L’Alpha 800 sculpte la lumière sur les plateaux de tournage, à partir d’avril chez les loueurs

Par défaut

K5600 Alpha 800Après une tournée de présentation mondiale (Dubaï, Amsterdam, Londres, Bucarest, Stuttgart et bien d’autres), l’Alpha 800W de K5600 Lighting sera lancé sur le marché en avril, juste après le salon NAB de Las Vegas.

L’Alpha 800W ne serait pas un Alpha si il n’avait pas la capacité à fonctionner en douche, ou bien si il ne pouvait se transformer en un Open Face simplement en retirant la lentille Fresnel. L’innovation provient de l’avant de l’appareil. En effet, l’Alpha 800W est équipée d’une porte avant amovible : cela rend le changement de lampe plus facile et plus rapide, car il n’y a plus besoin d’un tournevis pour enlever la vitrocéramique de l’appareil.

l’Alpha 800W est précis et contrôlable, procurant les ombres de qualité pour lesquelles cet appareil a fait sa réputation. Sans la lentille, le faisceau s’élargit jusqu’à 120°, produisant une lumière homogène avec des ombres nettes et marquées. L’Alpha 800W est compatible avec les lampes à décharge 800W 3200K.

Poids (appareil + lentille Fresnel) : 5.6 kilos
Dimension : 280mm x 380 mm x 240 mm

Plus tard dans l’année, ce nouvel appareil offrira la possibilité de travailler avec deux types d’accessoires optiques. Le Zoom Beamer, qui est un réflecteur à facette focalisable, s’utilisant sans lentilles, et le Beamer PAR, qui s’utilise quant à lui avec le traditionnel set de quatre lentilles. Pour utiliser ces réflecteurs, K5600 apporte une nouvelle fois une innovation majeure sur le marché HMI. La société a conçu une douille coudée de 90°, permettant à la lampe de passer d’une position verticale à une position horizontale. Une première comme K5600 sait les faire.

Info : info@k5600.eu

TSF, toujours plus d’investissements dans les moyens de tournage Arri !

Par défaut

Danys Bruyère Arri Alexa2Le Groupe TSF, prestataire spécialiste des moyens de tournage à la location, s’engage davantage à servir l’industrie cinématographique belge et française à travers l’acquisition de 12 caméras ARRI ALEXA Mini et 6 ALEXA SXT. Cette commande comprend également une série complète d’optiques ARRI Master Anamorphic avec sept objectifs à focales fixes. Le prestataire attend aussi plusieurs nouveaux systèmes WCU-4/SXU-1 très complets pour enrichir son offre de commandes d’objectifs sans fil.

 

« Le Groupe TSF dispose à présent d’une cinquantaine de caméras ARRI ALEXA dont de nombreuses Mini et SXT. Ces investissements correspondent à une forte demande de la part des directeurs photos et des cinéastes pour ces produits », explique Danys Bruyère, Directeur Général Adjoint – Opérations & Technologies de TSF.

Outil polyvalent par excellence, l’ALEXA Mini allie compacité et légèreté à l’extraordinaire qualité d’image qui a fait la réputation du système ALEXA. Conçue pour des prises de vues spécialisées (drones, stabilisateurs, rigs…), l’ALEXA Mini s’intègre parfaitement à un tournage à plusieurs ALEXA et élimine ainsi les complications liées à l’utilisation de caméras de différentes marques.

L’ALEXA Mini peut être utilisée de nombreuses manières : à distance, grâce à une télécommande sans fil, en tant que caméra traditionnelle grâce au viseur ARRI MVF-1 ou à un écran embarqué et à l’aide de boutons assignables. Dans des espaces confinés grâce à son faible poids, sa petite taille et à son fonctionnement extrêmement silencieux. La monture PL interchangeable de l’ALEXA Mini la rend compatible avec les optiques B4 et les optiques photo en monture EF.

« L’ALEXA Mini est idéale en tant que 2ème ou 3ème caméra. Elle est recherchée pour sa compacité, sa légèreté, sa configuration à l’épaule et son accessoirisation, sans oublier bien sûr, la qualité remarquable de son capteur avec des images qui restent la référence dans le cinéma, ajoute Danys Bruyère. De son côté, la caméra ALEXA SXT répond aux tournages traditionnels en tant que caméra principale. Elle séduit par sa qualité d’image et une gestion des couleurs qui libère la création sur le tournage. Grâce à ses trois sorties HD-SDI, elle permet d’afficher des images et des informations différentes selon les besoins de l’équipe sur le plateau. La caméra est certes plus imposante que l’ALEXA Mini mais propose encore plus de fonctionnalités créatives ».

L’avantage fondamental du système ARRI ALEXA est sa capacité à combiner une extraordinaire qualité d’image avec des workflows très efficaces, tant sur le plateau qu’en post-production. La version SXT de l’ALEXA a été pensée pour renforcer ces capacités, confirmées par les retours d’expériences.

Pour le groupe TSF, ces investissements attestent d’un engagement sans faille envers l’industrie cinématographique pour proposer les outils les plus innovants du marché. Au delà de son rôle de prestataire « technologique et innovant », TSF accompagne ses clients à travers un véritable rôle de conseiller au service des productions.

 

Euromedia : captation UHD de grande ampleur, et tests HDR réussis

Par défaut

Euromedia OL:PSGEuromedia a réalisé dimanche 28 février une grande première pour Canal+ sur le match OL/PSG dans l’enceinte du nouveau stade de l’Olympique Lyonnais, le Grand Stade. Avec cette prestation, Euromedia vient de gravir un nouveau palier dans sa maîtrise de la technologie UHD qui fait suite au succès technique du tournage du match Monaco/PSG en septembre dernier. Euromedia a réalisé pour la première fois en Europe une captation à 12 caméras natives UHD, comprenant 11 caméras Sony HDC 4300 (dont deux sur grue) avec optiques Fujifilm (UA22, UA80) + Canon (J12, J22) et une caméra Superloupe 4K de sa filiale Digital Video Sud (DVS).

Réalisé par Mohamed Hassani, ce dispositif inédit comptait aussi 6 serveurs LSM EVS et un serveur Sony PWS4400. Le car C42 UHD (un des 3 cars UHD de la flotte Euromedia), équipé d’un mélangeur SAM Kahuna Maverik et de moniteurs Sony BVM X300, réalisait le match. Le signal UHD a été distribué, à la fois dans l’enceinte du stade (sur des écrans prêtés par Samsung) et par liaisons satellitaires, directement au siège de Canal+ à Boulogne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le car A21 avait également fait le déplacement avec une double réalisation : David Baradel pour le signal international et Laurent Lachand pour le signal privatif

L’expertise d’Euromedia dans la réalisation de projets techniques complexes a été déterminante dans la décision de l’OL image de confier la conception et la réalisation de la nouvelle régie de production et de diffusion de la chaîne OL TV aux équipes d’Euromedia.

Lionel Vialaneix, Président d’Euromedia se réjouit : « Euromedia prouve une nouvelle fois sa capacité à accompagner techniquement ses clients dans des projets innovants. Toujours tournés vers l’avenir Euromedia a réalisé en parallèle de cette captation UHD des tests de captation HDR (High Dynamic Range) dont les résultats s’avèrent très prometteurs ».

Blackmagic en lice pour les Oscars 2016

Par défaut
Michelle Pizanis

John Seale, directeur photo sur « Mad Max : Fury Road », film nommé aux Oscars 2016, avec la caméra Blackmagic Cinema.

De nombreux produits Blackmagic Design ont été utilisés sur les films nommés aux Oscars 2016 (qui se déroulent le 28 février 2016) comme les caméras Blackmagic Cinema pour certains plans de « Mad Max : Fury Road » (la caméra A étant une Arri Alexa) tournés par le directeur de la photo oscarisé John Seale, ou sur le film « Seul sur Mars », les stations de traitement couleur DaVinci Resolve Studio (étalonneur Stephen Nakamura, Deluxe Company 3) et Fusion Studio pour la conversion stéréo réalisée par Richard Baker, responsable de la 3D chez Prime Focus World. Organisés par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, les Oscars récompensent l’excellence des productions mondiales du cinéma. Blackmagic Design a également vu ses produits associés à la création de nombreux autres films, notamment :

  • « Amy », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Paul Ensby chez Deluxe Company 3.
  • « Cartel Land », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Seth Ricart de chez RCO.
  • « Mustang », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Yov Moor.
  • « Spotlight », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Tom Poole de chez Deluxe Company 3.
  • « What Happened Miss Simone », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Yohance Brown chez Radical Media Outpost Digital.

Sur  le film « Mad Max : Fury Road », Michelle Pizalis coordonnait l’équipe d’assistants opérateurs, aux côtés du Directeur photo John Seale.

Lorsqu’ils tournaient à Sydney en Australie, Michelle et John ont utilisé des Blackmagic Cinema Camera EF pour certaines des scènes principales du film, notamment une scène d’évasion et une séquence très longue au cours de laquelle des camions explosaient. Les plans ont été capturés en RAW. Grâce à cela, les créateurs des effets spéciaux disposaient d’images très riches en détails.

mad-max-camerasPour filmer les scènes d’action, les Blackmagic Cinema Cameras étaient attachées à différents supports. Par exemple, pour la scène d’évasion interprétée par Tom Hardy, la caméra était attachée au buste de l’acteur. Grâce à cette installation, ils ont obtenu des images capturées du point de vue du personnage. La scène de la poursuite dans le tunnel mal éclairé reposait sur un rig MOVI, ce qui permettait d’être au cœur de l’action.

Une des scènes d’action les plus impressionnantes du film consistait à faire exploser de nombreux camions et véhicules. Des Blackmagic Cinema Cameras, sur lesquelles étaient enlargement-3@2xmontés des objectifs Tokina 8-15mm et Canon 16-35mm et 11-16mm, ont été placées dans un canyon fabriqué par l’équipe du film et sur certains véhicules. Comme la scène était réalisée avec des effets pyrotechniques sur le plateau, il fallait absolument qu’elle soit réussie du premier coup. Devoir retourner cette scène aurait coûté cher.

Michelle Pizanis Mad MAx« Dans cette scène, nous devions faire exploser trois gros engins de guerre dans les airs ! Nous avons donc monté des caméras Blackmagic sur les murs, sur et sous les camions, et non seulement elles ont survécu au crash, mais en plus les images capturées étaient de très bonne qualité. Il y avait des caméras partout dans cette scène, et tout le monde était très content du résultat », dit Michelle.

AMP Visual TV : 3 nouveaux plateaux de tournage à La Plaine Saint Denis livrés d’ici à 2019

Par défaut

AMP Visual TV Entrée-studios 204AMP VISUAL TV se lance dans la construction de 3 nouveaux plateaux de plus de 1000 m2 construits d’ici à 2019, à proximité des Studios 107 à la Plaine Saint Denis. Cette opération est stratégique. Elle va permettre à AMP VISUAL TV d’étendre les 7 plateaux des Studios 107 avec cette nouvelle offre. Le temps de la mise en service de ces nouveaux outils, l’entreprise a repris l’exploitation, depuis janvier, des deux studios de 2 x 1 230 m2 au bâtiment 204 (anciens Studios Carrère) à la Plaine Saint Denis. AMP VISUAL TV renforce ainsi sa gamme de studios et sa présence sur le Parc des Portes de Paris (EMGP) à côté de la Porte de la Chapelle en y proposant 12 plateaux pour le tournage des émissions Tv (Studios 107, Studios 210 et Studios 204). Ce programme de construction sera piloté par ICADE, société gestionnaire du Parc des Portes de Paris.

Gilles Sallé, Pdg d’AMP VISUAL TV :

AMP Visual Tv Gilles SALLE_9

Gilles Sallé, Pdg d’AMP Visual TV

« L’intégration de 3 plateaux (…) va nous permettre de porter notre nombre de plateaux en région parisienne à plus de 20 et de nous positionner sur un segment de gamme qui nous faisait défaut et où nous étions attendus. AMP VISUAL TV sera ainsi, moins dépendant du segment des 600-800 m2 qui représentaient jusqu’ici le cœur de notre offre pour la rééquilibrer entre magazines, jeux et primes événementiels ».

 

Luc Besson derrière la caméra à La Cité du Cinéma pour le tournage de Valerian

Par défaut

Pour Luc Besson, le tournage du long-métrage Valerian et la Cité des Mille Planètes a débuté depuis 3 jours à La Cité du Cinéma à Saint-Denis où techniciens, acteurs et étudiants (ENS Louis Lumière et l’École de la Cité) se croisent allègrement au restaurant, sous la nef ou vers les plateaux de cinéma… La jeune actrice Cara Delevingne est déjà sur place avec Dane DeHaan, en attendant Clive Owen, Ethan Hawke et la sulfureuse Rihanna pour ce long-métrage dont le tournage de 115 jours a failli être délocalisé hors de France pour des raisons de crédits d’impôts. Sous une hauteur de 14m, le plateau 2 des Studios de Paris (d’une superficie de 800 m²) accueille les premières scènes et décors du film au 2740 plans dont le budget atteint 180 millions de dollars.

Capture d’écran 2016-01-07 à 12.50.36

La reine Cara Delevingne à la Cité du Cinéma pour la galette des rois et, en petit sur la table, Luc Besson entouré de l’équipe du film

Besson Luc Valerian Dane Dehaan

Dane Dehaan, A Star is Born

AMP Visual TV : en direct du Dakar 2016

Par défaut
IMAG0323

Le car de production Extender 4 d’AMP Visual Tv lors du Dakar 2015

La 38ème édition du Dakar, le plus grand rallye-raid du monde, se tiendra du 3 au 16 janvier 2016, entre l’Argentine et la Bolivie. Le coup d’envoi aura lieu ce samedi 2 janvier 2016 à Buenos Aires. Le Dakar sera de nouveau l’occasion pour AMP Visual Tv de montrer son savoir-faire avec ses équipes sur place (une vingtaine de personnes) pour veiller au bon fonctionnement des opérations. Le car-régie de production Extender 4 d’AMP Visual Tv est arrivé mi-novembre par la mer en Argentine. Il accueillera l’équipe de réalisation de France Télévisions qui proposera chaque soir une émission en direct et des magazines sur ses diverses antennes. AMP Visual Tv met au service de la chaîne publique un hélicoptère pour les images en directs et les plans « beauty » utilisés sur ses magazines Tv. En complément des caméras d’épaule, trois caméras HF assurent la captation d’images sur le plateau Tv et sur le bivouac (dont une sur un quad).

Interieur

L’équipe de réalisation de France Télévisions concentrée sur les images du Dakar

AMP Visual Tv et A.S.O. 

Le rallye Dakar est une course mythique créée et organisée par A.S.O. (Amaury Sport Organisation) en charge des droits de diffusion et du signal international. AMP Visual Tv met au service d’A.S.O. onze systèmes de

Ext-4_3

Liaisons HF pour les images en direct de la course

caméras embarquées HF disposés dans les habitacles des voitures, sur les casques des motos… Parmi ces systèmes figure un petit boîtier très innovant (développé par le département HF d’AMP Visual Tv) pour l’enrichissement de données télémétriques à l’image qui apportent de nouvelles informations de conduite aux téléspectateurs. La box TS2 permet d’agréger, en plus de l’image embarquée, un ensemble important d’informations sur le véhicule où elle est intégrée (position GPS, vitesse du véhicule, données fines de conduite…). Des données qui permettent de comparer les différentes performances des coureurs et apportent un vrai plus aux téléspectateurs.

Le montage des magazines télé est réalisé sur systèmes Avid Media Composer fournis par Eliote et proposés aux clients d’A.S.O. via sa filiale de production Sierra Productions.

Valerian et la cité des mille Planètes : Le concours de costumes révèle de nouveaux talents !

Par défaut

EuropaCorp et Yahoo Style viennent de sélectionner une vingtaine d’artistes lors du concours international de création de costumes originaux, lancé en octobre dernier, artistes dont les oeuvres participeront au prochain film de science-fiction de Luc Besson, Valerian et la cité des mille Planètes.

Chapeautées par le créateur des costumes du film, Olivier Bériot, et le rédacteur en chef de Yahoo Style, Joe Zee, les créations ont afflué du monde entier par l’intermédiaire de la plateforme web d’artistes et créateurs Talenthouse avec un nombre élevé de participations en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie.

Luc_Besson« J’ai personnellement étudié chaque participation, et chaque dessin était vraiment exceptionnel et unique, tout en s’adaptant parfaitement à l’univers de Valerian.
Il a été très difficile de sélectionner le top 20 parmi toutes ces formidables propositions, mais nous sommes très heureux de la sélection que nous avons faite. »
 Luc Besson

Le concours, qui a duré 51 jours, a reçu un total de 3 350 participations,
le plus grand nombre à ce jour pour une campagne similaire sur TalentHouse.

Zsanett Cseh - Hongrie

Zsanett Cseh – Hongrie

Zoltan Olah - Hongrie

Zoltan Olah – Hongrie

Yves Martel - France

Yves Martel – France

Thomas Evenepoel - Belgique

Thomas Evenepoel – Belgique

Stefania Barreca - Italie

Stefania Barreca – Italie

Renaud Roche - France

Renaud Roche – France

Pascal Casolari - France

Pascal Casolari – France

Michel Gibault - France

Michel Gibault – France

Mark Harrison - UK

Mark Harrison – UK

Marie-Françoise Vincent - France

Marie-Françoise Vincent – France

Loles Romero - Espagne

Loles Romero – Espagne

Katren Wood - UK

Katren Wood – UK

 

 

 

Kathy Weathers - USA

Kathy Weathers – USA

Karolina Luisoni - Suisse

Karolina Luisoni – Suisse

Fred Blanchard - France

Fred Blanchard – France

Emma Reid - UK

Emma Reid – UK

Camille Bloch et Evgeniia Galeeva  - UK

Camille Bloch et Evgeniia Galeeva – UK

Emma Reid - UK

Emma Reid – UK

Bielorussie

Bielorussie

Andrew Martin - Canada

Andrew Martin – Canada

Abiola Onabule - UK

Abiola Onabule – UK

Euromedia s’implique encore plus dans le 93 et renforce son activité Spectacle vivant

Par défaut
Rencontre entre Francis Dubrac, Président de Plaine Commune Promotion, Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune, Lionel Vialaneix, Président Euromedia aux docks de la Plaine St.Denis. © Julien Jaulin/ hans Lucas

Rencontre entre Francis Dubrac, Président de Plaine Commune Promotion, Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune, Lionel Vialaneix, Président Euromedia aux docks de la Plaine St.Denis. © Julien Jaulin/ hans Lucas

Lionel Vialaneix, président d’Euromedia, a signé le mois dernier une charte entreprise-territoire renforçant l’implication d’Euromedia dans le développement du territoire (communauté d’agglomération) Plaine Commune (93). L’idée est de créer des synergies entre les avancées économiques des sociétés sur place et le développement local. Concrètement, les entreprises qui signent cette charte tendent à créer de l’emploi local, s’impliquer dans la formation et l’insertion professionnelle, dans le tissu économique et social. Elles s’évertuent à nouer des liens avec les écoles. A améliorer le cadre de vie de leurs salariés, à embaucher des personnes en situation de handicape… Par cette engagement, Euromedia rejoint les 118 sociétés déjà signataires de la chartre auprès de la communauté d’agglomération et de l’association Plaine Commune Promotion. La signature a été réalisée le 15 octobre en présence de Francis Dubrac, Président de Plaine Commune Promotion, Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune et Nicole Isnard, Sous-Préfète de Saint-Denis. L’été prochain, Euromedia sera en charge des tournages du Championnat de football européen (Euro 2016) qui se déroulera en France. C’est donc une entreprise du 93 qui couvrira les 12 matches de l’Euro (dont le match d’ouverture et la finale au Stade de France) qui seront vus par des centaines de millions de téléspectateurs dans le monde.

Renforcer le spectacle vivant

Afin de développer encore plus sa branche dédiée à la captation et retransmission des spectacles vivants (concert, théâtre, opéra, ballets, one man show, festival, etc.), Euromedia vient d’annoncer la nomination dans ce domaine d’un chargé de clientèle en la personne de Benoit Baudelet. Il accompagnera ses clients dans les moyens de production adaptés à chaque prestation. Proposera des solutions pour retransmettre les spectacles sur tous les écrans (cinéma, télévision, web TV, tablettes et smartphones). Enfin, il augmentera le nombre de coproductions d’événements pour proposer au public, un contenu toujours plus riche et novateur.

« Benoit pourra s’appuyer sur une équipe dédiée et sur de nouveaux moyens techniques qui seront mis en exploitation au premier trimestre prochain. Une nouvelle régie mobile et des caméras grand capteurs (HD/4K) seront de nouvelles cordes à son arc pour positionner EUROMEDIA comme acteur incontournable du genre spectacles vivants. » Lionel Vialaneix, président d’Euromedia.

Baudelet, Chargé de clientèle sur le secteur spectacle vivant d'Euromedia

Benoit Baudelet, Chargé de clientèle sur le secteur spectacle vivant d’Euromedia

Arrivé en mars 2003 dans la société en tant qu’assistant Son, Benoit Baudelet est passé opérateur Son dans les cars régie avant de devenir chargé de production en 2009.

Benoit a obtenu récemment la production du spectacle Le Gai Mariage au Casino de Paris (DMLS TV), la mise en œuvre des liaisons HF pour le concert de Yaël Naïm au studio d’Arte (Séquence SDP). Il collabore également avec de nouveaux clients pour les concerts de Queen Ahlam (l’UER – Eurovision), Hubert Felix Thiefaine (SLOSLO production), Youssoupha (Les Films de Jack FEBUS). Il a aussi travaillé avec Supermouche pour la pièce de théâtre Les Stars diffusée en direct sur Paris Première et le concert de Calogéro diffusé dans les cinémas en octobre,

A venir également, le concert de M Pokora à Bercy (DMLSTV) qui sera diffusé le 11 décembre, en direct dans les cinémas de France.

Canon célèbre la production de 80 millions de boîtier EOS !

Par défaut

Capture d’écran 2015-11-19 à 10.43.17Canon annonce avoir franchi, le 10 novembre 2015, un nouveau cap de production avec la fabrication du 80 millionième boîtier EOS (modèles argentiques et numériques confondus) : un EOS 5DS R, le reflex intégrant le capteur « au plus grand nombre de pixels dans sa catégorie » dixit Canon.

Lancés en mars 1987, les boîtiers EOS représentaient alors une nouvelle génération de reflex autofocus, grâce à leur monture électronique permettant l’échange d’informations entre l’appareil et l’objectif et assurant ainsi un contrôle total depuis le boîtier. Leur production a connu une croissance rapide, qui s’est accélérée avec l’arrivée des modèles numériques au début des années 2000.

Canon-EOS-5DS-R-with-model

Canon, l’EOS 5DS R. C’est l’appareil photo le Canon…

Canon fabrique l’ensemble des composants fondamentaux de ses boîtiers, comme les capteurs, par exemple. Cette maîtrise technique et industrielle permet à la marque de proposer une gamme de reflex complète et d’établir régulièrement de nouveaux standards technologiques dans le domaine de l’Image. Ce fut le cas avec l’EOS 500, par exemple : compact et léger, il a permis d’initier un grand nombre de débutants à la photo. Les modèles de la Série des EOS 5D, qui fête cette année son dixième anniversaire, ont également joué un rôle majeur dans le monde de la photographie et de l’audiovisuel.

« La volonté constante d’innovation de Canon se traduit par son maintien constant à la place de N°1 du marché mondial2 des appareils photo numériques à objectifs interchangeables, durant les 12 années écoulées entre 2003 et 2014« , indique-t-on chez Canon.

Ce nouveau record de production intervient après que Canon ait célébré, en juin 2015, la production de 110 millions d’optiques EF, dédiées aux boîtiers EOS. Il s’agit du plus grand nombre d’objectifs interchangeables produits dans le monde à ce jour2.

Canon continuera de développer et de perfectionner ses boîtiers et ses objectifs afin de d’offrir des performances et une fiabilité exceptionnelles, capables de répondre aux attentes des photographes, qu’ils soient débutants, experts ou professionnels. Plus généralement, la recherche de technologies innovantes et de nouvelles expériences dans le domaine de l’Image constitue une motivation permanente chez Canon.