Samsung installe son écran LED Cinema dans le plus grand multiplexe de Séoul. Et ce n’est pas dans le hall d’accueil !

Par défaut
Lotte World Tower_(c)Lotte_Group

Le Lotte Cinema World Tower est installé dans la plus haute tour de Corée du sud à Séoul. © Lotte Group

Samsung Electronics veut conquérir les salles de cinéma ! Le coréen annonce l’installation de son nouvel écran LED « Super S » dans l’un des plus impressionnants multiplexes de Séoul en Corée du sud, le Lotte Cinema World Tower. Les fabricants de projecteurs, de toiles perforées, de copies numériques (DCP) ont-ils des inquiétudes à avoir ? Pas sûr. Tout d’abord, aucun prix n’est indiqué dans le communiqué de presse. Ensuite, l’écran « Super S » de Séoul atteint 10,3 mètres de base, ce qui semble être sa limite (pour l’instant) pour une résolution 4K (4096 x 2160) et une compatibilité HDR (haut contraste de luminosité) avec un pique de 146 fL « 10 fois supérieure aux projecteurs de cinéma standard », estime la marque coréenne.

Samsung-Cinema-LED-Screen4-960x590

Un téléviseur dans un cinéma ! Ecran LED Samsung « Super S » de 10,3 mètres de base

Côté audio, Samsung annonce une qualité sonore « très réaliste » grâce au travail collaboratif des équipes de Harman (racheté par Samsung fin 2016 pour 8 milliards de dollars !) et Samsung Audio Lab. Le fabricant soutient que le « Super Screen » s’exempte des problèmes de distorsion liés à l’optique des projecteurs. Aucune information n’est donnée concernant la compatibilité du dispositif (écran + son) avec les projections relief ou les formats audio Dolby, DTS, etc. L’on sait que le dispositif de Séoul inclut de « puissants » haut-parleurs JBL (Harman) autour de l’écran et dans la salle, qu’il utilise un traitement audio « propriétaire » et une diffusion ambiophonique Sculpted Surround de JBL.

Samsung-Cinema-LED-Screen3

Ecran Samsung LED 4K et HDR

Samsung indique en outre que le dispositif en fait un outil adapté aux cinémas souhaitant utiliser leurs salles pour des événements d’entreprise, des concerts, et des retransmissions de compétitions sportives ou d’e-sports.

En mai 2017, l’écran LED « Super S » de Samsung est devenu « le premier produit du genre à se conformer entièrement aux spécifications du Digital Cinema Initiatives (DCI) » avant sa commercialisation. Cette certification reconnaît sa capacité à prendre en charge les plus hauts critères qualitatifs de la projection numérique cinéma.

Lotte Cinema Super G

Le Lotte World Cinema Tower dispose de la plus grande salle de cinéma du monde

La démesure au rendez-vous !

Situé dans la tour du centre commercial Lotte World Mall  [le plus haut édifice – 555 mètres et 123 étages – de la Corée du Sud, Ndlr], le cinéma Lotte World Tower a été ouvert en juillet 2014. Chacune des 21 salles possède son propre étage dans le gratte-ciel ! La plus grande salle baptisée « Super Plex G » dispose de 622 sièges au 123ème étage de l’immeuble. L’écran mesure 34 mètres de large x 13,8 mètres de haut et est reconnu par le Guinness Book des Records comme le plus grand écran du monde. Comparativement, l’écran Grand Large du cinéma Le Grand Rex à Paris mesure 24,9 m. de large x 11,3 m. de haut.

Smode l’outil de création de mapping en temps réel pour l’industrie du spectacle, de l’événementiel et de la télé

Par défaut

capture-decran-2016-11-09-a-12-12-16D/Labs, créateur de décors numériques pour l’événementielle, Alabama Média, prestataire de services techniques audiovisuels et Harkan, entreprise spécialisée dans la gestion de contenus vidéo, se sont récemment associés pour présenter la technologie Smode à une sélection de professionnels de l’industrie événementielle et broadcast.

Développée par D/Labs, Smode permet de gérer l’affichage de contenus (vidéo, 3D, VFX…) en temps réel sur les scènes de spectacle et d’événementiel ou les plateaux Tv, permettant aux graphistes et créatifs de libérer leur potentiel.

Smode est composé d’une partie hardware (Smode Station) et logicielle (Smode Studio) dont les capacité vont bien bien au-delà d’un simple media serveur : c’est une station de compositing en temps réel avec un moteur multicouche 2D/3D, permet notamment de modifier le contenu sans pré-rendu, export ou logiciels graphiques tels qu’After Effects et Final Cut Pro.

capture-decran-2016-11-09-a-12-12-24Francis Maes, co-fondateur de D/Labs et développeur du Smode, ajoute : « Dans un workflow traditionnel, les opérations graphiques les plus simples – telles que le déplacement d’une couche, le changement d’un masque ou l’amélioration de la colorimétrie – sont un cauchemar pour les graphistes, qui peuvent passer des heures à effectuer des modifications, souvent dans l’urgence et avec une validation aléatoire ».

Alabama a créé un partenariat avec D/Labs afin de les accompagner dans la commercialisation et la location de Smode Station sur les marchés français, suisse et belge.

Afin de prouver la supériorité de Smode, D/Labs et Alabama avaient imaginé fin octobre dans les locaux d’Alabama de Roissy-en-France une démonstration avec une pyramide déplaçable de gauche à droite pouvant tourner à 360°. Des projecteurs étaient installés en étoile pour mapper chaque face de la pyramide et un écran LED était installé en arrière-plan.

Smode a permis de travailler immédiatement en 3D, de recalculer en temps réel et automatiquement la géométrie sur l’image, tout en gérant le blending et le warping.

capture-decran-2016-11-09-a-12-12-02La pyramide projetait ensuite un faisceau lumineux depuis son sommet avec du contenu en mouvement sur plusieurs écrans LED X5 d’Absen situés en arrière-plan : un écran central de 20m² dans une configuration de 12×6 panneaux (1152p x 648p) et 6 colonnes de 2×5 panneaux (192p x 540p). Un autre écran composé de 108 panneaux LED Absen A2 (1920 x 1080) permettait en parallèle aux visiteurs de manipuler du contenu avec Smode.

Chris Marques (directeur artistique de « Danse avec les stars ») commente : « Pour réaliser un tel effet avec la pyramide, il fallait jusqu’à présent un grand nombre de systèmes séparés. Et tricher pour parvenir à un résultat similaire ! Généralement, on préférait s’abstenir de faire ce genre de montage extrêmement complexe afin d’éviter tout plantage en direct. La vraie révolution de Smode est de pouvoir créer un nouveau workflow en temps réel, sans temps de rendu. »

Smode est disponible dès aujourd’hui en prestation par le biais d’Alabama pour la France, la Suisse et la Belgique. Une version gratuite permettant de découvrir la philosophie de Smode est disponible en ligne.

Samsung : premier « écran-miroir » interactif que le cinéma peut aussi trouver utile pour le choix des costumes, décors, maquillages et coiffures

Par défaut

Mirror-Display-1

Samsung Electronics, le géant coréen de l’électronique, a annoncé que son écran-miroir interactif a été installé pour la première fois dans un salon de coiffure de la franchise Leekaja Hair Bis à Séoul en Corée.

Mirror-Display-5

Accrocher aux murs, les miroirs Samsung 55 pouces offrent une expérience personnalisée aux clients qui peuvent consulter les différentes coupes de cheveux et couleurs proposées par le salon, mais également afficher des informations sur les dernières tendances ; directement à partir de l’écran miroir. Fini les vieux catalogues papier aux coins cornés que vous tendait votre coiffeur, place à l’écran interactif. On imagine aisément cette technologie au service des chefs de poste dans le cinéma et la fiction Tv pour les décors, les costumes, etc.

Mirror-Display-8

En plus du côté ludique, ces miroirs ont créé un véritable buzz dans Séoul et attiré de nouvelles clientes dans le salon de coiffure devenu The Place to Be !

Mirror-Display-3

Au-delà de cette première installation, Samsung espère voir son beau miroir se généraliser dans d’autres domaines comme la mode, l’ameublement, la décoration intérieur et la distribution. L’écran-miroir sera disponible à l’achat au début du 3ème trimestre 2016

Technicolor : accords avec LG et Philips sur l’Ultra HD et le HDR (High Dynamic Range)

Par défaut

LG Oled TVTechnicolor a annoncé en début de semaine une collaboration étendue avec LG Electronics autour de l’UHD (Ultra Haute Définition) et du HDR (High Dynamic Range), notamment pour les écrans 4K Oled du coréen. Les deux sociétés sont membres du Conseil de l’UHD Alliance. Les premiers éléments de leur collaboration seront dévoilés pour la première fois au salon CES 2016 (6-9 Jan. 2016, Las Vegas). Les deux entreprises vont par exemple montrer des contenus inédits étalonnés en HDR du légendaire Francis Ford Coppola, scénariste, réalisateur et producteur mythique aux nombreux Oscars.

Francis_Ford_Coppola(CannesPhotoCall)_crop« Depuis l’invention du film en couleur, Technicolor a toujours défendu de belles images brillantes et claires. Un partenariat entre Technicolor et la technologie OLED de LG va transmettre la magie de mes films à la maison , comme ils doivent être découverts ». Francis Ford Coppola.

Au salon CES 2016, le stand de LG présentera des contenus HDR créés par Technicolor et encodés avec la solution HDR de Technicolor. Sur le stand privé de Technicolor au Venetian Hotel, les nouvelles télévisions OLED 4K HDR de LG de 2016 seront présentées. Elles sont parmi les premiers écrans certifiés par l’UHD Alliance comme étant des appareils « Ultra HD Premium ».

Dans l’avenir, les sites de postproduction de Technicolor pourront être équipés partout dans le monde d’écrans OLED 4K-UHD de LG  là où les meilleurs réalisateurs de films et producteurs de télévision viennent créer, visionner et approuver leurs contenus avant leur distribution.

Accord de partenariat avec Philips autour du HDR

Philips UHD HDR 65PUT8609_56-IMS-en_SATechnicolor s’occupera du développement d’une solution conjointe avec Philips, fabricant d’électronique grand public, conforme aux spécificités liées à l’affichage HDR. Technicolor se chargera également des ventes et activités de licence associées aux offres conjointes HDR.

« Technicolor et Philips offriront une solution unique qui permettra de fournir du HDR avec une compatibilité totale avec les écrans existants. Ceci simplifiera le déploiement du HDR pour les diffuseurs de programmes qui pourront transmettre un seul signal, indépendamment du téléviseur qui équipe le foyer », a indiqué le groupe.

Les tout premiers résultats de la solution conjointe seront exposés au NAB 2016, et suivis par des déploiements commerciaux sur des semi-conducteurs  fin 2016. Les deux sociétés continueront à travailler indépendamment à d’autres solutions pour améliorer les technologies audio et vidéo.

LG : un écran de 18 pouces à rouler sous le bras comme un journal !

Par défaut
2cran LG à technologie Oled de 18 pouces. Un prototype à admirer au salon CES de Las Vegas

Ecran LG à technologie Oled de 18 pouces. Un prototype à admirer au salon CES de Las Vegas. (c) LG.

Le fabricant LG Display présentera au salon Consumer Electronics Show – CES (6-9 Janv. 2016, Las Vegas) un prototype d’écran de 18 pouces qui s’enroule comme un morceau de papier, selon plusieurs médias. La technologie s’appuie sur les recherches de LG sur les composants OLED (diode électroluminescente organique) utilisables pour des écrans pliables, enroulables et incurvés. La compagnie coréenne a exposé une technologie similaire l’an dernier mais sans montrer d’images. LG semble maintenant prêt à franchir le pas à l’occasion du salon CES. D’autres fabricants travaillent sur ce concept comme Sony, Samsung et Sharp mais LG semble le plus avancé dans ce domaine. Cependant, cet objet sorti du futur ne sera peut-être jamais commercialisé en l’état puisqu’il s’agit à travers ce prototype de piste de recherche pour LG. Ce qui est probable, c’est que les écrans souples sont amenés à se développer de plus en plus dans le futur pour l’affichage publicitaire, le secteur médical et automobile, la signalétique des lieux publics et pour le grand public… Qui n’a pas rêvé de posséder un téléphone portable tout-en-un à écran souple qui n’encombre pas la poche de son pantalon ? Life’s Good !

 

SGO France & Up Grade Color : gestion du workflow des couleurs (workflow colour Management), conférence mardi 24 Novembre

Par défaut

Color Gamut

Mardi 24 Novembre,  au cinéma Majestic Passy, 18 rue Passy – 75016 Paris, SGO France & Up Grade Color organisent avec des professionnels de haut niveau une conférence autour de l’outil d’étalonnage Mistika (SGO) et de la gestion des couleurs, du traitement des rushes à la conformation, en passant par la calibration, l’étalonnage et les livrables (deliveries)

Avec la multiplication des caméras et des nouvelles technologies d’écran, les directeurs de la photographie, les producteurs et les coloristes doivent bien comprendre les divers workflows colorimétriques s’appliquant au traitement de l’image numérique et leur impact sur le résultat final. On y discutera plus particulièrement des espaces colorimétriques « wide gamut », de la captation HDR et UHD et comment la solution d’étalonnage Mistika de SGO peut gérer toutes ces options. Le nouveau panel « Precision » de Mistika sera présenté.

SGO PINA-Mistika-Colour-korr-editLe nombre de places étant limité, il est nécessaire de confirmer au plus vite votre venue, en précisant à quelle session vous assisterez.

Pour s’enregistrer le mardi 24 novembre (préciser si Matin ou Après-midi), envoyer un email : paris_event_2015@sgo.es

1ère session matin                                                              2ème session après-midi

09.30 Accueil et café                                                            14.00 Accueil et café

10.00 Début de la Conférence                                            14.30 Début de la Conférence

12.00 Questions/Responses                                                16.30 Questions/Responses

12:30 Apéritif                                                                         17:00 Apéritif

13:00 Fin de la Conférence                                                 17:30 Fin de la Conférence

Participants : Steve Shaw (Light Ilusion); Yvan Le Verge (Canon); Jesus Rodriguez (Artiste Mistika chez Antaviana); Serge Antony (Upgrade Color); Guillaume Shmitter (Upgrade Color)

VER (Video Equipment Rentals) : nouvelle avancée en Europe pour le loueur d’équipements audiovisuels

Par défaut
De g. à dr. : Harpert Bramervaer, Nils Pauwels et Ivo Nebbeling.

La nouvelle équipe de direction VER-RealityPartners basée à Amsterdam (de g. à dr.) :
Harpert Bramervaer, Nils Pauwels et Ivo Nebbeling.

VER (Video Equipment Rentals), l’un des principaux prestataires d’équipements de production audiovisuelle dans le monde pour les chaines de télé et les producteurs Tv, mais aussi le cinéma, l’événementiel, les entreprises, etc. vient de reprendre aux Pays-Bas, le 09/10/2015, la société RealityPartners, spécialisée dans les moyens de production d’émissions de télé-réalité, qui devient à présent VER-RealityPartners.

L’équipe de RealityPartners apporte des compétences complémentaires à celle européenne de VER et pourra s’appuyer sur les connaissances de VER sur le marché de la télé-réalité aux États-Unis.

France next ?

VER a son siège social à Los Angeles. Elle est l’un des plus importants loueurs de matériels et d’ingénierie audiovisuels dans le monde avec 29 bureaux en Amérique du nord (Etats-Unis et Canada) ainsi que 3 bureaux en Europe (Amsterdam, Londres, Frankfurt), une zone géographique qui intéresse particulièrement VER comme l’indique la reprise du hollandais RealityPartners, et celle de l’anglais Aurora Lighting Hire Ltd (le 16/09/2015), spécialiste de la location d’éclairage pour la télévision et du cinéma. VER propose des services de support 24h/24 et 7j/7, et peut assurer la production de tout événement en direct ou enregistré partout dans le monde. www.verrents.com. La France sera-t-elle la prochaine implantation de VER dans l’hexagone via le rapprochement d’un prestataire local ? Rien n’est moins sûr, car le marché français est déjà bien structuré avec quelques leaders reconnus à forte valeur ajoutée sur un secteur qui n’est pas extensible. En 2014, VER signait pour trois ans avec la chaine américaine Tennis Channel afin de lui apporter sa logistique technique lors des rencontres internationales de tennis de Roland Garros à Paris, mais également avec ESPN, NBC et ESPN International. VER était présente sur place cette année avec son offre technique Flypack dédiée à la production sportive en direct qui s’adapte aux différents besoins de production des diffuseurs.

« Nous sommes ravis d’accueillir Ivo Nebbeling et Harpert Bramervaer de RealityPartners chez VER, explique Steve Hankin, directeur général de VER. Leurs connaissances et leur expérience de la production internationale d’émissions de télé-réalité et de la conception de systèmes sont précieuses pour notre équipe européenne en pleine expansion ».

« VER est un leader mondial des solutions de divertissement et de diffusion de qualité, déclare Ivo Nebbeling, ancien directeur général de RealityPartners. En tant que spécialistes de la production d’émissions de télé-réalité, nous sommes très heureux de rejoindre VER ».

« La qualité et la diversité des équipements qui ont fait la réputation de VER et répondent parfaitement aux besoins de nos clients en matière de solutions clés en main font de VER-RealityPartners un choix incontestable », conclut-il.

VER-RealityPartners sera basée dans les locaux de VER à Amsterdam. Les clients de RealityPartners bénéficieront immédiatement du vaste choix d’équipements et de la présence internationale de VER.

Canon : prototype 4K HDR de moniteur de référence

Par défaut
IMG_0104

Benoit Mercier et Yvan Le Verge, membres éminents de l’équipe Canon France.

En parallèle de ses deux nouveaux objectifs UHD-4K 2/3” studio/terrain 4K [UHD DigiSuper 86 (UJ86x9.3B) et UHD DigiSuper 90 (UJ90x9B)], Canon exposait sur son stand de l’IBC un prototype de moniteur de référence 4K HDR (High Dynamic Range) de 30 pouces dont la luminosité est annoncée par le fabricant à 2000 nits. Le produit répond aux contraintes SMPTE 2884, Grade 1, Rec709, DCI P3, BT2020.

Les images présentées sur le moniteur ont été tournées avec la nouvelle caméra EOS C300 MKII qui peut filmer en 4K  avec une plage de dynamique de 15 stops. Par rapport à un moniteur classique, les images disposaient de couleurs bien plus poussés et d’une apparence plus naturelle même sur des séquences à fort contraste de lumière. Aucune date de sortie du moniteur n’est annoncée par Canon à l’heure actuelle.

Canon avance à grand pas sur la 8K

Par défaut

Canon Europe vient de faire savoir, le 8 Sept. 2015, que sa société mère est en train de développer deux produits qui viendront, à terme, enrichir la gamme EOS Cinéma. Il s’agit d’une caméra 8K et d’un moniteur de référence 8K pour la production future de contenus dans cette résolution. Canon travaille également à la conception d’un appareil photo reflex équipé d’un capteur CMOS d’environ 120 millions de pixels.

Capture d’écran 2015-09-14 à 14.04.53La camera EOS Cinéma 8K sera équipée d’un capteur CMOS équivalent au format super 35 mm, d’une haute résolution de 8,192 x 4,320 pixel (environ 35,39 millions de pixels effectifs) même au taux d’acquisition de 60 images par seconde. Elle bénéficiera d’une très large gamme de couleurs et proposera une plage dynamique de 13 stops. La caméra sera également équipée d’une monture EF, compatible avec la vaste gamme d’optiques Canon EF.

Capture d’écran 2015-09-14 à 14.06.45Le moniteur de référence 8K actuellement en développement se caractérisera par sa haute luminosité, son contraste très élevé et une gamme de couleurs étendue. Disposant d’une densité en pixels dépassant 300 dpi et approchant les limites de la vision humaine, ce moniteur offrira la possibilité, jusqu’alors inédite de restituer des images ultra-réalistes aux variations de lumière extrêmement subtiles. Utilisé en association avec la caméra EOS Cinéma 8K, Canon annonce avec ce moniteur « des niveaux d’expression visuelle époustouflants. »

Capture d’écran 2015-09-14 à 14.07.38Le reflex numérique EOS d’environ 120 MPix. intègrera un capteur CMOS Canon à haute densité de pixels. Membre de la Série EOS, il sera compatible avec la plupart des objectifs de la gamme EF de Canon.

*Photos non contractuelles