Le film « Elle » de Paul Verhoeven en haut de l’affiche de la 22ème édition des Lumières de la presse internationale

Par défaut
prix-lumieres-2

Isabelle Huppert, Meilleure actrice pour « Elle » de Paul Verhoeven

« Elle », de Paul Verhoeven, a été plébiscité avec les prix du meilleur film, de la meilleure mise en scène et de la meilleure actrice, pour Isabelle Huppert, lors de la 22ème cérémonie des Lumières de la presse internationale, qui s’est déroulée lundi 30/01/2017 au Théâtre de la Madeleine à Paris. Le prix du meilleur acteur est allé à Jean-Pierre Léaud, pour « La mort de Louis XIV », de Albert Serra, film primé également pour la meilleure image, signée Jonathan Ricquebourg. Le film « Divines« , de Houda Benyamina, a été distingué dans la catégorie du meilleur premier long métrage, et ses comédiennes Oulaya Amamra et Déborah Lukumuena se sont imposées comme révélations féminines.

Damien Bonnard a été primé comme révélation masculine dans « Rester vertical », de Alain Guiraudie.

Bertrand Tavernier a été distingué pour son documentaire « Voyage à travers le cinéma français » ; et « Ma vie de Courgette » de Claude Barras a reçu les prix de l’animation – décerné cette année pour la première fois -, et du scénario (Céline Sciamma). Le prix du Film francophone est allé à « Hedi » du tunisien Mohamed Ben Attia ; et Ibrahim Maalouf a remporté le prix de la Musique pour « Dans les forêts de Sibérie », de Safy Nebbou.

lumieres-presse-etrangere

Les lauréats de la 22ème édition des Prix Lumières de la presse internationale.

L’Académie des Lumières, composée d’une centaine de correspondants représentant plus de vingt pays, a rendu un hommage spécial à la comédienne Marion Cotillard et au délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, pour leur contribution au rayonnement mondial du cinéma français.

 

Arri partenaire des prochaines rencontres Berlinale Talents durant le Festival International du Film de Berlin

Par défaut
arri-berlinale-talent

Le directeur photo Stefan Ciupek dévoilant aux participants de la Berlinale Talents les secrets de la caméra Arri Alexa.

À l’occasion de la 67ème édition du Festival International du Film de Berlin (9-19 février, Allemagne) présidée par le cinéaste néerlandais Paul Verhoeven, le fabricant de systèmes de caméra et de lumière cinéma Arri s’associe aux cycles d’événements de la Berlinale Talents (11-16 février 2017) qui rassemble des talents en devenir ou déjà confirmés à travers des conférences et projections. Les 250 talents sélectionnés par un jury international participeront à un programme de six jours pendant lequel se dérouleront plus de 100 événements, dont un bon nombre ouvert au public.

L’édition 2017 de la Berlinale Talents intègre des metteurs en scène (106), des producteurs (49), des comédiens (15), des scénaristes (5), des directeurs de la photographie (17), des berlinale-talents_logomonteurs (14), des décorateurs (13), des critiques de films (8), des distributeurs (10), des compositeurs (6) ainsi que des sound designers (8). Parmi tous les participants, 40 d’entre
eux portant des projets en développement ont été sélectionnés pour les Project Labs dans les catégories documentaire, fiction et court-métrage. Ils ont habituellement de cinq à dix ans de carrière ainsi qu’une grande expertise professionnelle, une bonne présence aux festivals et, la plupart du temps, des films primés.

Arri organisera plusieurs événements consacrés à l’Innovation technique en matière de conception de caméras et d’éclairages ainsi que dans la post-production numérique. Ces événements comprennent, entre autres, l’atelier  « Camera Studio » réunissant une vingtaine de directeurs de la photo, et l’étude de cas d’une production de série télévisuelle.

La 5ème édition du salon de l’édition DVD indépendante les 3 et 4 décembre à Paris

Par défaut

capture-decran-2016-11-13-a-16-44-55Les 3 et 4 décembre 2016 au Cinéma La Clef (Paris Vème), 19 éditeurs DVD indépendants présenteront leurs catalogues issus de tous les genres du cinéma : nouveauté, film de patrimoine, western, cinéma de genre, documentaire, jeune public, cinéma français et étranger. L’entrée est gratuite et ouverte à tous. Pendant le Salon, les visiteurs pourront assister à des projections spéciales, discuter cinéma avec les éditeurs, et faire dédicacer leurs DVD par les réalisateurs, acteurs, journalistes et auteurs qui sont associés au catalogue des éditeurs. Des prix « spécial Salon » seront appliqués par les éditeurs pour l’achat des DVD durant ce week-end convivial et cinéphile !

ÉDITEURS PRÉSENTS

Aloest Distribution, Artus Films, Blaq Out, Contre-Allée, Docks 66, Ed Distribution, KMBO, Le Chat qui Fume, Les Documents Cinématographiques, Les Films du Whippet, Les Mutins de Pangée, Lobster Films, Malavida, Potemkine, Re:Voir, Survivance, Tamasa, The Ecstasy of Films, Urban Distribution.

JEUX CONCOURS

De nombreux jeux concours, pour gagner des DVD seront organisés sur les sites internet et/ou pages Facebook des partenaires du salon. Pour suivre les jeux concours, rendez-vous sur la page Facebook : Salon de l’Édition DVD Indépendante.

FINANCEMENT PARTICIPATIF

Un financement participatif a été mis en place sur le site Internet Kiss Kiss Bank Bank pour aider les organisateurs à promouvoir le salon – dont la chouette est le symbole cette année –  à travers une campagne d’affichage dans Paris. Pour rester en lien avec le salon : Twitter: @SalonEditionDVD. 
Site internet: www.salondvd.fr et Facebook.

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : des 1ers films fantastiques aux Monstres d’Universal

Par défaut
the-lost-world-002

Le Monde Perdu (The Lost World) de Willis O’Brien (100 min.) a inspiré toute une génération de réalisateurs de films fantastiques. image Lobster.

A partir de jeudi 20 octobre et jusqu’au 8 novembre, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (73, avenue des Gobelins, Paris XIIIe) ouvre la rétrospective Le Monde Fantastique du Muet consacrée aux 25 premières années du cinéma fantastique : de Georges Méliès, qui en fut évidemment le pionnier, à Walt Disney, en passant par « The Lost world » de Willis O’Brien qui annonce King Kong et bien plus tard les dinosaures de Spielberg….

Pour réaliser leurs films, les premiers réalisateurs puisent leurs idées dans le féérique ou réveillent des créatures hors normes avec des cornes, des grandes dents, des poils, des tentacules, des yeux dans le creux des mains… Diables, fantômes, spectres se multiplient sur l’écran.

Les « scènes à trucs » (disparitions, réapparitions soudaines, figures de carton-pâte…) donnent lieu aux premiers effets spéciaux.  Le cinéma fantastique recrée les êtres de chairs singuliers, bizarres ou difformes qui suscitaient la curiosité des foules populaires…

fondation_jerome-seydoux_pathe_0614_03_bd_0

La salle Charles Pathé accueille un piano pour les accompagnements musicaux des films muets.

Considéré comme le cinéma de « l’extra ordinaire », le genre fantastique des premiers temps englobe à la fois le merveilleux, la science-fiction, l’étrange et la peur. De tous les genres, il est peut-être celui qui est resté le plus fidèle à ses origines foraines.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean-François ZYGEL, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Universal Monsters (10 novembre au 22 novembre 2016)

La Fondation Jérôme Seydoux- Pathé exhumera ensuite une partie vitale de l’histoire de l’horreur avec la présentation des franchises emblématiques  du studio Universal. Dracula, Frankenstein, La Momie, l’Homme Invisible et l’Etrange créature du lac noir, tous nés dans les années 1930, feront frémir les spectateurs. Les films – parlants (une fois n’est pas coutume pour la Fondation)- seront présentés en copies neuves restaurées !

En 1927, le cinéma apprit à chanter, mais avec l’arrivée de Dracula en 1931, Universal lui enseigna comment crier !

Tarifs Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Normal : 6,50 € – Réduit (étudiants, seniors + 65 ans) : 5,00 €. Un billet donne accès à 1 séance de cinéma + espaces d’exposition

Achat des billets sur place ou sur le site de la Fondation

Séances et billetterie : www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com/projections

 

Palmarès des Deauville Green Awards 2016 : and the winner is… Sustainable development

Par défaut

Deauville Green Awards tropheesLa 5ème édition des Deauville Green Awards a récompensé jeudi 16 juin 2016 les films contribuant à l’excellence en matière de production et de communication audiovisuelle pour le développement durable.

Sur plus de 300 films en compétition provenant du monde entier, une centaine de finalistes à d’abord été sélectionnée par le Jury international qui a ainsi décerné 44 Green Award d’Or mais aussi 10 Prix Spéciaux et surtout les 3 Grands Prix :

> Grand Prix DOC’ : En quête de sens 
> Grand Prix COM’ : Red Dirt Road 
> Grand Prix PUB’ :  Regarde Moi

Rendez-vous sur le site des Deauville Green Awards pour découvrir le palmarès et visionner les films récompensés.

Palmarès 2016 en cliquant ici

Le Festival international du film d’animation d’Annecy accrédite à vie Jeffrey Katzenberg

Par défaut
katzenberg_golden_ticket_032

Marcel Jean, Jeffrey Katzenberg et Guillermo del Toro

Pour saluer son exceptionnelle contribution à l’animation, les organisateurs du Festival international du film d’animation d’Annecy ont remis à Jeffrey Katzenberg, de DreamWorks Animation, le tout premier Golden Ticket du Festival, accréditation à vie, en remerciement de son soutien indéfectible au Festival.

Ce Golden Ticket a été offert à Jeff Katzenberg à l’issue de la Leçon de cinéma dispensée par le réalisateur de renom Guillermo del Toro, qui a donné aux quelque 1 000 personnes venues l’écouter dans la Grande salle du centre Bonlieu un aperçu de son prochain programme télévisé Trollhunters, de DreamWorks Animation.

DreamWorks-Trollhunters-Netflix-Guillermo-del-ToroEn lui remettant la récompense, Marcel Jean, le directeur artistique du Festival, a rendu hommage à M. Katzenberg en ces termes :

« Jeffrey n’est pas seulement, pour nous à Annecy, un collaborateur et un soutien de longue date : il se distingue par son parcours en animation, proprement légendaire. Il a relancé l’industrie avec des films acclamés par la critique tels que La Belle et la Bête et Le Roi lion ;  il a lancé DreamWorks Animation ; on lui doit des personnages aussi inoubliables que ceux de ShrekMadagascarKung Fu Panda et Dragons. Nul plus que lui ne mérite cette accréditation à vie à notre Festival. »

Le Festival international du film d’animation d’Annecy, qui a débuté lundi 13 juin au soir avec une projection de La Tortue rouge en cérémonie d’ouverture, se poursuit jusqu’au 18 juin.

Deauville Green Awards 2016 : record du nombre de films sélectionnés par le jury pour la compétition

Par défaut
Deauville Green Awards en bois

Les nouveaux Trophées des Deauville Green Awards en bois

Les 15 & 16 juin prochains à Deauville, ce seront donc plus de 100 films finalistes des 5 continents retenus par le jury international qui seront projetés en présence des équipes pour tenter de gagner les Green Awards d’or récompensant l’excellence depuis 5 ans en matière de communication audiovisuelle sur le développement durable, les éco-innovations et la responsabilité sociale.

Des acteurs clés seront sur place comme l’ADEME, l’AFD, la Banque Mondiale, la BNF, Commission du film IDF, Euronews, France Télévisions, l’ONU, Orange, Parcs Nationaux, Publicis, la RTBF, Radio Canada, la SNCF, TF1, Ushuaia, WWF, la ZDF, des start-ups innovantes etc… ainsi que de nombreux journalistes, producteurs, réalisateurs et agences.

Pour cette 5éme édition, en plus des sessions de networking, cocktails, repas et after-parties, un programme riche attend la profession avec :

> des workshops : Ecoprod, Planète verte, Opsomai, Cézame Music Agency

> un programme autour de la Suisse, invitée d’honneur 2016 : projections par Swiss Films, venue d’experts Suisses, présentation des scooters à hydrogène de Aaqius, cocktail de clôture suisse

Deauville green Awards logo_DGA> de nombreuses tables-rondes comme :

  • « La transition énergétique, utopie ou réalité ? » : éclairage sur les freins et accélérateurs en compagnie des acteurs de la transition
  • « De la pub à la communication responsable » : où en sommes nous ?
  • Comment accélérer en pratique le changement ?: analyse de start-ups, grands groupes et ONG sur les changements radicaux qui s’imposent à nous.

> Les films finalistes répartis en 3 compétitions seront projetés en présence des équipes. La compétition 2016 et ses plus de 300 films des 5 continents en accès libre au sein du Mediacenter.

> et de nombreuses projections offertes au Grand Public : Demain (2015) et Une Ferme sauvage (2015) etc.

Deauville Green Awards Jean_Jouzel_2010

Jean Jouzel, Parrain de l’édition 2016

Ce sera notamment Jean Jouzel, Prix Nobel en 2007 avec le GIEC, qui accompagnera une partie des débats en tant que Parrain de l’édition 2016.

Les accréditations sont ouvertes aux professionnels sur le site du festival dès maintenant.

Rendez-vous les 15 & 16 juin prochains à la Villa Le Cercle de Deauville (CID).

Programme des conférences au Festival du film d’animation Annecy 2016

Par défaut

Annecy2016_verticale_frLe festival international du film d’animation (13-18 juin 2016) et son marché (15-17 juin) promet d’être exceptionnel avec la venue du multi-récompensé réalisateur Guillermo del Toro qui reviendra sur sa carrière prolifique lors d’une Leçon de cinéma exceptionnelle, le mercredi 15 juin à Annecy à 16h00. Il donnera en exclusivité mondiale un aperçu de sa toute dernière création, la série Trollhunters (DreamWorks).

En parallèle, le programme du cycle de conférences « Organisation de production/Création », proposé par CITIA dans le cadre du festival, est bouclé. Il a été mis au point pas René Broca et Christian Jacquemart. Toutes ces conférences ont lieu à la Chambre de métiers d’Annecy.

  1. Quels pipelines 2D ?
  • Mardi 14 juin, 9h30-12h30

Conférenciers : Pascal Aupry (Mercury Filmworks, Canada), Peter Dodd (Lupus Films, Royaume-Uni), Bastien Dubois (réalisateur, France), Camille Serceau (Je suis bien content, France). Modératrice : Marie-Pierre Journet (KLD Productions, France).

  1. Enjeux de la réalité virtuelle
  • Mardi 14 juin, 14h30-18h15

Conférenciers : Michel Bams et Catherine Cuenca (Happy IP, France) ; Jason Bartholomew et Tim Ruffle (Aardman Animations, Royaume-Uni) ; Eric Darnell (Baobab Studios, USA) ; Mark Davies et Felix Massie (Nexus Productions, Royaume-Uni) ; Michel Nicolas (Folimage, France) et François Bertrand (Camera Lucida, France). Modérateur : Thierry Barbier (AmaK, France).

  1. Du long métrage à la série TV (et vice versa)
  • Mercredi 15 juin, 9h30-12h30

Conférenciers : Didier Brunner, Julien Chheng, Jean-Christophe Roger et Thibaut Ruby (Folivari, France) ; Stéphane Margail et Jean-François Tosti (TAT Productions, France). Modératrice : Alice Delalande (CNC, France).

  1. Long métrage : quatre études de cas
  • Mercredi 15 juin, 14h30-17h30

Conférenciers : Marie-Claude Beauchamp (Carpe Diem Film & TV, Canada) pour le film La Guerre des Tuques ; Ivan Cappiello, Marino Guarnieri, Dario Sansone et Alessandro Rak (Mad Entertainment, Italie) pour Cinderella the Cat ; Sarita Christensen (Copenhagen Bombay Productions, Danemark) pour Next Door Spy ; Robin Lyons (Calon, Royaume-Uni) pour Morten on the Ship of Fools. Modérateur : Patrick Caradec (journaliste indépendant, France).

  1. VFX
  • Jeudi 16 juin, 9h30-12h30

Conférenciers : Peta Bayley et Gabriele Zucchelli (MPC, Royaume-Uni) pour les VFX du Livre de la jungle ; Hal Hickel (ILM, USA) pour les VFX de Warcraft ; Robyn Luckham (Double Negative, Royaume-Uni) pour les VFX de Au coeur de l’océan. Modérateur : Simon Vanesse (Isart Digital, France).

  1. Anatomie d’un studio 1 : TeamTO
  • Jeudi 16 juin, 14h30-15h45

Conférencier : Guillaume Hellouin (TeamTO, France). Modérateur : René Broca (consultant, France).

  1. Anatomie d’un studio 2 : Framestore
  • Jeudi 16 juin, 16h-17h30

Conférenciers : Mike Eames et Kevin Spruce (Framestore, Royaume-Uni). Modérateur : Baptiste Heynemann (CNC, France).

  1. Outils émergents
  • Vendredi 17 juin, 9h30-12h30

Conférenciers : Jérôme Bacquet (Texels, France) ; Mathieu Muller et Silvia Rasheva (Unity Technologies, USA) ; Géraldine Ricart et David Toyou (Bleank, France). Modérateur : Baptiste Heynemann (CNC, France).

Plus de détails sur ces conférences et, plus généralement, sur le Festival et le Marché international du film d’animation d’Annecy sur www.annecy.org

Jean Jouzel (Parrain des Deauville Green Awards 2016) : « Quand on cherche, il ne suffit pas de trouver, il faut le faire savoir ! »

Par défaut

Deauville Green Awards Jean_Jouzel_2010C’est la phrase fétiche de Jean Jouzel, le parrain de l’édition 2016 des Deauville Green Awards, qui soutient ainsi la production audiovisuelle dédiée à l’environnement, au développement durable et aux éco-innovations. Jean Jouzel aura l’occasion de s’exprimer en ouverture du festival (15-16 juin 2016, Deauville) sur sa vision des résultats de la COP 21, la conférence de Paris sur le climat qui s’est achevée le 11 décembre 2015 au Bourget.

En plus d’être un illustre climatologue et glaciologue, Jean Jouzel sait transmettre ses connaissances pour faire prendre conscience aux Français de la dimension du changement climatique, de l’importance de ses conséquences et des efforts nécessaires pour le ralentir.

Sous sa vice-présidence, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) – instance de l’ONU -, se voit décerner avec Al Gore en 2007 le Prix Nobel de la Paix. Jean Jouzel est mondialement connu pour sa contribution au sujet du réchauffement Deauville Green Awards tropheesclimatique sur lequel il s’exprime en qualité de scientifique expert en climatologie mais également sur des projections économiques et décisions politiques.

La Suisse, invité d’honneur, en tête pour l’écologie

L’Indice de Performance Environnemental (IPE) décerné par les universités de Colombia et Yale a placé la Suisse en tête sur un ensemble de critères englobant l’environnement, la pollution de l’air, la qualité de l’eau, la biodiversité, le tourisme responsable, la gestion des ressources naturelles et du changement climatique.

Aujourd’hui, la Suisse est devenue un des pays le plus écologique du monde (avec le Maroc où aura lieu la prochaine COP 22, Marrakech 7-18 Nov. 2016). Après l’Allemagne en 2014 et l’Autriche en 2015.

2016 devrait être une année exceptionnelle pour le festival Deauville Green Awards qui attend cette année près de 400 films du monde entier. Ils seront répartis en trois compétitions (publicité, corporate, documentaire).

Pour plus d’informations :

Inscrivez votre film à la compétition ici.

Découvrez le pré-programme ici.

 

Jérome Bonaldi, président du festival corporate Films & Companies

Par défaut

Films&CompaniesFilms & Companies, le festival international du film corporate (17 au 19 mai 2016, La Baule, Palais des Congrès Atlantia) annonce que Jérôme Bonaldi endossera le rôle de président du jury pour la deuxième édition de l’événement.

C’est pour ses nombreux talents d’homme des médias et connaisseur des innovations, des technologies, de l’industrie, de la grande distribution, de la publicité que Films & Companies a pensé à Jérome Bonaldi pour présider son jury.

Sa mission consistera à accompagner et guider les membres du jury, à animer la délibération finale, quitte à trancher, lors des débats éventuels

JEROME BONALDI LIBRE DE DTS 50x40Jérôme Bonaldi : « Je suis honoré que Films & Companies ait pensé à moi pour présider le festival. Je crois que ma (déjà longue) expérience globale de la communication a orienté ce choix. J’espère être légitime et pertinent »

Le festival réunit les acteurs de la communication corporate autour d’une compétition de films institutionnels, d’un village de l’innovation, et des rendez-vous Inspiration et du networking.

Films en compétition

Films&Companies lieu_atlantaToutes les sociétés de production, agences, commanditaires des films, organismes privés, nationaux et internationaux, réalisateurs indépendants, peuvent participer au Festival. Il est possible d’inscrire un ou plusieurs films institutionnels ou corporate.

Conçu et produit par Denis Harnois, président du festival et réalisateur de films corporate et par l’agence Hopscotch (Ex Le Public Système) dirigée par Frédéric Bedin, président du Directoire, le Festival Films & Companies intervient en réponse à une demande latente des professionnels de la communication d’entreprise.