Conférences d’Annecy : rendez-vous avec les plus grands studios d’animation

Par défaut
Outils émergents / Emerging Tools ; David TOYOU, Jerome BACQUE

Le festival d’Annecy dévoile son cycle de conférences professionnelles en présence des plus grands studios d’animation.

Dans le cadre du Festival International du Film d’Animation (12-17 juin 2017, Annecy), les conférences « Création et organisation de production » proposées par CITIA (Cité de l’image en mouvement) sont, comme chaque année, le rendez-vous à ne surtout pas manquer pour qui veut plonger en profondeur dans les rouages de l’animation et des effets visuels (VFX). Ce cycle de conférences est élaboré sous la responsabilité éditoriale de Christian Jacquemart et René Broca, experts dans ce domaine depuis de nombreuses années. Il aura lieu à l’hôtel Impérial Palace (allée de l’Impérial, 74000 Annecy), salle de l’Europe.

Ambiance au forum Bonlieu

Ambiance dans les rues d’Annecy en attendant l’ouverture des conférences.

Au programme :

1. Réalité virtuelle en production (mardi 13 juin, 9h00-10h30). Conférenciers : Quentin Auger, Jérôme Mouscadet et Jean-François Ramos (Studio 100 Animation, France). Modératrice : Marie-Pierre Journet (KLD Productions, France).

2. Nouvelles donnes en fabrication (mardi 13 juin, 11h00-12h30). Conférenciers : Tom Box (Blue-Zoo Productions, Royaume-Uni) et Jean-Baptiste Spieser (TeamTO, France). Modératrice : Marie-Pierre Journet (KLD Productions, France).

3. Rogue One : une étude de cas de production virtuelle (mardi 13 juin, 16h00-17h30). Conférencière :  Margaux Durand-Rival (The Third Floor Inc., USA). Modérateur : Stéphane Singier (Cap-Digital Paris-Région, France).

Annecy Conférences Impérial_Palace

L’Impérial Palace accueille les conférences sur l’animation durant le Festival d’Annecy.

4. Comment Kubo et l’armure magique a impressionné la critique (mercredi 14 juin, 9h00-10h30). Conférenciers : Steve Emerson et Eric Wachtman (Laika, USA). Modérateur : Julien Deparis (Ecole des nouvelles images, France).

5. Mac Guff : 30 ans et quelque (mercredi 14 juin, 11h00-12h30). Conférenciers : Jacques Bled, Rodolphe Chabrier et Philippe Sonrier (Mac Guff, France). Modérateur : René Broca (consultant, France).

6. Anatomie d’un studio : Mikros Image (mercredi 14 juin, 16h00-17h30). Conférenciers : Gilles Gaillard et Simon Thomas (Mikros Image, France). Modérateur : René Broca (consultant, France).

Conférence Organisation de production/Production Orgaisation Co

Les conférences d’Annecy sont une véritable plateforme d’échanges sur les enjeux actuels et à venir de l’animation.

7. VFX (jeudi 15 juin, 9h30-12h30). Conférenciers : William Gabriele (Framestore, Royaume-Uni) ; Jimmy Kiddell et Jorge Montiel (The Mill, Royaume-Uni) ; Dan Zelcs (MPC, Royaume-Uni). Modérateur : Baptiste Heynemann (CNC, France).

8. L’animation de l’univers de Star Wars (jeudi 15 juin, 16h00-17h30). Conférencier : Hal Hickel (ILM, USA). Modérateur : Baptiste Heynemann (CNC, France).

9. Canaan : la recherche formelle au secours du budget (vendredi 16 juin, 9h00-10h00). Conférenciers : Jan Bultheel et Arielle Sleutel (Tondo Films, Belgique). Modérateur : René Broca (consultant, France).

10. Série TV : les quatre saisons (ou plus) (vendredi 16 juin, 10h30-12h30. Conférenciers : Thomas Astruc et Sébastien Thibaudeau (Zagtoon, France) ; Jean-Luc François et Armelle Glorennec (Blue Spirit Animation, France) ; Tim Searle (BBC/CBBC In-House, Royaume-Uni). Modératrice : Alice Delalande (CNC, France).

Pour plus d’informations sur les cnférences, le festival et son marché : www.annecy.org

 

 

Arri partenaire des prochaines rencontres Berlinale Talents durant le Festival International du Film de Berlin

Par défaut
arri-berlinale-talent

Le directeur photo Stefan Ciupek dévoilant aux participants de la Berlinale Talents les secrets de la caméra Arri Alexa.

À l’occasion de la 67ème édition du Festival International du Film de Berlin (9-19 février, Allemagne) présidée par le cinéaste néerlandais Paul Verhoeven, le fabricant de systèmes de caméra et de lumière cinéma Arri s’associe aux cycles d’événements de la Berlinale Talents (11-16 février 2017) qui rassemble des talents en devenir ou déjà confirmés à travers des conférences et projections. Les 250 talents sélectionnés par un jury international participeront à un programme de six jours pendant lequel se dérouleront plus de 100 événements, dont un bon nombre ouvert au public.

L’édition 2017 de la Berlinale Talents intègre des metteurs en scène (106), des producteurs (49), des comédiens (15), des scénaristes (5), des directeurs de la photographie (17), des berlinale-talents_logomonteurs (14), des décorateurs (13), des critiques de films (8), des distributeurs (10), des compositeurs (6) ainsi que des sound designers (8). Parmi tous les participants, 40 d’entre
eux portant des projets en développement ont été sélectionnés pour les Project Labs dans les catégories documentaire, fiction et court-métrage. Ils ont habituellement de cinq à dix ans de carrière ainsi qu’une grande expertise professionnelle, une bonne présence aux festivals et, la plupart du temps, des films primés.

Arri organisera plusieurs événements consacrés à l’Innovation technique en matière de conception de caméras et d’éclairages ainsi que dans la post-production numérique. Ces événements comprennent, entre autres, l’atelier  « Camera Studio » réunissant une vingtaine de directeurs de la photo, et l’étude de cas d’une production de série télévisuelle.

Paris Images Pro et Location Expo : affluence des professionnels et conférences de haut vol

Par défaut
Carreau_du_Temple,_Paris_2015

Le Carreau du Temple à Paris

Le salon des lieux de tournage (Paris Images Location Expo 2016) se tenait en même temps – et au même endroit – que Paris Images Pro (ex Idiff) dédié à l’image numérique (tournage – diffusion – production), les 2-3 février 2016 dans un écrin totalement rénové, le Carreau du Temple, réouvert aux publics en 2014. La première impression en entrant dans le salon tient à l’affluence des visiteurs (20 minutes d’attente environ à l’entrée) et l’importance des exposants (au nombre de 90, chiffre de la Commission du film Ile-de-France) qui proposent durant deux jours toutes les possibilité d’accueil de tournage afin d’attirer les productions françaises et internationales dans les décors les plus variés de France. Étaient présents :

  • La Région Ile-de-France : la Mission Cinéma, la Maison de l’Orchestre national d’Ile-de-France, le domaine de Villarceaux,  l’Agence des Espaces Verts.
  • 44 sites franciliens répartis dans les 8 départements de la Région Ile-de-France, dont les plateaux de tournage.
  • 10 organismes nationaux.
  • 16 commissions régionales du Film
  • 5 associations professionnelles (décors, repéreurs, régisseurs, dir. de prod, assistants réalisateurs)
  • Le collectif Écoprod.

La commission du film Ile-de-France annonce un record de participation avec 2085 visiteurs, soit +13% de progression par rapport à 2014. L’ensemble des décors figure dans sa base de données : plus de 2200 lieux disponibles pour les tournages.

Paris Images Pro : de la Réalité Virtuelle au Crédit d’impôt

Conférences fort intéressantes et variées pour les professionnels présents dans le grand auditorium du Carreau du Temple. Résumé en texte et en images :

  • La réalité virtuelle (VR) pour les néophytes : 

Clément Strippoli, Marketing Manager de GoPro, revenait sur le rig 6 caméras GoPro permettant de filmer à 360° pour créer un environnement de Réalité Virtuelle. Il expliquait les possibilités d’assemblage des 6 flux d’image provenant du rig afin de créer une vidéo immersive. Le workflow immersif GoPro => Rig pour caméras Hero4 + 6 GoPro + 6 cartes SD class 10 minimum. Logiciel Autopano Video Pro et Giga (Kolor) pour la synchronisation dans le logiciel (la « couture » des vidéos se fera bientôt directement dans le rig comme si les caméras n’en formaient qu’une), un ordinateur équipé d’une Ram et d’un GPU capable de traiter le montage vidéo. Il est possible d’utiliser un plugin Kolor afin de visualiser directement le rendu et ajouter des effets dans Premiere et After Effect Apple.

Clément présentait des systèmes d’immersion virtuelle et les Apps pour les smartphones, les casques et caméras d’immersion du marché (Google Cardboard, Jaunt, Odyssea, Homido, Oculus Rift, Samsung Gear VR). Il revenait sur les faits marquants du monde de la VR, qu’il s’agisse du rachat en 2015 du français Kolor par le californien GoPro ou celui, en mars 2014, d’Oculus VR, spécialiste américain des casques de réalité virtuelle, par Facebook pour 2 milliards de dollars !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Jusqu’à la Palme d’Or : la technique des caméras Sony CineAlta

NEW ! NEW ! : Pour les caméras Sony Serie-F, un nouvel enregistreur  double carte Sony  AXS-R5N en RAW pour augmenter la durée d’enregistrement. Il permet également 30 sec. de stockage RAW en mémoire cache pour capter les images avant déclenchement de la caméra afin de ne rater aucuns moments inattendus. De plus, l’enregistreur prend en charge les images HFR (Haute fréquence d’image) en RAW 4K 120p !

Nicolas Eveilleau, 1er assistant-caméra, revenait sur la technique des caméras Sony CineAlta avec lesquelles il a travaillé, en publicité comme en documentaire, et long-métrage fiction dont « Dheepan », Palme d’Or 2015. Nicolas est également expert indépendant certifié Sony. Le film de Jacques Audiard a été photographié par Eponine Momenceau avec une caméra Sony CineAlta PMW-F55 (Panavision) assez compacte pour être portée à l’épaule, et des optiques fixes Cooke S3 (pour casser l’aspect digital) ainsi qu’un zoom Angénieux Optimo 24-290 mm. Jean-Yves Martin, Chef de Produit Sony, animait la conférence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Les Grands Formats

Retour et prospective sur les caméras à grand capteur avec notamment la Arri Alexa 65 utilisée (A-Camera) sur une dizaine de films en 2015 (Planetarium, Sully, Rogue One : A Star Wars Story, Snowden, Dr Strange, Assassin’s Creed…), la Red 8K, et du côté de Panavision et Vantage de nouveaux objectifs pour capteurs supérieurs aux formats traditionnels Super 35 et anamorphique. Patrick Leplat, Panavision France, revenait sur les capteurs grand format CMOS. Il expliquait que pour juger d’un capteur, il faut tenir compte de son format, de sa définition et du contraste. Il projetait la bande-annonce des « 8 salopards » de Tarantino (film tourné en 70 mm Ultra Panavision, ratio d’image 2.76:1). Bande-annonce récupérée sur Internet en MP4 convertie en Apple ProRes et projeté dans une qualité très correcte en HD afin de démontrer qu’une image riche en information au tournage conservera une belle qualité en dépit des compressions. Les directeurs photo Vincent Jeannot, et Pierre-Hugues Galien intervenaient durant la conférence, ainsi que Georges Lechaptois, directeur photo de Planetarium de Rebecca Zlotowski, 1er film français tourné en Arri Alexa 65. Neil Fanthom, directeur marketing technique Arri Rental, détaillait les caractéristiques de la caméra Alexa 65 (ratio d’image 2.11 open gate) avec la complicité de Natasza Chroscicki d’ImageWorks, représentant de Arri en France.

Interrogé, le directeur photo Darius Khondji s’exprimait à propos de l’Alexa 65 : « La caméra Alexa 65 marque le démarrage d’une nouvelle ère, il s’agit juste d’une bien meilleure caméra ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit d’impôt : les enjeux pour la filière française

Le débat animé par Michel Gomez, délégué de la mission cinéma de la ville de Paris, était organisé par le CNC et recevait en introduction sa Présidente, Frédérique Bredin qui soulignait toute l’importance de l’augmentation du crédit d’impôt (CI) cinéma au 1er janvier 2016 à hauteur de 30 % pour tous les films de plus de 7 M€ (contre 4 M€ auparavant), et pour les films d’animation à hauteur de 25 %, sans oublier le taux de 30 % d’abattement et un plafond de 30 M€ (contre 20 M€ en 2015) pour le crédit d’impôt international. Patrick Bloche, Député de Paris, Président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, qui s’est battu en faveur d’une fiscalité encore plus intéressante pour le cinéma, rappelait que les 30% d’abattement équivalaient à injecter de 80 à 100 M€ supplémentaires chaque année dans le secteur du cinéma. Montant non négligeable en période de crise. Il rappelait qu’un euro de crédit d’impôt cinéma induisait 11 € de retombée sur le territoire et 3,60 € de recette fiscale pour l’Etat. Catherine Bozorgan, productrice (Manchester Films) expliquait que le tournage du film d’Albert Dupontel « Au revoir là-haut » avait été relocalisé en France (au lieu de la Hongrie) dès que les premières informations de revalorisation du CI avaient circulé en septembre 2015. Ceci alors que le découpage technique et le choix des décors hongrois avaient déjà été validés par Dupontel. Guillaume Thouret, directeur général de Capa, soulignait que malgré le succès de Versailles saison 1 (Canal+ Création Originale, Capa Drama, Zodiak, et Incendo), la saison 2 restait un défi à produire et que l’augmentation du CI permettait d’abaisser le risque financier. Le responsable de Capa insistait sur le fait qu’en dépit de certains avantages fiscaux qui existaient jusqu’à présent de tourner à l’étranger, cela se traduisait souvent par un surcoût pour la production du fait de l’absence de talents, compliquant ainsi les tournages délocalisés. Charles Gilbert, producteur (CG Cinéma), convenait de la complexité de produire des films à l’étranger. Jean Mizrahi, Président Directeur Général de Ymagis (prestataire et post-producteur) affirmait que les premiers effets du crédit d’impôt se faisaient sentir dans son secteur avec le retour de la post-production en France de films et de séries Tv initialement prévue à l’étranger.  Même remarque de la part de Thierry de Segonzac, président de la Ficam, qui notait que certains loueurs de matériel avaient récupéré en France des tournages prévus initialement à l’étranger. Thierry de Segonzac insistait sur le fait que le crédit d’impôt n’avait rien à voir avec un niche fiscale, mais correspondait bien à une mesure d’attractivité pour notre territoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le regroupement dans un même lieu de deux événements tels que Paris Images Location Epo et Paris Images Pro a parfaitement fonctionné et contribue à promouvoir auprès des producteurs, en France et à l’étranger, les nombreux atouts de notre territoire dont les savoirs-faire de nos industries techniques et de leurs techniciens.

Photos © Cine.Tv.Industry – Paris Images Pro. Texte © Cine.Tv.Industry

 

Les 25 ans des Rencontres Cinématographiques de L’ARP

Par défaut
Jacques Audiard, président des 25eme Rencontres Cinématographiques de l'ARP.

Jacques Audiard, président des 25eme Rencontres Cinématographiques de l’ARP.

La 25ème édition des Rencontres Cinématographiques de L’ARP, qui se tiendra à Dijon du jeudi 22 au samedi 24 octobre 2015, sera présidée par Jacques Audiard.

Comme chaque année, elles accueilleront près de 700 professionnels afin de réfléchir aux grands enjeux du secteur cinématographique et culturel, en présence de Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, de Christiane Taubira, Garde des Sceaux et de Frédérique Bredin, Présidente du CNC.
Les débats seront animés par les grandes personnalités du cinéma et de l’audiovisuel, et se tiendront au Grand Théâtre de Dijon. Retrouvez le programme des rencontres sur le site Internet : www.rencontres-cinematographiques-de-dijon.fr

DoP : Paris Images Trade Show, Micro Salon AFC !

Par défaut

Micro salon photo

The 15th AFC Micro Salon will be held on the premises of La fémis Film School in Paris (La fémis, 6, rue Francœur – Paris 18e – Near Montmartre) on friday 6 (10 AM – 21 PM) and saturday 7 (10 AM – 18 PM) february 2015.

Dedicated to cinematography and moving images creation, both days will once again be the annual “rendez-vous” where manufactures, suppliers and their users will meet in a convivial environment to discuss the latest innovations.

L’AFC annonce la 15e édition de son Micro Salon : il se tiendra le vendredi 6 février (10h-21h) et samedi 7 février (10h-18h) 2015 dans les locaux de La fémis, Paris 18e. Ces deux jours dédiés à la fabrication des images de film seront comme à l’accoutumée l’un des rendez-vous à ne pas manquer au cours duquel fabricants de matériel, prestataires et utilisateurs se retrouvent et échangent de façon conviviale autour des innovations les plus récentes.

You will meet the AFC’s associated members companies. Les sociétés partenaires membres de l’AFC seront présentes :

Aaton-Digital – ACC&LED – ACS France – Airstar – Arri Caméra – Broncolor-Kobold – Canon France – Carl Zeiss – Cartoni France – Ciné Lumière de Paris – Cinésyl – Cininter – Codex – CW Sonderoptic Leica – Dimatec – Eclair Group – Eclalux – Emit – Fujifilm Holdings France – HD Systems – K5600 Lighting – Key Lite – KGS Development – Lee Filters – Loumasystems – Lumex – Maluna Lighting – Mikros image – Next Shot – Nikon France – Panalux – Panasonic France – Panavision Alga – Panavision Cinecam – Papa Sierra – Propulsion – Roscolab – RVZ Caméra – RVZ Lumière – Smartlight Motion – Softlights – Sony France – Technicolor – Thales Angénieux – Transpacam – Transpagrip – Transpalux – Transvideo – TSF Caméra – TSF Grip – TSF Lumière – Vantage Paris – Vitec Videocom.

To register to the show, free entrance :

www.afcinema.com

To register to the show, free entrance :

http://www.afcinema.com/Les-inscriptions-au-Micro-Salon-2015-sont-ouvertes.html

Paris Images Location Expo, le salon des lieux de tournage en février

Par défaut

Capture d’écran 2015-01-13 à 09.59.21

La Commission du Film d’Île-de-France est heureuse d’annoncer la présence de 90 exposants (+10% / n-1) pour cette 5ème édition du Salon des Lieux de Tournage, les 3-4 février 2015 au Carreau du Temple (4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris. Métro ligne 3 Temple), dans un contexte favorable à l’accueil des productions étrangères, notamment grâce au nouveau dispositif du Crédit d’Impôt International, voté en décembre dernier, et un fort dynamisme des productions audiovisuelles et des séries TV toujours en recherche de lieux récurrents et fortement identifiants, à l’image de la série « Versailles » produite par Capa Drama, Zodiak Rights et Incendo pour Canal +.

Cette année seront ainsi présents :

–       La Région Ile-de-France: la Mission Cinéma, la Maison de l’Orchestre national d’Ile-de-France, le domaine de Villarceaux,  l’Agence des Espaces Verts

–       44 sites franciliens répartis dans les 8 départements de la Région Ile-de-France

–       10 organismes nationaux

–       16 commissions régionales du Film

–       5 associations professionnelles

–       Ecoprod

De nouveaux exposants

Le Musée national des arts asiatiques Guimet, les Arts Décoratifs,  la Tour Eiffel (SETE – Société d’Exploitation de la Tour Eiffel), le Mona Bismarck American Center, l’Office National des Forêts, l’ESIEE Paris et la ville des Mureaux rejoignent les Ministères régaliens dont la Préfecture de Police de Paris, les organismes nationaux (Centre des Monuments Nationaux, Office National des Forêts, Mobilier National – Les Gobelins, Centre National de la Danse) les sociétés de transports (SNCF, RATP, Air France), de voiries (Autoroutes Paris-Rhin Rhône) de logistique portuaire et aéroportuaire (Ports de Paris, ADP [CDG-Orly-Le Bourget]), de santé publique (AP-HP), mais aussi les grands sites patrimoniaux franciliens (Le Louvre, Orsay, Versailles, Fontainebleau, Vaux-le Vicomte, Sèvres-Cité de la Céramique, Royaumont, les châteaux de la Roche-Guyon, Neuville,la Bucherie, Breteuil, la Cité internationale universitaire de Paris.

Le Salon des Lieux de Tournage accueille par ailleurs cette année de nouvelles sociétés de services utiles à l’organisation d’un tournage (Cinédécors, Volt, Transpalux et I mediate cleareance) qui s’ajoutent à Première Loge et ACCOR qui renouvellent leur présence.

Enfin quatre studios parmi les plus actifs de France présenteront leurs équipements : Kremlin, Post & Prod, Epinay et Sets.

Ile de France Location Expo est un événement du Paris Images Trade Show qui vise à promouvoir auprès des professionnels du monde entier la filière audiovisuelle française, une filière dynamique et génératrice de nombreux emplois hautement qualifiés. Paris Images Trade Show est une initiative de l’AFC, la Commission du film d’Ile-de-France, l’IDIFF, L’Industrie du rêve, la CST, la FICAM et Film France, avec le soutien du CNC.

 

ENTREE LIBRE – INSCRIPTION : www.idf-locationexpo.com/inscription.htm

Paris Images Pro, 28-29 janvier, docks Pullman, Plaine Saint-Denis

Par défaut

Dock pullman

4K, dématérialisation, nouveaux canaux de diffusion… Le numérique entraîne une accélération des évolutions technologiques et un rapprochement des savoir- faire entre les univers autrefois cloisonnés du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias.

S’adressant aux professionnels des secteurs audiovisuels de la captation, de la post-production et de la diffusion, Paris Images Pro prend la suite du salon IDIFF dont il étend le périmètre tout en en renforçant les points forts.

Conférences

Le programme des conférences s’annonce particulièrement riche cette année. Il commencera par le désormais traditionnel Rapport CES d’Olivier Ezratty suivi d’un débat sur les nouvelles tendances audiovisuelles (haute résolution, haute fréquence, plage dynamique et espace colorimétrique étendus).

Le Pôle Média Grand Paris propose ensuite une conférence dédiée à la production à distance de contenus audiovisuels. Il profitera de l’occasion pour lancer le premier livre blanc de la « remote production ».

Par la suite, François Abbe de la société Mesclado, proposera une présentation didactique intitulée « Le cloud pour les médias en 10 points ». Suivie de témoignages de différents utilisateurs, cette session vise à détailler en quoi le cloud va changer les méthodes de travail de toute la profession.

L’utilisation de drones constitue également une (r)évolution dans le domaine de la prise de vues. Une conférence dédiée à ce sujet sera suivie d’une démonstration grandeur nature au sein même du Dock Pullman.

Parmi les autres temps forts des conférences, signalons la masterclass de Patrice Leconte (les Bronzés, Ridicule, Monsieur Hire, la fille sur le Pont, Tandem, etc.) qui reviendra, images à l’appui, sur ses plus grands films.

Journée grand écran

Au sein du salon Paris Images Pro, la journée du jeudi 29 janvier sera consacrée à l’exploitation cinématographique. Elle s’articulera notamment autour de focus

sur les stratégies de sortie de 8 distributeurs. Au-delà de la présentation des programmes de bandes annonces, les distributeurs exposeront leur stratégie de sortie sur un ou plusieurs films à venir et les opérations promotionnelles envisagées. Deux sessions de travail inédites pour recueillir les avis, impressions et désirs des exploitants de salles de cinéma.

En partenariat avec la CST, deux après-midis sont consacrés à la présentation des différentes solutions techniques pour les personnes en situation de handicap sensoriel. La CST présentera par ailleurs son projet de recommandation relative à la mesure du « loudness » sur les contenus diffusés en première partie de séance cinématographique.

En alternance avec les line-up, sont proposés des conférences et des ateliers sur les thèmes suivants :

Projection laser : le point sur la technologie
Affichage dynamique : choisir une solution adaptée à sa salle de cinéma

Ateliers et exposition

Comme chaque année, le salon accueille des ateliers « workflow » caméra. Au programme cette année, les visiteurs bénéficieront de présentations approfondies de la Sony F55 et des nouveautés Panasonic Varicam 4K et AJA Cion.

Une vingtaine de sociétés seront également présentes sur l’exposition pour présenter leurs produits et solutions aux visiteurs du salon.

***
Le programme complet des conférences et ateliers ainsi que la liste des exposants et partenaires est disponible sur le site parisimagespro.fr.

Paris Image Digital Summit, les temps forts de l’édition 2015

Par défaut
Olivier Megaton "I'll be there" viendra parler de Taken 3 au Paris Images Digital Summit.

Olivier Megaton « I’ll be there » viendra parler de Taken 3 au Paris Images Digital Summit.

La Commission du Film d’Ile-de-France et le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains s’associent et lancent les 21 et 22 janvier 2015 le Paris Images Digital Summit, une manifestation à Enghien-les-Bains au Centre des Arts (à côté de Paris) qui a vocation à mettre en lumière les savoir-faire des techniciens et industries techniques français du cinéma et de l’image animée et de leur offrir une reconnaissance et une visibilité internationale. Une occasion unique de découvrir les secrets de fabrication des films Asterix et le Domaine des dieux, Interstellar, Guardians of the Galaxy, Dracula Untold ou encore Exodus, le dernier film très attendu de sir Ridley Scott, pour tout savoir sur les dernières tendances en matière de performance capture et réalité virtuelle.

L’événement s’inscrit dans une nouvelle dynamique avec une série de rendez-vous déclinés sur 4 axes pendant 2 jours, pour les professionnels, les étudiants, le jeune public et le grand public :

* Les conférences professionnelles présentant le meilleur de la création numérique mondiale.

* Les Ateliers de sensibilisation pour le jeune public (primaires et collèges).

* Les GENIE Awards de la création numérique : première édition du prix qui célèbre la création numérique française.

* Les avant-premières ouvertes au grand public et aux professionnels.

Taken-3-140929TAKEN 3 d’Olivier Megaton avec Liam Neeson.

En présence du réalisateur Olivier Mégaton et de Rodolphe Chabrier (Superviseur VFX / Mac Guff) pour une séance de Q&A avec le public. Mardi 20 janvier à 20h.

 

 

Gus TeamToGUS de Christian de Vita (projection en 3-D relief).

Le premier long métrage d’animation de TeamTO. Projection publique en présence de l’équipe du film. Film soutenu par la Région Île-de-France. Mercredi 21 janvier à 20h.

 

into-the-woods-affiche-franceINTO THE WOODS de Rob Marshall

avec Meryl Streep et Johnny Depp
Jeudi 22 janvier à 19h30. Projection à l’issue de la cérémonie de remise de Prix des GENIE Awards.

 

Paris Images Digital Summit est une co-production Commission du Film d’Ile-de-France et Centre des arts de la Ville d’Enghien-les-Bains avec le soutien du Conseil Général du Val d’Oise, Cap Digital, du CNC, du Groupe AUDIENS et Film London.

Suivez l’événement sur Twitter : @ParisImagesDS #PIDS2015

Digital Creation Genie Awards : Annonce des nominés !

Par défaut

Genie_AwardsLe Paris Images Digital Summit clôturera sa 1ère édition le jeudi 22 janvier à 19H30 au Centre des Arts à Enghien-les-Bains (95880 Val d’Oise) avec une cérémonie célébrant les génies de la création numérique.

Ce nouveau prix a pour objectif de donner un coup de projecteur sur des métiers de plus en plus présents dans la création cinématographique et audiovisuelle actuelle, dont les talents sont encore trop peu reconnus en France.

Trois jurys composés d’experts et de personnalités du secteur désigneront les lauréats : meilleur Superviseur VFX ; Meilleur Jeune Talent ; Meilleur Innovation de l’Année.

Les Nominés

  • Meilleur superviseur VFX – Long Métrage

 BIRD PEOPLE de Pascale Ferran – Superviseur : Geoffrey Niquet / BUF

BLACK AND WHITE II de de Yueh-Hsun Tsai – Superviseur : Pierre Buffin / Olivier Cauwet /BUF

LES COMBATTANTS de Thomas Cailley – Superviseur : Alain Carsoux / CGEV

L’ECUME DES JOURS de Michel Gondry – Sup.: Romain Strabol et Stéphane Bidault / Autre Chose

METAMORPHOSES de Christophe Honoré – Superviseur : Hugues Namur / Mikros Image

  • Meilleur superviseur VFX – Fiction TV

BREF « Spécial Canal » (Série) –  Damien Maric / WIP Studio

COSMOS– A SPACE TIME ODYSSEY (Série) – Superviseur: Dominic Vidal / BUF

LES FRANÇAIS DU JOUR  J de Cédric Condon (Unitaire) – Yoann Berger / WIP Studio

PIEGE BLANC d’Abel Ferry (Unitaire) – Superviseur : Matthieu Floury /  Trimaran

SOLDAT BLANC d’Erick Zonca (Unitaire) – Superviseur : Fabien Girodot / Trimaran

  • Meilleur superviseur VFX – Format court (pub, clip, court métrage…)

CARTIER WINTERTALE (spot) – Superviseur: Gabriel Kerlidou / Cube Creative

ORANGE LA CABINE (spot) – Superviseur : Pierre Emmanuel Génin / Mikros Image

EVIAN SPIDERMAN (spot) – Superviseur: Laurent Creusot / Mikros Image

THE CREW LAUNCH – trailer (spot) – Unit Image

NETFLIX (spot) – Guillaume Marien / Mathematic

  • Meilleure innovation de l’année

Isotropix – Clarisse iFX

Trimaran – Georacing

Natron FX – INRIA

Projet Previz

SolidAnim – SolidTrack

  • Meilleur Jeune Talent

Fleur et Manu

Jonas et François

Megaforce

Téo Saintier et Xavier Lafarge

Woodkid (Yohann Lemoine)

  • Génie  d’Honneur

Le Génie d’Honneur récompense une personnalité ayant contribué par sa créativité, son sens de l’innovation et sa vision à faire évoluer l’industrie du cinéma et de l’image animée. Pour sa 1ère édition, le Comité Editorial du Paris Images Digital Summit a souhaité récompenser le superviseur SFX Neil Corbould.

Neil Corbould a débuté sa carrière dans les effets spéciaux sur le « Superman » de Richard Donner en 1978 avant de collaborer avec David Lynch (« The Elephant Man ») et sur les James Bond, « A View to a Kill » et « The Living Daylights ». Il travaille pour la première fois en tant que Superviseur Effets Spéciaux sur le « Cinquième Elément » de Luc Besson pour lequel il obtient un BAFTA. Neil Corbould a ensuite collaboré avec les plus grands cinéastes américains dont Steven Spielberg et Ridley Scott. Il a reçu 4 BAFTA et 2 Oscars, le dernier pour son travail sur le film « GRAVITY ».

Les Jury

Meilleur superviseur VFX (LM, Format court et Fiction TV)

Yves Bottalico (photographe, réalisateur) ; Julien Dupuy (journaliste) ; Mabrouk El Mechri (réalisateur) ; Jan Kounen (réalisateur) ; Olivier Mégaton (réalisateur)

Meilleur Jeune Talent

Sébastien Brumel (Sonovision, journaliste) ; Erwan Chaffiot (AB Thématiques, Journaliste) ; Alexis Perrin (Rumble Fish, producteur) ; Salomé Stévenin (actrice).

Conférence  » Profession : chef-décorateur  » à la Cinémathèque française

Par défaut
Lazare Meerson, dessin de décors pour La Kermesse héroïque de Jacques Feyder, 1935, collection Cinémathèque française.

Lazare Meerson, dessin de décors pour La Kermesse héroïque de Jacques Feyder, 1935, collection Cinémathèque française.

La conférence du Conservatoire des techniques – Cinémathèque française du vendredi 5 décembre 2014 à 14h30 aura pour thème Profession : chef-décorateur et sera conduite par Jacques Ayroles* et Françoise Lémerige*. Elle continuera avec la projection, à 17h30, du film Les Studios d’Arpajon, la fabuleuse histoire d’un hangar à pommes de Sabine Chevrier et Gaëlle Girard-Marchandise

L’occasion de découvrir l’exposition Profession : chef-décorateur – dessins et maquettes de la Cinémathèque française, 10 ans d’enrichissements (du 3 déc. 2014 au 3 mai 2015 à la Cinémathèque), avec la collection des maquettes de décors de certains films, et la rencontre avec les chefs-décorateurs Jean William Abello et Jean Rabasse, et avec Sabine Chevrier, réalisatrice d’un documentaire sur les studios d’Arpajon.

La collection des dessins de la Cinémathèque française est l’une des plus riches au monde : elle comprend des fonds de décorateurs russes (Ivan Lochakoff, Paul Minime, Boris Bilinsky), allemands (Hermann Warm, Emil Hasler, Rochus Gliese, Erich Kettelhut) et bien sûr français (Lazare Meerson, Alexandre Trauner, André Andrejew, Max Douy, Alexandre Trauner, Serge Pimenoff, René Renoux, Léon Barsacq…). Les maquettes de décors peuvent être également des maquettes en trois dimensions, « petits théâtres » signés Jacques Saulnier ou Pierre Guffroy. Parmi la nouvelle génération, Jean-Marc Kerdelhué, Thierry Flamand, Jean Rabasse, Anne Seibel perpétuent la tradition des « architectes du rêve ».

* Jacques Ayroles est chef de service du Département Affiches, Dessins et Matériel publicitaire à la Cinémathèque française. * Françoise Lémerige est chargée à la Cinémathèque française du traitement documentaire, du suivi de la conservation, restauration et de la valorisation de la collection des Dessins et œuvres plastiques.

Tarifs conférence : PT 4 €, TR 3 €, Libre pass accès libre. Possibilité d’un billet couplé pour la conférence + séance de 17h30 : 8,50 € au lieu de 10,50 €