour ce moment de gloire, se trouvait le chef opérateur, Robbie Ryan BSC qui a photographié le film avec des caméras ARRICAM et des objectifs ARRI/ZEISS Master Primes.

Et, grande prouesse, Robbie Ryan a également photographié le film qui a remporté le Prix du Jury : AMERICAN HONEY d’Andrea Arnold. Pour ce road-movie social qui retrace le voyage à travers les États-Unis d’une bande de jeunes inadaptés qui vend des magazines de porte-à-porte, Robbie Ryan a utilisé des caméras ALEXA. Le film a été tourné majoritairement en décor naturel et dans des conditions de très faible luminosité.

ARRI Happy Hour Plage Quinziane 2016

Happy Hour pour ARRI et ses invités pendant le Festival de Cannes 2016

Le Grand Prix a été décerné à JUSTE LA FIN DU MONDE, un drame tumultueux franco-canadien sur un jeune homme qui retourne voir sa famille disfonctionnelle pour lui annoncer qu’il est en phase terminale. Réalisé par le jeune et talentueux réalisateur québécois, Xavier Dolan, le film a été photographié par le chef opérateur André Turpin CSC avec des ARRICAM et des Master Primes.

Et deux lauréats se partagent cette année le Prix de la mise en scène : Cristian Mungiu pour BACCALAURÉAT, filmé avec l’ALEXA XT et des objectifs ARRI/ZEISS Master Anamorphic par le chef opérateur Vladimir Panduru et le réalisateur Olivier ASSAYAS pour son film PERSONAL SHOPPER, photographié par Yorick Le Saux avec une ARRICAM.

Le Prix du scénario a été attribué au réalisateur et scénariste iranien Asghar Farhadi pour FORUSHANDE (Le Client). Le film a été tourné avec l’ALEXA et des objectifs ARRI/ZEISS Ultra Prime par Hossein Jafarian. Ce film a également remporté le Prix d’interprétation masculine.

Dans la section Un Certain Regard, le premier prix a été décerné au film HYMYILEVÄ MIES (Le plus beau jour dans la vie d’Olli Mäki), réalisé par Juho Kuosmanen et tourné en Super 16 avec des caméras ARRIFLEX 416 par Jani-Petteri Passi. Cette victoire est survenue quelques jours seulement après qu’ARRI ait annoncé un nouveau mode d’enregistrement Super 16 pour la caméra AMIRA. Cette nouvelle fonctionnalité démontre le soutien permanent de la société pour ce format toujours en vigueur, tel qu’en témoigne le film de Todd Haynes, CAROL (2015), et qui a valu une nomination aux Oscars au chef opérateur Ed Lachman pour son travail avec l’ARRIFLEX 416.

Pendant la Quinzaine des réalisateurs, dont ARRI est partenaire et où il invite annuellement à un Happy Hour sur la Plage Quinzaine, le premier prix de la SACD a été attribué à L’EFFET AQUATIQUE de Sólveig Anspach et tourné en ALEXA par Isabelle Razavet. Deux productions présentes à la Quinzaine et tournées en AMIRA ont également été récompensées : WOLF AND SHEEP, réalisé par Shahrbanoo Sadat et photographié par Virginie Surdej a remporté le prix SICAE. Et CHASSE ROYALE de Lise Akoka et Romane Guéret s’est vu attribuer le prix du meilleur court métrage.

Panasonic renforce sa gamme de caméras plateau

Par défaut

Panasonic a profité du salon NAB 2016 pour élargir considérablement sa gamme de caméras plateau en annonçant la disponibilité immédiate de la caméra 4K AK-UC3000 et de l’AK-HC5000, qui produit des images 1080p à 240 ips.

Panasonic UC3000

Caméra Panasonic AK-U3000 UHD/4K/HD

Dotée d’un capteur MOS, la caméra AK-UC3000 produit un signal UHD allant jusqu’à 50p tout en proposant des images de qualité supérieure en HD. La monture B4 de la caméra prend en charge toute une gamme d’objectifs 2/3 de pouce afin de maximiser le retour sur investissement des objectifs existants.

La UC3000 permet également de filmer avec une haute sensibilité (F10 à 2 000 lx), un bruit minimal (rapport signal/bruit de 60dB+), une haute résolution (1 800 lignes /UHD) ainsi qu’une large plage dynamique de 600 % (- 6 dB à +36 dB).

En outre, la caméra AK-HC5000 a tout pour devenir le modèle phare de Panasonic en plateau. Capable de produire à grande vitesse des images 1080p à 240 ips, elle incorpore des nouveaux capteurs 3-CMOS de type 2/3 à 2,2 mégapixels avec une haute sensibilité (F11 à 2 000 lx), un bruit minimal (rapport signal/bruit de 60dB+) et une résolution mesurée à 1 100 lignes.

Panasonic HC5000

Caméra Panasonic AK-HC5000 HD

La caméra HC5000 partage de nombreuses fonctionnalités avec la caméra UC3000, y compris une assistance avancée à la mise au point, un gain « shockless » (- 3 dB à 36 dB), un paramètre gamma utilisateur, un socle de suivi des corrections gamma de noir, une réduction du bruit numérique (DNR) par paliers, une inclinaison réduite et une fonction Dynamic Range Stretch (DRS). Le modèle inclut en outre une fonction de compensation de l’effet « bande flash » dont souffrent la plupart des capteurs MOS.

L’unité de commande de caméra AK-UCU500 permet l’alimentation en courant sur plus de 2 000 m par fibre hybride et produit simultanément des signaux en 4K et HD. Les deux nouveaux panneaux de commande à distance AK-HRP1000 et HRP1005, qui possèdent chacun un écran de mesure LCD en couleur, permettent le contrôle IP. Un nouveau viseur LCD Full HD de 9 pouces est également disponible.

Par ailleurs, Panasonic a annoncé la sortie d’une nouvelle carte expressP2. La série B se décline en deux modèles : la carte AU-XP0512BG (512 Go) sur laquelle il est possible d’enregistrer en 4K pendant 180 minutes1 et la carte AU-XP0256BG (256 Go).

Disponible à la fin du mois de mai 2016, elle sert de média d’enregistrement pour la gamme VariCam et comporte une fonctionnalité de correction des erreurs équivalente au système RAID, qui rétablit les données d’erreur secteur/page ne pouvant pas être corrigées avec une carte mémoire ordinaire.

La série B est capable de transférer des données à une vitesse maximale de 10 Gb/s2, soit quatre fois plus rapide que les cartes expressP2 existantes.

*1 : enregistrement avec AVC-Intra 4K 422 23,98p

*2 : Avec un lecteur de carte doté d’une interface haute vitesse comme prochainement prévu. Si vous utilisez un lecteur de carte expressP2 AU-XPD1 avec une interface USB3.0, la vitesse maximale de transfert des données est de 2,4 Gb/s, comme pour les cartes expressP2 de série A.

AMP Visual TV assure la couverture HF du Marathon de Paris

Par défaut

Extender 5_Marathon de Paris_6240

Le car HF Extender 5 d’AMP Visual TV récupère les liaisons HF des caméras sur le Marathon de Paris

Pour la première fois sur la Marathon de Paris, France Télévisions a fait appel à AMP VISUAL TV pour ses moyens de production HF lors de cette 40ème édition qui accueillait, le 3 avril dernier, les athlètes dans les catégories hommes, femmes et handisport.

Une première pour AMP VISUAL TV sur cette course organisée par Amaury Sport Organisation (A.S.O) qui a vu la victoire du kenyan Cyprian Kotut en 2h07 min. Ce nouvel accord avec France Télévisions, d’une durée de cinq ans, confirme le savoir-faire d’AMP VISUAL TV dans la captation d’images HF lors de compétitions sportives et de grands événements.

Le dispositif HF comprenait six motos (4 motos images et 2 motos commentateurs) avec leurs pilotes et cadreurs aguerris engagés dans la course au milieu des athlètes, un hélicoptère de prise de vue équipé d’une boule Cineflex et deux avions pour relayer l’ensemble des signaux. Le tout nouveau car HF Extender 5 était positionné sur la ligne d’arrivée tout à côté du car de production de France 3 Lyon.

Scooter_XT013152A noter que AMP VISUAL TV innovait avec la mise en place pour la première fois de deux scooters BMW 100% électriques, extrêmement silencieux et non polluants – spécifiquement adaptés pour tourner des images originales. Le premier se plaçait devant les leaders de la course avec un cadreur positionné face aux coureurs et dos à la route. Le second roulait dans un premier temps parallèle aux athlètes handisport, puis rejoignait le milieu de course avec un cadreur positionné face à la route.

Stéphane Alessandri, Directeur du département HF d’AMP VISUAL TV, enthousiaste, explique : « Ces scooters ne sont ni polluants ni bruyants ce qui permet de capter des sons que l’on a pas l’habitude d’entendre sur ce genre d’événement. Par exemple, le bruit des fauteuils roulants sur le pavé parisien est assez surprenant. Cela donne  une ambiance supplémentaire pour les téléspectateurs. D’habitude, ce type de son est complètement couvert par le bruit des motos ».

Afin de faciliter le tournage sur les scooters, l’antenne d’émission HF peut se fixer à l’avant ou à l’arrière de l’engin selon que le cadreur filme dans le sens de la route ou de dos, face aux coureurs. De plus, le nouveau viseur couleur Sony LCD a été adapté aux caméras HDC-P1, ce qui permet d’éviter d’avoir en permanence le visage collé à l’œilleton. Le cadreur peut filmer de plusieurs manières, à travers le viseur ou en regardant l’écran, afin de trouver des angles de vues originaux.

Aujourd’hui, AMP VISUAL TV a acquis un savoir-faire inégalé avec ses moyens HF, notamment sur la couverture d’épreuves sportives. Elle est devenue le spécialiste des marathons et de ses déclinaisons. Une expertise qui n’a pas échappé à France Télévisions qui lui a confié pour cinq ans les transmissions HF du Marathon de Paris.

Euro Media Group : 350 nouvelles caméras Sony pour le groupe en Europe d’ici 2020

Par défaut
Euro Media Groupe Toutenkamion

Un des derniers cars de production HD-UHD-4K d’Euro Media Group compatible avec les caméras Sony HDC-4300 et HDC-2500. Une conception peaufinée par Toutenkamion.

Le groupe Euro Media Group (EMG), qui propose notamment ses services dans la captation d’événements sportifs, culturels, événementiels… pour les diffuseurs Tv, les producteurs, les fédérations sportives, etc. vient de signer un contrat de quatre ans avec Sony afin d’acquérir durant cette période jusqu’à 350 caméras HDC-2500 et HDC-4300 du japonais. Ce contrat, dont le montant est tenu confidentiel, permet d’harmoniser le parc de caméras broadcast du prestataire et de passer au niveau supérieur dans la production de programmes en direct Live, dans l’ensemble de ses filiales en France et Europe (Videohouse en Belgique, DVS et Netco en France, Nobeo en Allemagne, 3Zero2 en Italie, United aux Pays-Bas, Livetools en Suisse, et CTV, ACS et BRF au Royaume-Uni).

Euro Media Groupe Caméras Sony HDC-4300

Caméras Sony HDC-4300

Le groupe a déjà une forte expérience de l’utilisation des caméras Sony, notamment avec le modèle HDC-1500, qui a joué un rôle clé dans les productions d’EMG au cours des dix dernières années. Les nouvelles caméras sont capables de prendre en charge l’arrivé des nouvelles technologies, telles que la 4K, la technologie HDR (plage dynamique élevée) et la prise de vue HDR (High Frame Rate). Le fait d’utiliser une seule plate-forme de caméra permettra également à Euro Media Group d’améliorer l’efficacité de ses opérations, en augmentant la synergie entre ses filiales.

Euro Media Group Ronald-Meyvisch_2« Notre défi, en tant que groupe, a été de choisir une solution offrant d’une part les images de haute qualité et les fonctions innovantes exigées par le marché et, d’autre part, davantage d’efficacité opérationnelle au sein du groupe, avec une solution fiable et évolutive. Nous sommes convaincus que notre nouveau partenariat avec Sony répondra à nos attentes et nous offrira à l’avenir des solutions toujours plus innovantes. Nous sommes fiers d’être le premier fournisseur de services broadcast d’Europe, et ces nouvelles solutions Sony nous aideront à continuer d’offrir une excellente qualité. » Ronald Meyvisch, directeur technique chez Euro Media Group.

TSF, toujours plus d’investissements dans les moyens de tournage Arri !

Par défaut

Danys Bruyère Arri Alexa2Le Groupe TSF, prestataire spécialiste des moyens de tournage à la location, s’engage davantage à servir l’industrie cinématographique belge et française à travers l’acquisition de 12 caméras ARRI ALEXA Mini et 6 ALEXA SXT. Cette commande comprend également une série complète d’optiques ARRI Master Anamorphic avec sept objectifs à focales fixes. Le prestataire attend aussi plusieurs nouveaux systèmes WCU-4/SXU-1 très complets pour enrichir son offre de commandes d’objectifs sans fil.

 

« Le Groupe TSF dispose à présent d’une cinquantaine de caméras ARRI ALEXA dont de nombreuses Mini et SXT. Ces investissements correspondent à une forte demande de la part des directeurs photos et des cinéastes pour ces produits », explique Danys Bruyère, Directeur Général Adjoint – Opérations & Technologies de TSF.

Outil polyvalent par excellence, l’ALEXA Mini allie compacité et légèreté à l’extraordinaire qualité d’image qui a fait la réputation du système ALEXA. Conçue pour des prises de vues spécialisées (drones, stabilisateurs, rigs…), l’ALEXA Mini s’intègre parfaitement à un tournage à plusieurs ALEXA et élimine ainsi les complications liées à l’utilisation de caméras de différentes marques.

L’ALEXA Mini peut être utilisée de nombreuses manières : à distance, grâce à une télécommande sans fil, en tant que caméra traditionnelle grâce au viseur ARRI MVF-1 ou à un écran embarqué et à l’aide de boutons assignables. Dans des espaces confinés grâce à son faible poids, sa petite taille et à son fonctionnement extrêmement silencieux. La monture PL interchangeable de l’ALEXA Mini la rend compatible avec les optiques B4 et les optiques photo en monture EF.

« L’ALEXA Mini est idéale en tant que 2ème ou 3ème caméra. Elle est recherchée pour sa compacité, sa légèreté, sa configuration à l’épaule et son accessoirisation, sans oublier bien sûr, la qualité remarquable de son capteur avec des images qui restent la référence dans le cinéma, ajoute Danys Bruyère. De son côté, la caméra ALEXA SXT répond aux tournages traditionnels en tant que caméra principale. Elle séduit par sa qualité d’image et une gestion des couleurs qui libère la création sur le tournage. Grâce à ses trois sorties HD-SDI, elle permet d’afficher des images et des informations différentes selon les besoins de l’équipe sur le plateau. La caméra est certes plus imposante que l’ALEXA Mini mais propose encore plus de fonctionnalités créatives ».

L’avantage fondamental du système ARRI ALEXA est sa capacité à combiner une extraordinaire qualité d’image avec des workflows très efficaces, tant sur le plateau qu’en post-production. La version SXT de l’ALEXA a été pensée pour renforcer ces capacités, confirmées par les retours d’expériences.

Pour le groupe TSF, ces investissements attestent d’un engagement sans faille envers l’industrie cinématographique pour proposer les outils les plus innovants du marché. Au delà de son rôle de prestataire « technologique et innovant », TSF accompagne ses clients à travers un véritable rôle de conseiller au service des productions.

 

Panasonic : une nouvelle VariCam 4K-UHD de terrain compacte et légère pour le cinéma indépendant, le documentaire…

Par défaut

Panasonic VaricamLT_SidePLmediumLa VariCam LT, une caméra compacte et légère intégrant de nombreuses fonctionnalités de la VariCam 35 4K, est capable de filmer à la fois en 4K (4096×2160) et en UHD (3840×2160). Elle dispose d’une sensibilité élevée, d’une large plage dynamique et d’une profondeur de champ cinématographique tout en générant un bruit minimal.

Afin de conserver le rendu caractéristique de la gamme, la VariCam LT est dotée d’un capteur MOS de 35 mm, initialement conçu pour la VariCam 35, et offrant une plage dynamique toute aussi large. On obtient ainsi une image précise dans les zones sombres comme lumineuses.

Ce capteur dispose de deux ISO natifs de 800 et 5 000 grâce à ses deux circuits analogiques dédiés permettent d’atteindre une sensibilité bien plus élevée sans pour autant augmenter le bruit. La technologie « V-Gamut » de la VariCam LT procure à cette dernière une gamme chromatique plus étendue que les films classiques. La courbe gamma « V-Log » a quant à elle évolué pour étendre la plage dynamique jusqu’à 14 pas.

La VariCam LT permet de choisir entre un support EF (standard) et un support PL (en option), augmentant ainsi l’éventail d’objectifs utilisables.

Panasonic Luc Bara« C’est une nouvelle génération de caméra numérique », explique Luc Bara, Technical Product Manager chez Panasonic. « Même lors du tournage de scènes peu éclairées, particulièrement importantes dans nombre de productions, la VariCam LT fournit des images à faible bruit sans aucun compromis sur la qualité. Nous pensons également qu’elle peut remporter un franc succès auprès des indépendants et des réalisateurs de documentaires, qui ont besoin d’une vraie caméra 4K conçue pour un opérateur travaillant seul sur le terrain. »

Avec une fréquence de 60 ips en 4K, la caméra est dotée d’une nouvelle fonction de recadrage central lui permettant de tourner jusqu’à 240 ips en HD et en 2K.

Panasonic 2VaricamLT_SlantPLmediumGrâce à l’étalonnage des couleurs intégré, le codec AVC-Ultra et les nombreux formats d’enregistrement (4K/UHD/2K/HD proxy), la caméra est économique à la fois en termes de fonctionnement classique et en termes de workflow.

La VariCam LT est compatible avec les viseurs de Panasonic ou de marques tiers et est disponible avec différentes options comme une épaulière, une poignée et un support PL. La caméra sera commercialisée à partir de mars 2016 pour un PVC de 18 000 € hors options.

Plus d’informations sur la gamme de produits Broadcast et ProAV de Panasonic : http://business.panasonic.fr/camera-professionnelle/

Canon célèbre la production de 80 millions de boîtier EOS !

Par défaut

Capture d’écran 2015-11-19 à 10.43.17Canon annonce avoir franchi, le 10 novembre 2015, un nouveau cap de production avec la fabrication du 80 millionième boîtier EOS (modèles argentiques et numériques confondus) : un EOS 5DS R, le reflex intégrant le capteur « au plus grand nombre de pixels dans sa catégorie » dixit Canon.

Lancés en mars 1987, les boîtiers EOS représentaient alors une nouvelle génération de reflex autofocus, grâce à leur monture électronique permettant l’échange d’informations entre l’appareil et l’objectif et assurant ainsi un contrôle total depuis le boîtier. Leur production a connu une croissance rapide, qui s’est accélérée avec l’arrivée des modèles numériques au début des années 2000.

Canon-EOS-5DS-R-with-model

Canon, l’EOS 5DS R. C’est l’appareil photo le Canon…

Canon fabrique l’ensemble des composants fondamentaux de ses boîtiers, comme les capteurs, par exemple. Cette maîtrise technique et industrielle permet à la marque de proposer une gamme de reflex complète et d’établir régulièrement de nouveaux standards technologiques dans le domaine de l’Image. Ce fut le cas avec l’EOS 500, par exemple : compact et léger, il a permis d’initier un grand nombre de débutants à la photo. Les modèles de la Série des EOS 5D, qui fête cette année son dixième anniversaire, ont également joué un rôle majeur dans le monde de la photographie et de l’audiovisuel.

« La volonté constante d’innovation de Canon se traduit par son maintien constant à la place de N°1 du marché mondial2 des appareils photo numériques à objectifs interchangeables, durant les 12 années écoulées entre 2003 et 2014« , indique-t-on chez Canon.

Ce nouveau record de production intervient après que Canon ait célébré, en juin 2015, la production de 110 millions d’optiques EF, dédiées aux boîtiers EOS. Il s’agit du plus grand nombre d’objectifs interchangeables produits dans le monde à ce jour2.

Canon continuera de développer et de perfectionner ses boîtiers et ses objectifs afin de d’offrir des performances et une fiabilité exceptionnelles, capables de répondre aux attentes des photographes, qu’ils soient débutants, experts ou professionnels. Plus généralement, la recherche de technologies innovantes et de nouvelles expériences dans le domaine de l’Image constitue une motivation permanente chez Canon.