NBC Olympics s’est appuyé sur Grass Valley pour son infrastructure de production des JO d’hiver de PyeongChang

Par défaut

NBC Olympics, une division du groupe NBC Sports, chargée de la couverture olympique des jeux pour NBC Universal, a fait appel au fabricant d’équipements Grass Valley (Belden) pour son infrastructure technique de production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver (9 février – 25 février 2018) à PyeongChang, Corée du Sud.

NUP_181795_0092.JPG

NBC Olympics doit gérer quotidiennement plusieurs centaines de flux pour la transmission en direct des JO d’hiver de PyeongChang. © NBC Sports Group

Partenaire technique de NBC Olympics depuis 2006, Grass Valley a mis en place pour les plateaux Tv de NBC à l’intérieur du centre IBC et dans divers emplacements des JO, une gamme de cartes d’encodage SME-1901 (SME-1901 Streaming Encoder) pour la distribution des signaux multi-format audio/vidéo sur IP. Ces matériels permettent notamment à l’équipe de NBC Olympics de contrôler directement les flux vidéo de n’importe quelle caméra, mais aussi de monter les images en basse et haute résolution depuis un ordinateur portable ou de bureau. Les cartes SME-1901 acceptent tous les formats vidéo et délivrent deux flux vidéo H.264 en haute et basse résolution. Elles sont intégrées à un rack Densité 3+ FR4 Frame à côté d’’un convertisseur XVP-3901 pour le traitement des signaux vidéo, audio et des métadatas. Le XVP-3901 dispose de sorties 3G, HD et SD. Il prend en charge la conversion up/down/cross du signal et des couleurs, la synchronisation d’image, l’en(dé)-capsulage audio et dispose E/S fibre optique.

Gary Zenkel, President, NBC Olympics; Mike Tirico, NBC Olympics Primetime Host; and Jim Bell, President, Production and Executive Producer, NBC Olympics

Gary Zenkel, président, NBC Olympics ; Mike Tirico, présentateur vedette NBC Sports ; et Jim Bell, président et producteur exécutif, NBC Olympics. © NBC Sports Group.

Pour assurer la fluidité des signaux durant la production, NBC Olympics utilise le système iControl de monitoring et de contrôle (QC) de l’ensemble de son workflow (détection des macroblocks, des décalages audio…).

NBC Olympics PyeongChang Games IBC Rooftop Winter Lodge Set

Un des plateaux Tv de NBC Sports sur le toit de l’IBC. © NBC Sports Group.

Avec iControl, l’équipe de production a mis en place un monitoring de surveillance pour les opérateurs QC, regroupant plusieurs fonctions pilotables via une seule interface graphique qui facilite la réactivité des équipes. iControl assure la supervision du convertisseur XVP-3901, le suivi du flux de forme d’onde (WFM) et le contrôle du routeur QC. Il améliore également le contrôle des images en permettant aux opérateurs de choisir des flux spécifiques qu’ils souhaitent particulièrement superviser.

2018 Winter Olympic Games

Ambiance sport d’hiver lodge pour un des plateaux Tv de NBC Sports. ©NBC Sports Group.

Grass Valley a également installé d’autres systèmes pour la couverture des JO d’hiver par NBC Olympics, comprenant :

  • Un panneau de contrôle Densité Remote Control Panel pour les cartes Densité.
  • Trois routeurs NVISION 8500 HYBRID avec leur interface graphique offrant un contrôle simplifié des signaux audio/vidéo.
  • Le routeur NVISION Compact CQX avec ses sorties propres et silencieuses pour les signaux 3G/HD/SD associées à 6 sorties auxiliaires pour le preview ou le monitoring des transitions audio et vidéo.
  • LUMO Series High Density Fiber Converter, convertisseur fibre pour fluidifier le câblage de la production dans un boîtier 1U avec 36 convertisseurs fibre SFP.
  • 34 mosaïques Kaleido-IP Multiviewers pour le contrôle des sources IP et SDI sur un seul moniteur.
NUP_181795_0009.JPG

Le centre de hockey Gangneung au parc olympique Gangneung. © NBC Sports Group.

Afin d’être réactif aux événements sur place, Grass Valley a livré 3 routeurs NVISION 8500 Hybrid et plusieurs mosaïques Kaleido en caissons transportables (flypack) pour leur déplacent d’un lieu à un autre.

« Il s’agit de la 8ème fois consécutive que NBC Olympics travaille avec Grass Valley sur son infrastructure au sein de l’IBC et dans ses différents lieux d’installation », note Terry Adams, ingénieur centre international de diffusion (IBC) et vice président de NBC Olympics. « Pour un événement comme les JO, nous devons gérer des centaines de flux entrants et sortants, dans de multiples endroits, tous exigeants du routage, du contrôle et de la surveillance. Les solutions fournies par Grass Valley permettent de gérer de façon proactive tous ces workflows complexes dans un environnement hautement sensible lié à la diffusion en direct des différentes compétitions ».

Imagina Media Audiovisual (acquisition) : près d’1 milliard d’euros déboursé par un fonds d’investissement chinois

Par défaut
Capture d_écran 2018-02-21 à 15.27.00

Mediapro commercialise les droits de nombreux événements sportifs dont La Liga espagnole.

Orient Hontai Capital a annoncé en fin de semaine dernière avoir pris le contrôle de 53,5% du groupe audiovisuel espagnol Imagina (Mediapro), détenteur de l’essentiel des droits télévisés du football espagnol, mais également prestataire en moyens de production et de diffusion (cars-régie, caméras, vidéo-mobile, centres techniques de gestion des chaînes, téléports..), mais aussi producteur de long-métrages, séries tv, documentaires… : une nouvelle incursion d’intérêts chinois dans le secteur du divertissement et des sports en Europe. Le groupe restera dirigé par les deux fondateurs Jaume Roures y Tatxo Benet.

Imagina possède notamment les droits pour la retransmission en Espagne des matches de la Ligue des champions et de la Serie A en Italie. L’accord lui ouvre aussi l’accès au marché chinois.

Mediapro Bein Sport France

Dispositif technique Mediapro pour BeIn Sports

Pour sa part Orient Hontai se présente comme un fonds spécialisé dans les secteurs des technologies et des médias.

Sa dernière opération connue remonte à novembre, quand il a pris des participations dans une startup californienne, AppLovin, se consacrant à la publicité sur mobile.

Selon une porte-parole de Mediapro, Orient Hontai a mis sur la table « près d’un milliard d’euros » pour l’opération, dont une partie servira à couvrir une dette du groupe espagnol.

Mediapro OB van_UHD_4k

Une flotte importante de cars de production Mediapro en Europe intervient sur la retransmission Tv de grands événements sportifs, événementiels…

« Cette acquisition va non seulement nous permettre d’introduire une technologie de pointe de production audiovisuelle en Chine mais aussi ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre la Chine, l’Espagne et l’Amérique latine dans les domaines des contenus, de la culture et des sports », a déclaré le président du groupe chinois, Tony Ma

Tatxo Benet, un des dirigeants de Mediapro, a expliqué à l’AFP : « l‘objectif est d’ouvrir une branche de Mediapro en Chine et de travailler pour le marché chinois, nous sommes une société de fourniture de contenus tant dans le domaine des sports comme du divertissement (…) et nous pouvons aussi amener ça au marché chinois ».

Mediapro Playout center

Centre de diffusion des programmes pour les chaînes Tv, telcos… opéré par Mediapro.

Avec ses moyens techniques, Mediapro France participe à la couverture de la Champion’s league et Europa League, Ligue 1, Ligue 2, Handball Pro D1 et EHF, Rugby à 13, Natation, Tennis, etc. dans toute la France. Elle assure la fabrication de signaux privatifs et internationaux pour les diffuseurs et clubs sportifs. Mais aussi des captations multi caméras dans le secteur de la culture : concerts, festivals, opéras…

Le groupe Imagina – comptant 6.500 employés – est devenu depuis sa création un poids lourds en matière de contenus sportifs en Europe, produisant notamment les contenus de chaînes comme BeIN Sports.

Derby County Football Club (UK) : investissement massif en moyens de production Blackmagic pour diffuser ses matchs sur Internet

Par défaut

Le club de football anglais Derby County Football Club (DCFC) vient d’investir dans les équipements Blackmagic. Une décision inédite lui permettant de retransmettre ses propres matchs de ligue anglaise de football (EFL) sur sa plateforme web RamsTV en streaming live pour ses supporters à l’étranger (en dehors du Royaume-Uni et de l’Irlande).

Derby County vs Reading. SkyBet EFL Championship. Pride Park Sta

Le club de foot anglais dispose de ses propres moyens de production Blackmagic Design pour le streaming.

Le DCFC est devenu le premier club du championnat d’Angleterre à utiliser ses propres moyens techniques de tournage et de diffusion sur sa chaîne Internet RamsTV sous l’impulsion du responsable broadcast, Matt Reeder, et du directeur de la technologie Stuart Fisher. Des interviews et commentaires d’avant et d’après rencontres (sur le terrain et en plateau) sont également disponibles de manière gratuite, les matchs étant eux soumis à un abonnement mensuel (14€) ou en Pay-per-view.

Un dispositif de production en direct multi-caméras reposant sur différents modèles de caméras Blackmagic : des Studio Camera 4K, des Micro Studio Camera 4K et des URSA Mini 4.6K. Ce dispositif a été pensé par Peter Knowles, ancien footballeur et consultant broadcast. « Le Derby County souhaitait mettre le paquet sur la diffusion en ligne pour satisfaire ses 300 000 supporters du monde entier », commence-t-il. « Matt et Stuart souhaitaient mettre en place un workflow de diffusion digne des plus grands clubs de foot. »

RamsTv

Interviews, plateaux télé disponibles sur RamsTV.

Les matchs à domicile sont pour le moment capturés par onze canaux de caméras, mais l’installation continue de s’enrichir pour répondre aux besoins de la chaîne. « Le club dispose désormais d’une régie dédiée où il est possible d’enregistrer des images des présentateurs à l’avance avec trois caméras de studio 4K Blackmagic Design. Nous avons également installé deux caméras à l’entrée principale et une URSA Mini 4.6K sur la ligne de touche. De cette façon, nous pouvons réaliser des interviews avant et après les matchs sur le terrain. »

« De plus, nous avons installé des récepteurs radio sur la ligne de touche et à l’entrée du stade pour capturer l’arrivée des équipes. Une Micro Studio Camera 4K fixe permet en outre de filmer la formation des équipes et la séance d’échauffement des joueurs », ajoute Knowles.

AC - 097

L’installation repose sur un réseau fibre optique monomode 24 cœurs et sur une grille de commutation Smart Videohub 40×40 qui gère les signaux dans tout le stade.

« Notre installation vidéo a permis de répondre à tous les besoins du club, particulièrement au cours des premiers mois, où il fallait s’habituer à toutes ces nouveautés », continue-t-il. « Nous pouvons donc désormais monter rapidement les signaux entrants et les différentes sources, et avoir ainsi une grande marge de manœuvre. En plus des onze canaux, nous disposons d’appareils permettant de diffuser des images au ralenti et d’incruster les bandeaux d’information à l’écran. »

I-Movix (dépôt de bilan) : le pionnier des solutions de super-ralentis pour le sport tire sa révérence

Par défaut
I-Movix Laurent Renard I-Movix © REPORTERS

Laurent Renard, co-fondateur de la société I-Movix © Reporters

I-Movix, une des premières sociétés à avoir développé des systèmes de super-ralentis (caméras, remote…) pour les diffuseurs et prestataires de tournage, a déposé le bilan fin janvier 2018, après 13 ans d’activités. La société belge était un pionnier des technologies de ralentis haute vitesse spécialement utilisés lors de retransmissions d’événements sportifs. Elle comptait parmi ses clients Canal+, beIN Sport ou OBS, le diffuseur hôte des Jeux Olympiques – qui avait utilisé ses caméras pour la première fois lors des JO Pékin en 2008. I-Movix avait lancé son premier système baptisé X10 (enregistrement à 300 images/sec.) en 2010 à l’occasion du salon IBC d’Amsterdam. Lors du NAB 2014 de Las Vegas, le système de caméra évoluait en mode 4K/UHD ultra-slow motion (X 10 UHD) avec enregistrement jusqu’à 1000 images/sec. et relecture instantanée à haute vitesse. En 2016, I-Movix proposait Infinite, premier dispositif broadcast ultra-slow motion avec enregistrement en mode continu (jusqu’à 600 images/sec.) sans serveur de stockage. I-Movix avait passé de nombreuses années à développer ses systèmes en combinant sa technologie avec celle de Vision Research, le fabricant des caméras Phantom. Ces super-ralentis offraient aux diffuseurs des images exceptionnelles très appréciées des téléspectateurs.

L’environnement complexe du secteur broadcast avec des coûts tirés vers le bas, le regroupement des prestataires qui proposent des services « tout en un » et la concurrence de grands fabricants internationaux ont eu raison de la petite société montoise.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à notre extraordinaire équipe de jeunes talents, ingénieurs passionnés, techniciens, vendeurs, personnel administratif, pour tout le travail accompli. Nous sommes très fiers des produits fantastiques que nous avons tous développés chez I-Movix depuis 2005 », a fait savoir Laurent Renard, le président et co-fondateur (avec Nathalie Vinchent) d’I-Movix.

Sports Canal+ (départ) : François-Charles Bideaux rejoint le groupe Euro Media

Par défaut
François Charles Bideaux Lked

François-Charles Bideaux, ex Directeur de la production Sports, Canal+. ©DR.

Selon nos informations, François-Charles Bideaux, directeur de la production Sports de Canal+, vient de quitter la chaîne cryptée et devient co-président (co-CEO) d’Euro Media Group (EMG), le prestataire européen en cars de production (OB Vans) et plateaux télé qui dispose d’importants moyens de tournage en France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse et Italie. Il vient remplacer Thierry Drilhon  (qui est parti du groupe en avril 2017) aux côtés de Patrick van den Berg, directeur financier qui occupait jusqu’à présent seul le poste par interim.

Euro Media Group couvre avec ses cars de production de nombreux événements internationaux tant dans le domaine du sport, que du spectacle vivant, ou encore du divertissement.

Sony s’associe à BT Sport pour diffuser la finale de foot de la Ligue des Champions en 4K et HDR

Par défaut
Arena OB VAN UHD

Car-régie Arena OBX en UHD.

Sony a fourni au diffuseur anglais BT Sport un kit complet de production 4K afin de réaliser les images de la finale de la Ligue des Champions de l’UEFA en UHD (4 fois la HD) et HDR (haut contraste de luminosité) avec le car-régie UHD OBX du prestataire Arena.

Sony était un des fournisseurs des outils de la production en direct HDR de ce match, qui a eu lieu le 3 juin dernier au Stade National du Pays de Galles à Cardiff.

Sony Camera HDC-4300

Caméra Sony HDC-4300 4K/UHD et HDR

Les caméras HDC-4300 et HDC-4800 Sony ont capturé toute l’action en UHD HDR, et trois caméras HDC-P43 ont été utilisées sur les installations Railcam et Spidercam, afin de filmer au ralenti les actions décisives du match.

En parallèle, les serveurs live Sony PWS-4500 ont permis d’enregistrer des séquences en High Frame Rate (haute fréquence d’images) et Ultra-High Frame Rate via le réseau Share Play 10 Go. Les moniteurs BVM-X300 et PVM-X500 de Sony servaient au contrôle des images UHD HDR et à leur étalonnage.

Le convertisseur Sony HDRC-4000.

La conversion en temps réel des sources HDR et SDR (Standard Dynamic Range) natives a été prise en charge par le convertisseur HDRC-4000, également à l’origine du format de programme HDR en qualité PQ et HyLG, après conversion du signal S-Log3 des caméras Sony.

Une showroom UEFA a également été installé à l’intérieur du stade. Le match y a été diffusé sur les téléviseurs Bravia de Sony.

Assistance à l’arbitrage et VR

Comme pour tous les autres matchs de la Ligue des Champions, la technologie Sony Hawk-Eye était présente sur la ligne de but lors de la finale, offrant ainsi une assistance en temps réel à l’arbitre, étayée par des ralentis graphiques en cas de décisions difficiles.

Sony s’était également associé avec Sony interactive Entertainment Europe et Sky Deutschland pour offrir en direct une version bêta du match en réalité virtuelle (VR) sur PlayStation VR à quelques utilisateurs sélectionnés.

Euromedia : un nouveau car régie Ultra-HD pour filmer le Grand Prix de Monaco et les prochains événements télévisés d’importance

Par défaut
Alonso_2014_Monaco_Grand_Prix_2

Euromedia France a réalisé le Signal International du Grand Prix de Monaco 2017 en UHD.

Dimanche 28 mai dernier, la 75ème édition Grand Prix de Monaco était entièrement filmée en Ultra Haute Définition (UHD) pour la première fois de son histoire. Le Signal International était produit dans ce format afin d’offrir des images d’une qualité quatre fois supérieure à la HD. Le prestataire de tournage Euromedia France a déployé 2 cars régie A21 et B40 full-UHD pour le compte de l’Automobile Club de Monaco.

Euromedia DT Gaël Tanguy T2

Tout sourire après le succès de cette première en UHD sur le Grand Prix de Monaco, Gaël Tanguy, le directeur technique d’Euromedia.

Gaël Tanguy, Directeur Technique d’Euromedia explique : « Chaque année nous installons à Monaco un important dispositif en exploitant au maximum les ressources d’un seul et même car tout en déportant des postes de travail dans une autre unité. Cette année, le défi technologique a consisté à conserver le même nombre de caméras en exploitant les ressources maximales de 2 unités UHD. »

EUROMEDIA

Les cars de production d’Euromedia, non loin du circuit de Monaco.

Face à l’ampleur du dispositif UHD déployé à Monaco dimanche dernier, une centaine de techniciens était à pied d’œuvre pour installer quarante-six caméras Sony, quatre caméras Panasonic et deux Superloupes 4K de Digital Video Sud, soit un total de 52 caméras.

Euromedia DVS Cadreur Monaco

Cadreur Digital Video Sud à la Superloupe pour des super-ralentis UHD de toute beauté.

Le car A21 avait en charge la la fabrication du signal international, tandis que le car B40 réalisait les plans des stands et des caméras particulières. L’ensemble des signaux était transporté via le réseau fibré de Monaco Telecom auquel 14 kilomètres de fibres hybrides ont été ajoutées pour le déploiement de l’ensemble des caméras. Les LSM ont été exploités en 1080 50p pour la fabrication des ralentis, puis up-convertis en UHD au même titre que les quatre liaisons HF de LiveTools Technology exploitées dans les stands.

Euromedia Car B40 UHD_8

Le car de production B40 a été up-gradé en UHD pour répondre aux demandes croissantes de tournage dans ce format.

Arrêté pour travaux pendant près d’un mois, le car B40 a été conçu sur le modèle que celui du car A21. Refait à neuf, ce nouveau car full-UHD intègre un mélangeur GVG Kayenne K-Frame, un routeur et une glue SAM, un multiviewers Evertz, ainsi qu’un monitoring production Vutrix et Penta.

Depuis la fin du Grand Prix de Monaco, le car A21 est parti en Russie où il couvrira la Coupe des confédérations de la FIFA (17 juin – 2 juillet) à Sotchi pour HBS.

Quant au car B40, il est en ce moment à Paris où il assurera ce dimanche 4 juin la finale du Top 14 de rugby en UHD pour Canal+ avant de se diriger à Roland Garros pour une nouvelle expérimentation technologique avec France Télévisions.

Georacing : pleine puissance sur les bolides avec le système de tracking GPS et de course virtuelle utilisé sur l’Indian Grand Prix of the Seas

Par défaut
Capture d_écran 2017-03-22 à 16.34.59

The Grand Prix of the Seas, l’équivalent de la F1 mais sur l’eau, une compétition qui attire de plus en plus de spectateurs dans le monde.

Pour la première fois en Inde, la société française Georacing – spécialisée dans l’habillage graphique  et la création de courses virtuelles 2D-3D issues des données GPS – était à Mumbai du 3 au 5 mars pour la diffusion de l’une des étapes du championnat du monde de bateau à grande vitesse UIM (Union Internationale Motonautique), l’équivalent de la F1 sur plans d’eau.

Capture d_écran 2017-03-22 à 12.48.18

Georacing, le système de tracking GPS et de visualisation virtuelle pour les sports en extérieur.

Georacing a fourni les graphiques virtuels (bandeaux-overlays et visualisation virtuelle en 3D) ainsi que le système de tracking GPS pour l’Indian Grand Prix of the seas (NEXA P1 Powerboat) à Mumbai, en Inde.

Reconnu comme l’un des événements officiels du championnat du monde UIM, celui-ci a été retransmis à travers le monde et en direct pour la première fois à la télévision par ESPN et Sony Pictures Networks India (SPN).

GeoRacing copie

Application Georacing pour le suivi des courses en live ou différé. Chaque événement peut avoir aussi son App mobile personnalisée à ses couleurs et utiliser Georacing.

La technologie de Georacing a permis de comparer en temps réel (vitesse, classement, positionnement…) les douze bateaux P1 Panther Boats qui pouvaient atteindre jusqu’à 113 km/h – l’équivalent de 250 km/h sur terre !

 

Avid : offre de solutions pour les événements sportifs pour tous les budgets et types de production

Par défaut

capture-decran-2016-09-27-a-13-08-55Avid a annoncé en début de mois à l’IBC la commercialisation de solutions sport intégrées de bout en bout qui couvrent tous les types de production, des prestataires et producteurs de petites et moyennes tailles jusqu’aux grands diffuseurs et opérations à distance. Via la plateforme MediaCentral Avid, le nouveau workflow sport s’appuie sur des outils éprouvés intégrés dans une solution permettant de se différencier. « Le sport en direct est l’environnement de production le plus intense qui existe. Les productions exceptionnelles sont récompensées par des résultats d’audience élevés et des fans dévoués », a noté Alan Hoff, vice-président de la branche Market Solutions d’Avid. « Nous avons rassemblé des solutions gagnantes pour que les entreprises de tous types y compris des centres de formation, et des productions sur le terrain comme à distance puissent y trouver leur compte. »

Chaque solution contient tous les outils nécessaires pour suivre le rythme du sport en direct (acquisition PlayMaker, serveur de lecture et replay, infographie sport Spark) et est complétée par le stockage partagé Avid NEXIS, le montage Media Composer et la gestion des ressources Interplay | Production. L’installation et une formation de base sont également inclus dans le package.

Les nouvelles solutions de workflow sport annoncées à l’IBC 2016 incluent :

  • Avid Sports Solution | Studio pour diffuseurs de petite et moyenne taille
  • Avid Sports Solution | Remote Productions pour les grandes productions sportives à distance
  • Avid Sports Solution | Trucks pour les productions en car régie, en extérieur et à distance
  • Avid Sports Solution | EDU pour les établissements scolaires et universitaires

Disponibilité

La sortie des nouvelles solutions sport est prévue pour le quatrième trimestre 2016.