Ericsson inaugure le centre de diffusion Médiadôme à Boulogne-Billancourt

Par défaut

Capture d’écran 2014-12-08 à 17.30.53La concurrence est vive entre les centres de diffusion multiplateformes et de services managés liés aux contenus (Tv, Internet, mobile, Cloud, OTT…), d’autant que les acteurs clés du secteur (Arkena, Akamaï, Arqiva, SES Astra, Ericsson…) s’appuient sur des maisons-mères de tailles européennes voire américaines avec des moyens considérables. Au-delà de ses activités d’infrastructure télécom, le suédois Ericsson propose de nombreux services aux chaines de télé et aux détenteurs de contenus dans le domaine de la diffusion et des travaux de laboratoire numérique (activité Ericsson Broadcast & Media Services). La société a signé en France depuis 2012 des contrats avec Canal+ Overseas, TV5 Monde et France 24 portant sur des services broadcast et médias.

Déjà présent dans ce domaine à Saint-Cloud (après le rachat de la division services broadcast de Technicolor en mars 2012), Ericsson frappe fort en ouvrant, à Boulogne-Billancourt (92100, Hauts-de-Seine) le 3 décembre dernier, le Médiadôme, centre de diffusion télé et média parmi les plus modernes d’Europe. Une inauguration en grande pompe dans le cadre de la visite d’Etat de la Suède en France et en présence du ministre suédois Mikael Damberg, en charge de l’industrie et de l’innovation ainsi que Denis Tersen, directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique.

Les locaux abritent sur 3 000 m2 des infrastructures TV toutes neuves et également des bureaux de Canal+Overseas. Ce centre est en capacité de piloter aujourd’hui la production, la post-production et la diffusion de 30 chaînes, ainsi que des flux non linéaires à la demande. Toutes les compétences et moyens techniques sont réunis pour proposer sur place la prise en charge des contenus (broadcast & IT) dans les domaines de la production, post-production, diffusion linéaire, non linéaire, archivage, traitement des programmes… L’interconnexion aux autres centres TV d’Ericsson situés dans le monde entier est également possible pour le transfert par exemple de programmes au niveau international.

JACQUES DUPUISLeader dans l’édition et la distribution de chaînes premiums et thématiques en France, notre première préoccupation est de produire du contenu et une programmation de qualité pour nos clients. Nous avons donc besoin d’un partenaire expert et fiable pour assurer une gestion efficace de l’ingest, de la fabrication et de la diffusion de contenus pour les 22 chaînes que nous éditons. La parfaite maîtrise d’Ericsson dans le domaine de la diffusion ainsi que dans les services managés nous permet de garantir à nos abonnés une prestation de services optimum. ». Jacques du Puy, Président Directeur Général de Canal+ Overseas.

Luc Boimare, Ericsson Broadcast La consommation des contenus media évolue avec la possibilité de pouvoir regarder ses programmes préférés sur un smartphone ou sur une tablette n’importe où et à tout moment. Ces nouveaux modes de consommation font évoluer d’une manière très forte les technologies du broadcast et ceci pousse un acteur comme Ericsson à proposer des solutions nouvelles dans le domaine de l’automatisation et de la mutualisation des services ». Luc Boimare, Président d’Ericsson Broadcast et Media Services en France.

Ericsson va continuer à développer ce site en capacité, pour au moins doubler le nombre de chaînes, intensifier les échanges avec les autres centres TV Ericsson, développer les services et l’expertise au-delà de la France et enrichir ses services avec ceux de Red Bee Media dont Ericsson a fait l’acquisition en juillet 2013.

 

Harmonic Makes Strategic Investments in Cloud Technology Companies

Par défaut

Harmonic IBC 2014

Harmonic, the specialist in video delivery infrastructure, announced that the company has made significant investments in Encoding.com, the world’s largest video transcoding service, and VJU, one of the first companies to provide cloud-enabled playout solutions to the broadcast and pay-TV industries. Having a financial stake in Encoding.com and VJU strengthens Harmonic’s ability to offer highly flexible and scalable cloud-based services that provides amazing video quality and dramatically simplified cloud-based operations.

Harmonic CEO Dr HarshmanTo manage the complexity and enable the scalability of broadcast and multiscreen workflows, our customers are increasingly embracing flexible cloud technologies. Investing in Encoding.com and VJU, two key innovators in the cloud services market, aligns with Harmonic’s strategic vision, enabling us to better support our customers’ business and operational requirements. With Encoding.com and VJU, Harmonic can deliver VOS technologies both on-premise and in the cloud, for seamless and highly elastic customer operations. » Patrick Harshman, president and CEO, Harmonic.

In addition to making a significant equity investment in VJU, Harmonic has signed a reseller agreement with the company, through which Harmonic will distribute its cloud playout solutions to the broadcast and pay-TV industries. VJU plans to use the Harmonic funding to continue making enhancements to its core product (Channel as a Service), expand cloud-based playout infrastructure, enhance quality of service, and support and grow its partnership network. VJU’s Channel as a Service is one of the only cloud-based, enterprise-quality, end-to-end video broadcasting solutions in the marketplace. As part of a workflow that includes Harmonic’s VOS-based Electra XVM virtualized media processor and Harmonic’s Spectrum ChannelPort integrated channel playout system, Channel as a Service integrates the operational, technical, regulatory, and commercial functionality of the broadcast environment into the cloud, saving users substantial amounts of time and money, making it easier for broadcasters and pay-TV providers to launch new TV channels.

Prior to Harmonic’s investment in Encoding.com, both firms collaborated on multiple projects together, including the successful launch of a new cloud-based transcoding service earlier this year based on Harmonic’s ProMedia Carbon file-based transcoding software. Available as either a pure cloud-based or integrated cloud-burst offering, the service provides content creators, service providers, and media professionals with unlimited cloud capacity for converting broadcast-quality video content into virtually any standard media format, including HEVC, utilizing a pay-per-use business model designed to optimize costs. 

Sky Italia améliore la rapidité de mise à disposition de ses contenus avec Akamai et Aspera

Par défaut

L’association des capacités de stockage de contenus et de diffusion d’Akamai et les possibilités d’accélération d’Aspera ont permis une amélioration de 650 % des vitesses de mise en ligne des fichiers vidéo et le renforcement de l’expérience de visualisation en ligne.

Akamai Technologies, fournisseur de services dans le Cloud pour la diffusion, l’optimisation et la sécurisation des contenus en ligne et des applications d’entreprise, a annoncé le 5 novembre que Sky Italia était parvenu à améliorer et à simplifier ses flux d’activité grâce aux solutions Media Delivery d’Akamai. En combinant les solutions de transfert de fichiers à grande vitesses fournies par Aspera, une société d’IBM, et NetStorage d’Akamai, plate-forme de stockage dans le cloud, Sky a réalisé une progression de jusqu’à 650 % dans sa vitesse de mise en ligne de fichiers.

Depuis leur lancement en 2012, Sky Go et Sky on Demand sont devenus des leaders dans le service de contenus vidéo en Italie avec plus de trois millions d’utilisateurs actifs au total. Pour faire face à cette demande et au volume croissant de contenus proposés sur les terminaux mobiles, Sky devait améliorer la vitesse de chargement des titres vers les systèmes de stockage afin d’élargir l’offre et la qualité de ses offres de contenus. Ceci nécessitait le choix du bon partenaire afin d’aide Sky à améliorer son offre sans avoir à investir dans une nouvelle infrastructure.

« Avec une offre de 2500 films, près de cinq millions d’abonnés à nos chaînes satellite et plus de deux millions de téléchargements hebdomadaires, il est important que nous puissions offrir de nouveaux contenus de la manière la plus rapide et la plus efficace, sans pour autant sacrifier la qualité », explique Vincenzo Roggio, ingénieur en charge du développement et de la conception de la plate-forme de distribution chez Sky Italia. « Depuis que nous avons intégré le nouveau service de chargement rapide de fichiers Aspera d’Akamai à notre plate-forme NetStorage, nous avons amélioré de manière spectaculaire la vitesse de mise en ligne et ainsi, nous disposons désormais d’un flux optimisé de gestion des contenus ».

Capture d’écran 2014-11-05 à 22.38.42

« Des entreprises comme Sky doivent relever de nombreux défis lorsqu’elles lancent des services en ligne et à la demande », explique Doug Tilford, vice-président et directeur général de la zone EMEA chez Akamai. « Les liens étroits entre Aspera et Akamai créent un système complet qui permet facilement à Sky de ‘booster’ ses capacités de chargement et permet aux abonnés d’accéder à une bibliothèque vidéo mise à jour en permanence composée de milliers de films qu’ils peuvent télécharger et regarder instantanément, y compris sur les terminaux mobiles ».

Intégré directement dans NetStorage, la plate-forme de stockage en ligne dans le cloud d’Akamai, l’option d’accélération Aspera upload offre un moyen beaucoup plus rapide pour Sky de mettre des contenus en ligne quels que soient la taille du fichier ou la distance géographique. Ceci limite les goulets d’étranglement inhérent aux protocoles classiques des réseaux qui limitent la vitesse et la fiabilité des fichiers lourds dans le système de stockage de Sky. Avec Aspera, Sky peut charger de nouveaux contenus rapidement et en toute sécurité, permettant d’élargir l’offre au niveau de ses clients.

Sky utilise depuis longtemps les solutions Media Delivery d’Akamai qui lui permettent de distribuer rapidement des médias riches en ligne de grande qualité. Grâce à cette solution et à une politique d’innovations contante, Sky a pu mettre en place un flux ininterrompu de vidéos HD optimisées à la fois pour une diffusion en ligne et sur mobile. Le service a aussi permis à Sky d’offrir la meilleure qualité de visualisation, y compris pendant les pics de trafic en ligne comme les grands événements sportifs.

Les utilisateurs consommant de plus en plus de médias sur les terminaux mobiles et interagissant avec les contenus, Sky a choisi Akamai pour mettre en place son service Sky Go pour la vidéo mobile. Grâce à la solution de mise en ligne rapide d’Akamai, Sky a pu offrir des contenus mobiles sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables avec 100 % de disponibilité et une qualité jamais vue.

« Notre objectif à terme est d’offrir un contenu en direct et à la demande via le web avec la même qualité, voire meilleure, que celle qui est disponible via satellite ou via les transmissions hertziennes, quel que soit le nombre de connexions simultanées. Avec Akamai, nous estimons que nous pourrons atteindre cet objectif », conclut M. Roggio.