Ymagis : +20% de chiffre d’affaires à 51,6 M€ au 4ème trimestre 2015

Par défaut

Ymagis Dolby-Atmos-1Ymagis, le spécialiste des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, publie le mercredi 10/02/2016 son activité consolidée pour le 4ème trimestre 2015. Sur le trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 51,6 M€ en progression de +20,7% par rapport au 4ème trimestre 2014. En cumul sur l’exercice 2015, le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 157,7 M€ en progression de +86,4% par rapport à l’exercice 2014 publié, et en croissance de +4,8% par rapport à l’exercice 2014 pro forma (1).

Pour rappel, Ymagis a repris au 1er août 2015 les activités et certains actifs d’Eclair Group, dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire. L’opération a été l’occasion pour le Groupe de reclasser les activités du pôle Content Services en trois segments afin d’offrir une meilleure lisibilité : (1) Distribution/Préservation, (2) Post-production/Restauration et (3) Adaptation. Les revenus d’Eclair sont consolidés à compter du 1er août 2015 et contribuent significativement à la croissance du chiffre d’affaires du groupe au 4ème trimestre 2015. (lire le communiqué)

Game of Thrones : étalonnage by DaVinci Resolve for Chainsaw Los Angeles

Par défaut
Chainsaw DI Theatre

La régie d’étalonnage du post-producteur Chainsaw à Los Angeles où la série Game of Thrones est traitée.

Si la série Tv « Game of Thrones » (HBO) est connue de tous, ce que l’on sait moins réside dans le fait que l’étalonnage est réalisé sur le logiciel DaVinci Resolve (Blackmagic Design) par Joe Finley de chez Chainsaw, un studio de post-production basé à Los Angeles et appartenant à la société SIM Group.

Joe étalonne cette série avec DaVinci Resolve Studio depuis 2012. La saison 5 s’est achevée au mois de juin. La diffusion de la saison 6, prévue en 2016, est déjà très attendue.

Chainsaw postproduction

Chainsaw : un sens artistique qui s’affiche jusque sur les murs du post-producteur de Los Angeles

Joe s’appuie sur les courbes personnalisées du logiciel, les fenêtres secondaires, l’incrustateur et les outils de compositing de DaVinci Resolve pour créer les rendus nuancés de la série. De plus, le logiciel lui permet de visualiser différents rendus en temps réel.

Blackmagic Chainsaw Joe-Finley« Resolve est rapide, c’est une des raisons pour lesquelles j’adore l’utiliser. Il me permet de travailler en temps réel, ce qui est très pratique lorsque je dois montrer plusieurs rendus au client »

Joe Finley, étalonneur de Game of Thrones.

Alors que chaque nuance de couleurs représente un lieu et une intrigue différente, Joe est tenu de créer une esthétique générale cinématographique aux couleurs riches.

chainsawlogoLARGE-300x133« Indépendamment du thème de l’épisode et des couleurs qui lui sont associées, je donne toujours une esthétique cinématographique aux séquences. Je souhaite obtenir le rendu le plus proche possible du long métrage sans tourner sur pellicule. » Joe Finley

« Lorsque l’on travaille en log, il faut un bon point de départ pour donner un rendu cinématographique aux séquences. J’associe constamment les modes de correction colorimétrique logarithmiques chainsawlogoLARGE-300x133et linéaires de Resolve pour manipuler les blancs et les noirs. DaVinci Resolve n’est pas un frein à ma créativité, bien au contraire, il l’encourage. » 
Joe Finley

Emmy Award International pour « Soldat Blanc » d’Erick Zonca avec des VFX de Trimaran

Par défaut
Capture d’écran 2015-11-24 à 14.37.21

Fabrice de la Patellière (Canal+), Erick Zonca (réalisateur) et Georges Campana (Breakout Films) reçoivent le prix du Meilleur téléfilm-minisérie.

La fiction « Soldat Blanc » produite par Breakout Films pour Canal+ a reçu lundi 23 Nov. 2015 à New-York l‘International Emmy Award du meilleur téléfilm-minisérie. Toute l’équipe de Trimaran, et son président Olivier Emery, tient à remercier Georges Campana et Erick Zonca de lui avoir fait confiance pour la réalisation des effets visuels de cet ambitieux projet.

Deux autres productions françaises ont été récompensées hier soir :

Award de la Meilleure série dramatique
  • Engrenages Saison 5
(Spiral Season 5)
Canal + Creation Originale / Son et Lumière / BBC Four.
Award du Meilleur programme d’art 
  • Illustre & Inconnu : Comment Jacques Jaujard a Sauvé le Louvre
(The Man Who Saved the Louvre)
Ladybirds Films

 

Pour « Soldat Blanc », Trimaran a truqué plus de 300 plans dans ce film, avec utilisation de toutes les techniques des VFX: matte paintings, tirs et impacts, explosions, fond vert, reconstitutions 3D, duplications…

Trimaran Soldat-blancSuite à un problème de balles à blancs bloquées en douane, il a fallu compenser en post production l’aspect visuel des tirs.

Fabien Girodot, superviseur VFX chez Trimaran, a coordonné l’intégralité des VFX pendant tout le tournage au Cambodge puis durant la post production, pour s’assurer d’une parfaite intégration des effets visuels donnant au film son ampleur et sa cohésion réaliste à l’écran : impacts de balles, explosions, flammes, projections de terre…

Il a fallu transformer certains décors en paysages vietnamiens  via des extensions de décors, des matte paintings et ainsi restituer cette ambiance de guérilla : village en flammes, convois militaires, raids de rebelles dans les collines, bunkers…

Des maquillages numériques 3D ont été projetés sur des acteurs pour simuler autant une victime mutilée d’attaque de tigre que des cadavres et des prisonniers amaigris dans les camps viêt-minh.

Certaines scènes de batailles ont nécessité la multiplication des figurants via différentes prises du même plan (jusqu’à 6 prises) en les assemblant avec la technique du multipass en compositing.

Un travail de plusieurs mois pour une quinzaine d’infographistes, répondant à la demande de crédibilité du réalisateur Erick Zonca et de son producteur Georges Campana.

L’aide aux nouvelles technologies en production du CNC a été aussi indispensable pour permettre un travail VFX à la hauteur des ambitions de la production.

SGO France & Up Grade Color : gestion du workflow des couleurs (workflow colour Management), conférence mardi 24 Novembre

Par défaut

Color Gamut

Mardi 24 Novembre,  au cinéma Majestic Passy, 18 rue Passy – 75016 Paris, SGO France & Up Grade Color organisent avec des professionnels de haut niveau une conférence autour de l’outil d’étalonnage Mistika (SGO) et de la gestion des couleurs, du traitement des rushes à la conformation, en passant par la calibration, l’étalonnage et les livrables (deliveries)

Avec la multiplication des caméras et des nouvelles technologies d’écran, les directeurs de la photographie, les producteurs et les coloristes doivent bien comprendre les divers workflows colorimétriques s’appliquant au traitement de l’image numérique et leur impact sur le résultat final. On y discutera plus particulièrement des espaces colorimétriques « wide gamut », de la captation HDR et UHD et comment la solution d’étalonnage Mistika de SGO peut gérer toutes ces options. Le nouveau panel « Precision » de Mistika sera présenté.

SGO PINA-Mistika-Colour-korr-editLe nombre de places étant limité, il est nécessaire de confirmer au plus vite votre venue, en précisant à quelle session vous assisterez.

Pour s’enregistrer le mardi 24 novembre (préciser si Matin ou Après-midi), envoyer un email : paris_event_2015@sgo.es

1ère session matin                                                              2ème session après-midi

09.30 Accueil et café                                                            14.00 Accueil et café

10.00 Début de la Conférence                                            14.30 Début de la Conférence

12.00 Questions/Responses                                                16.30 Questions/Responses

12:30 Apéritif                                                                         17:00 Apéritif

13:00 Fin de la Conférence                                                 17:30 Fin de la Conférence

Participants : Steve Shaw (Light Ilusion); Yvan Le Verge (Canon); Jesus Rodriguez (Artiste Mistika chez Antaviana); Serge Antony (Upgrade Color); Guillaume Shmitter (Upgrade Color)

Vectracom : la préservation du patrimoine audiovisuel sous toutes ses formes

Par défaut
Le directeur associé de Vectracom,, Laurent Gignoux.

Laurent Gignoux, le directeur associé de Vectracom.

Fin septembre, Vectracom organisait avec son directeur associé, Laurent Gignoux, une visite de ses locaux à la Plaine Saint-Denis, en parallèle des conférences de l’IASA2015 (Association internationale des archives sonores et audiovisuelles) qui se déroulaient à la BNF de Paris, du 27 septembre au 1er octobre, où Vectracom intervenait.

Le prestataire est depuis plus de 20 ans l’un des meilleurs spécialistes français de l’archivage numérique et de la préservation du patrimoine audiovisuel (audio, vidéo, film). Il a travaillé avec l’INA, France Télévisions, TF1, M6, Al Jazeera, ECPAD… (mais également les institutionnels et les sociétés privées en France et à l’étranger) -, a développé une forte expertise dans l’accessibilité des programmes audiovisuels aux personnes handicapées (sous-titrage de films, sous-titrage de programmes Tv en direct, voix off, langue des signes, audio description).

Des palettes de cassettes vidéo en attente de numérisation chez Vectracom.

Des palettes de cassettes vidéo en attente de numérisation chez Vectracom.

L’entreprise est organisée en plusieurs services tels que la numérisation (cassettes, bandes, films…) multi-formats à partir de supports variés (des plus récents aux plus anciens) dans le domaine audio (analogique et numérique – mono et stéréo, multipistes) ; vidéo (2″, 1″, EIAJ, U-Matic, Betacam, D1, D3, HDCam, HDCam-SR, etc.) ; et pellicule (8mm, super 8, 16 et 35mm) en SD, HD, 2K et 4K.

Enrichissement des archives

La préservation audiovisuelle chez Vectracom passe par 3 étapes phares : La numérisation des contenus ; la préservation numérique pour conserver le patrimoine dans un format

Le département de préparation, nettoyage, étiquetage et analyse des cassettes vidéo.

Le département de préparation, nettoyage, étiquetage et analyse des cassettes vidéo.

adapté ; et l’ajout de métadonnées afin de retrouver facilement les éléments. Dans ce domaine, Vectracom a signé un contrat en milieu d’année avec le diffuseur SBC (Saoudi Broadcast Company) pour l’ajout de métadonnées sur plus de 250 000 éléments vidéo. Et pour également numériser plusieurs dizaines de milliers d’heures de vidéo.

Lorsqu’un client a besoin de digitaliser des vidéos en grande quantité, Vectracom dispose de 5 robots Flexicart et de serveurs d’encodage avec un contrôle automatiser de l’acquisition des flux et une vérification par un technicien Vectracom. Le prestataire peut

Les robots flexicart pour la numérisation de masse des cassettes.

Les robots Flexicart pour la numérisation de masse des cassettes.

également se rendre directement chez le client pour des numérisations grâce à ses systèmes itinérants et ses équipes mobiles.

Avec l’émergence de la HD et l’apparition de nouveaux modes de diffusion, la qualité visuelle attendue par les spectateurs est de plus en plus importante et l’exploitation des archives passe dorénavant par une re-masterisation HD ou 2K.

Redonner vie aux films et bandes magnétiques

Vectracom propose une chaîne complète de traitement permettant de valoriser un patrimoine audiovisuel, d’améliorer les couleurs et les sons, d’éliminer les défauts à l’image tout en gardant la sensibilité de l’œuvre originale. Côté traitement des couleurs et restauration, Vectracom assure l’étalonnage SD, HD, 2K et 4K (Nucoda / Resolve), la

Un des deux scanners Lasergraphics présents chez Vectracom pour la numérisation des films.

Un des deux scanners Lasergraphics présents chez Vectracom pour la numérisation des films.

retouche des images SD, HD, 2K et 4K (Revival; Nucoda et Archangel). Vectracom utilise pour la partie acquisition film des télécinémas Spirit et Quada (HD/SD). Elle a acheté en mai dernier deux scanners LaserGraphics 2K et 4K (ScanStation et Director) chez le distributeur Magic Hour pour le transfert numérique des films (8 – 9,5 – 17,5, 16 & 35 mm) dans les principaux formats du marché. Elle a complété son réseau informatique avec un SAN Quantum Stornext de 150 To, en plus de celui déjà existant, soit une capacité globale de 200 To. En visitant un à un les départements de Vectracom, on se rend compte que le prestataire maîtrise toute la chaine de traitement des images et des sons avec des matériels et des opérateurs performants : restauration mécanique (pour enlever, par exemple, les poussières, traces de colle sur la pellicule) avec sa filiale au Maroc ; numérisation ; étalonnage ; re-masterisation… jusqu’au PAD final pour les télés ou fichier DCP pour les cinémas. L’interaction entre l’étalonnage et la restauration est optimale grâce au travail sur la même suite d’images DPX, HD ou 2K.

Le département en charge de la numérisation et restauration des bandes audio.

Le département en charge de la numérisation et de la restauration des bandes audio.

La numérisation et la restauration de bandes audio sont également une des spécialités de Vectracom. Le mois dernier, la société a signé avec la RTS – Radio Télévision Suisse pour numériser une grande partie de son fonds radiophonique, un projet de grande ampleur prévu pour durer 4 ans. Plus de 80 000 heures de programmes audio sur quelques 140 000 bandes magnétiques ¼ pouce. Parmi les autres activités du laboratoire, Vectracom assure la standardisation des fichiers audiovisuels pour une diffusion sur les plateformes VOD ou de streaming. Un juste lien entre la mise en valeur du patrimoine d’autrefois et le modernisme actuel des modes de consommation des images.

Plus d’information sur : www.vectracom.fr

Eclair (Ymagis) déménage à Vanves depuis le site historique d’Epinay

Par défaut

Ymagis annonce le regroupement de l’ensemble des activités parisiennes d’Eclair sur son site de Vanves, aux portes de Paris.

Jean Mizrahi Ymagis« Le transfert à Vanves des activités d’Epinay-sur-Seine dans les prochains mois, offre une proximité géographique certaine avec nos clients, répond à une logique d’optimisation de notre structure de coûts et permet d’accroître les synergies au sein d’Eclair, » déclare Jean Mizrahi, Président Directeur Général du Groupe Ymagis. « Nous disposons de surfaces utiles importantes et modernes sur le site d’Eclair à Vanves. Nous pouvons donc accueillir progressivement nos équipes et nos activités exercées jusqu’ici à Epinay-sur-Seine : restauration de films et de programmes vidéo, et services de livraison de contenus aux cinémas. »

Christophe Lacroix, Directeur Général Adjoint d’Eclair et Senior Vice-Président Content Services du groupe Ymagis

Ymagis Christophe Lacroix« Il s’agit avant tout de concentrer sur un même lieu, une grande partie de nos métiers techniques afin d’offrir à nos clients – producteurs, gestionnaires de catalogues, distributeurs cinéma et diffuseurs TV – un service global, performant et unique en son genre. »

Les activités françaises d’Eclair sont donc structurées autour de deux filiales distinctes détenues à 100% par Ymagis SA : Eclair Cinéma (postproduction image/son et restauration films et vidéo), Eclair Média (services multilingues et accessibilité, services de distribution de contenus cinéma et vidéo).

Avid Everywhere : des Emmy Awards plein les bras pour les monteurs et mixeurs Avid !

Par défaut
L'équipe de Game of Thrones accepte leurs récompenses lors de la soirée Creative Arts Emmy Awards de Los Angeles. (c) Invision/AP.

L’équipe de Game of Thrones accepte leurs récompenses lors de la soirée Creative Arts Emmy Awards de Los Angeles. (c) Invision/AP.

Avid félicite ses utilisateurs pour leurs nominations et récompenses à la prestigieuse 67ème cérémonie des Primetime Creative Arts Emmy Awards 2015 qui a eu lieu le 12 septembre au Microsoft Theater de Los Angeles, et qui honore chaque année les meilleurs artistes-techniciens participant à la création de programmes télévisés en première partie de soirée. Ces distinctions sont décernées par la très honorable National Academy of Television Arts and Sciences (NATAS). Pour la section Montage/Mixage, les artistes nommés se sont appuyés sur le concept d’accès et partage des médias Avid Everywhere afin de mettre en œuvre leur capacité créative sur des programmes télé aussi prestigieux que Game of Thrones, Better Call Saul, The Big Bang Theory et Sonic Highways. Ils ont fait appel aux systèmes audio et vidéo de la gamme Avid Artist Suite connectés à la plateforme Avid MediaCentral pour donner rythme avec talent à ces séries et documentaires à forte audience.

Katie Weiland récompensée (avec Tim Porter) d’un prestigieux Emmy Award pour le meilleur montage (sur Avid Media Composer) sur une série dramatique : Game of Thrones.

Katie Weiland récompensée (avec Tim Porter) par un prestigieux Emmy Award pour le meilleur montage (sur Avid Media Composer) pour la série dramatique : Game of Thrones. (c) Invision/AP.

Sur Game of Thrones, les monteurs Tim Porter et Katie Weiland ont été récompensés d’un prestigieux Award pour le meilleur montage sur une série dramatique mono-caméra. Un travail réalisé avec la solution Avid Media Composer. Le post-producteur audio Formosa Group, qui a obtenu deux prix pour son travail sur la série, s’est servi du logiciel audio Avid Pro Tools pour le montage son et le mixage. Supervisant ce travail sur Game of Thrones, Tim Kimmel est reparti avec la fameuse statuette pour le meilleur montage sonore sur une série dramatique, tandis que Onnalee Blank et Mathew Waters, les ingénieurs du son chargé du mixage de la série, ont gagné le prix dans ce domaine pour une série dramatique.

Avid Game of Thrones

De g. à dr. : Ronan Hill et Richard Dyer (production mixers), Onnalee Blank et Mathew Waters (re-recording mixers) backstage à la soirée Creative Arts Emmy Awards 2015. (c) Invision/AP

« Le montage et le mixage de Game of Thrones repose uniquement sur la solution Pro Tools, souligne Tim Kimmel. Ce travail a lieu dans de nombreux pays ; ainsi le fait d’avoir une plateforme facile d’utilisation et largement répandue rend beaucoup plus aisée cette collaboration internationale. La multitude de plugins Pro Tools, la prise en charge d’un grand nombre de pistes audio, la facilité de configuration des sessions audio sont essentiels pour respecter les délais et permettre à Game of Thrones d’avoir une ambiance sonore magnifique ».

L’équipe de montage et de mixage de la série américaine Better Call Saul a également utilisé la suite Artist des logiciels audio et vidéo Avid, un travail qui a été nommé dans la Avid better-call-saul-key-art-1280x965catégorie du meilleur montage pour une série dramatique mono-caméra, mais aussi meilleur mixage audio pour une série dramatique. Les monteurs vidéo Kelly Dixon et Chris McCaleb ont fait appel au logiciel Media Composer d’Avid. « Sur chacun de mes projets de montage, je n’ai jamais douté des capacités de ce logiciel pour répondre à toutes les difficultés auxquelles je faisais face, explique Kelly Dixon. Quelque soit la subtilité du montage liée à une série dramatique ou son aspect artistique – comme c’est le cas pour Better Call Saul –, je suis toujours confiant dans l’outil et peux raconter exactement l’histoire désirée avec des niveaux de manipulations ultra-précis ». Les mixeurs Phillip W. Palmer, Larry Benjamin et Kevin Valentine ont utilisé Avid Pro Tools HDX pour le montage audio et le mixage de la série télé. « Nous adorons travailler sur Better Call Saul car les producteurs nous laissent toute la liberté d’expérimenter des choses nouvelles liées au son, explique l’ingénieur de mixage Larry Benjamin. Nous comptons sur Pro Tools HDX non seulement en tant qu’outil de montage mais aussi de mixage. Il nous donne la flexibilité et la puissance pour répondre aux défis créatifs qui se présentent ».
Et d’ajouter : « Le workflow est très rapide, efficace, je ne pense pas un jour retourner sur une console traditionnelle, surtout quand il s’agit d’appliquer des correctifs ».

Peter Chakos, récompensé pour le Meilleur montage sur une série Tv comique, à utilisé Avid Media Composer. (c) Invision/AP.

Peter Chakos, récompensé pour le Meilleur montage sur la série The Big Bang Theory, à utilisé Avid Media Composer. (c) Invision/AP.

Repartant sous le bras avec le trophée du meilleur montage pour la série comique multi-caméra The Big Bang Theory, le monteur Peter Chakos a déclaré : « Avec l’aide d’Avid Media Composer, le montage de cette série à été précis, rapide et sans défaut. La plateforme Avid est flexible et intuitive. Elle me permet de boucler facilement mes projets et parfois en avance sur le planning ».

Kyle Kim-Hays, senior vice president et directeur marketing chez Avid déclarait : « Avid Everywhere permet aux professionnels les plus talentueux de la télévision et du cinéma de se concentrer sur leur créativité et d’apporter ainsi le meilleur à leur public. Nous sommes honorés que ces professionnels aient choisi d’utiliser les solutions Avid pour créer ces séries dont certaines sont les plus regardées et appréciées du grand public. Toute l’équipe Avid les félicite pour leur réussite ! ».

Olivier Chiavassa rejoint Eclair Cinéma (Ymagis)

Par défaut
Ymagis Olivier Chiavassa

Olivier Chiavassa, conseiller commercial et technique pour la postproduction de films longs-métrages Eclair Cinéma (Groupe Ymagis).

Le Groupe Ymagis, le spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, a annoncé aujourd’hui qu’Olivier Chiavassa rejoint sa filiale Eclair Cinéma, en tant que conseiller commercial et technique pour la postproduction de films longs-métrages.

Olivier Chiavassa a débuté sa carrière en tant qu’étalonneur au sein des laboratoires Eclair en 1972. Il occupe différentes fonctions à responsabilités avant de devenir en 1992 manager des services de production, postproduction et vidéo. Passionné de cinéma, il a activement contribué à la création du pôle conservation et restauration de films 35-mm en 1995. En 2005, il décide de rejoindre le groupe Quinta Industries/LTC, en tant que directeur général adjoint, avant de créer cinq ans plus tard, sa propre société de conseil spécialisée dans l’audiovisuel.

Christophe Lacroix, le Directeur Général adjoint d’Eclair et Vice-Président des Services aux Producteurs et Distributeurs du Groupe Ymagis déclare :  » Grâce aux compétences d’Olivier acquises tout au long de sa carrière, son expertise artistique et ses liens privilégiés avec les producteurs, directeurs de la photographie et distributeurs, Olivier est la personne idéale pour redynamiser les services de postproduction d’Eclair et accroître notre présence en France, et bientôt à l’international « .

Olivier Chiavassa est basé à Vanves et rapporte directement à Christophe Lacroix.

Technicolor débourse 259 M€ pour The Mill, le spécialiste londonien des effets visuels

Par défaut
Le dernier opus de Terminator a vu ses effets visuels réalisés en grande partie par MPC, filiale de Technicolor.

Le dernier opus de Terminator a vu ses effets visuels réalisés en grande partie par MPC, filiale de Technicolor. The Mill, spécialiste des VFX pour la pub rejoint le groupe.

Technicolor continue de faire son marché aux entreprises dans le but de devenir l’acteur imbattable des services audiovisuels aux producteurs… Après avoir racheté Mikros Image en avril 2015 (spécialiste français des effets spéciaux pour la publicité et un peu le cinéma), le groupe reprend le 15/09/2015 un concurrent très sérieux dans les effets visuels (VFX), le britannique The Mill, pour 259 millions d’euros. Cette société basée à Londres met ses compétences dans les VFX au service des agences de publicité et des marques. The Mill a obtenu plus de 1000 prix de la part de l’industrie. Elle est implantée à Londres, New York, Los Angeles et Chicago.

Technicolor est à présent le propriétaire de MPC, Mr. X et Mikros Image, qui possèdent un nombre très large de clients dans une dizaine d’implantations à travers le monde. Technicolor annonce que The Mill réalise un chiffre d’affaires de 135 millions d’euros en 2014 et que son taux de croissance annuel moyen est de 16 % depuis 2009, tout en affichant des marges d’EBITDA d’environ 20 %

En dehors des effets visuels, Technicolor n’hésite pas à mettre aussi la main au portefeuille en reprenant en juillet dernier, pour 550 millions d’euros, la division Objets Connectés de l’américain Cisco.

Technicolor Frederic-Rose« Par l’acquisition de The Mill, nous mettons en œuvre notre objectif stratégique de Drive 2020 visant à renforcer notre leadership dans les effets visuels tout en faisant progresser notre rentabilité et notre croissance du chiffre d’affaires et en accélérant le déploiement de technologies émergentes. Avec The Mill, nous avons trouvé une société parfaitement alignée avec notre volonté d’excellence en termes de talent, de technologie et de performance opérationnelle. C’est un choix parfait. »

Frédéric Rose, Directeur Général de Technicolor.

Ces deux opérations devraient permettre à Technicolor d’atteindre dès 2017 son objectif d’EBITDA ajusté fixé initialement dans le cadre de son plan stratégique Drive 2020 pour 2020 (au moins 500 millions d’euros), tout en maintenant une solide génération de flux de trésorerie. Cette opération, combinée avec l’acquisition de Cisco Connected Devices, va générer un fort effet relutif à deux chiffres sur 2016. Le Groupe actualisera les objectifs financiers de son plan stratégique Drive 2020 à la publication de ses résultats annuels 2015.

Now Snell + Quantel = SAM : Snell Advanced Media

Par défaut

Tim Thorsteinson CEO, SAM.

Quantel and Snell are now named SAM (Snell Advanced Media) and are present at IBC2015 on a brand new stand.

SAM is showing a complete product range for Live TV, News & Sports, Post and TV Everywhere – high performance frontline systems as well as the vital infrastructure, control and management tools. The result is streamlined workflows, improved efficiency and high quality content for multiple platforms.

There are major new developments across the product range on show. Key among these are:

  • A suite of technologies and solutions to enable broadcasters and media organizations to transition to IP and 4K infrastructures at a rate which suits them.
  • Virtualized media workflow management and delivery, enabling the Software-Defined Channel.
  • Unified, intelligent monitoring across the media production chain to provide joined-up, error free content delivery across multiple outlets.
  • Supporting next-generation display technology with HDR production systems.