NBC Olympics s’est appuyé sur Grass Valley pour son infrastructure de production des JO d’hiver de PyeongChang

Par défaut

NBC Olympics, une division du groupe NBC Sports, chargée de la couverture olympique des jeux pour NBC Universal, a fait appel au fabricant d’équipements Grass Valley (Belden) pour son infrastructure technique de production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver (9 février – 25 février 2018) à PyeongChang, Corée du Sud.

NUP_181795_0092.JPG

NBC Olympics doit gérer quotidiennement plusieurs centaines de flux pour la transmission en direct des JO d’hiver de PyeongChang. © NBC Sports Group

Partenaire technique de NBC Olympics depuis 2006, Grass Valley a mis en place pour les plateaux Tv de NBC à l’intérieur du centre IBC et dans divers emplacements des JO, une gamme de cartes d’encodage SME-1901 (SME-1901 Streaming Encoder) pour la distribution des signaux multi-format audio/vidéo sur IP. Ces matériels permettent notamment à l’équipe de NBC Olympics de contrôler directement les flux vidéo de n’importe quelle caméra, mais aussi de monter les images en basse et haute résolution depuis un ordinateur portable ou de bureau. Les cartes SME-1901 acceptent tous les formats vidéo et délivrent deux flux vidéo H.264 en haute et basse résolution. Elles sont intégrées à un rack Densité 3+ FR4 Frame à côté d’’un convertisseur XVP-3901 pour le traitement des signaux vidéo, audio et des métadatas. Le XVP-3901 dispose de sorties 3G, HD et SD. Il prend en charge la conversion up/down/cross du signal et des couleurs, la synchronisation d’image, l’en(dé)-capsulage audio et dispose E/S fibre optique.

Gary Zenkel, President, NBC Olympics; Mike Tirico, NBC Olympics Primetime Host; and Jim Bell, President, Production and Executive Producer, NBC Olympics

Gary Zenkel, président, NBC Olympics ; Mike Tirico, présentateur vedette NBC Sports ; et Jim Bell, président et producteur exécutif, NBC Olympics. © NBC Sports Group.

Pour assurer la fluidité des signaux durant la production, NBC Olympics utilise le système iControl de monitoring et de contrôle (QC) de l’ensemble de son workflow (détection des macroblocks, des décalages audio…).

NBC Olympics PyeongChang Games IBC Rooftop Winter Lodge Set

Un des plateaux Tv de NBC Sports sur le toit de l’IBC. © NBC Sports Group.

Avec iControl, l’équipe de production a mis en place un monitoring de surveillance pour les opérateurs QC, regroupant plusieurs fonctions pilotables via une seule interface graphique qui facilite la réactivité des équipes. iControl assure la supervision du convertisseur XVP-3901, le suivi du flux de forme d’onde (WFM) et le contrôle du routeur QC. Il améliore également le contrôle des images en permettant aux opérateurs de choisir des flux spécifiques qu’ils souhaitent particulièrement superviser.

2018 Winter Olympic Games

Ambiance sport d’hiver lodge pour un des plateaux Tv de NBC Sports. ©NBC Sports Group.

Grass Valley a également installé d’autres systèmes pour la couverture des JO d’hiver par NBC Olympics, comprenant :

  • Un panneau de contrôle Densité Remote Control Panel pour les cartes Densité.
  • Trois routeurs NVISION 8500 HYBRID avec leur interface graphique offrant un contrôle simplifié des signaux audio/vidéo.
  • Le routeur NVISION Compact CQX avec ses sorties propres et silencieuses pour les signaux 3G/HD/SD associées à 6 sorties auxiliaires pour le preview ou le monitoring des transitions audio et vidéo.
  • LUMO Series High Density Fiber Converter, convertisseur fibre pour fluidifier le câblage de la production dans un boîtier 1U avec 36 convertisseurs fibre SFP.
  • 34 mosaïques Kaleido-IP Multiviewers pour le contrôle des sources IP et SDI sur un seul moniteur.
NUP_181795_0009.JPG

Le centre de hockey Gangneung au parc olympique Gangneung. © NBC Sports Group.

Afin d’être réactif aux événements sur place, Grass Valley a livré 3 routeurs NVISION 8500 Hybrid et plusieurs mosaïques Kaleido en caissons transportables (flypack) pour leur déplacent d’un lieu à un autre.

« Il s’agit de la 8ème fois consécutive que NBC Olympics travaille avec Grass Valley sur son infrastructure au sein de l’IBC et dans ses différents lieux d’installation », note Terry Adams, ingénieur centre international de diffusion (IBC) et vice président de NBC Olympics. « Pour un événement comme les JO, nous devons gérer des centaines de flux entrants et sortants, dans de multiples endroits, tous exigeants du routage, du contrôle et de la surveillance. Les solutions fournies par Grass Valley permettent de gérer de façon proactive tous ces workflows complexes dans un environnement hautement sensible lié à la diffusion en direct des différentes compétitions ».

Studio Vendôme Paris : un plateau de télévision pour les entreprises en plein cœur de la place Vendôme

Par défaut

Auparavant réservé à l’agence de presse financière La Côte Bleue pour ses émissions produites par Patrimoine TV (Group Kneip), le plateau télé Studio Vendôme (studiovendome.paris) – aujourd’hui totalement repensé – situé 12 place Vendôme, Paris 1er, s’ouvre à présent à l’ensemble des entreprises – au-delà du cercle de la finance – pour leur communication corporate diffusée sur les plateformes vidéo Internet. Qu’il s’agisse du domaine pharmaceutique, bancaire, automobile, de l’assurance, du luxe… tous les secteurs désireux de img_3161communiquer en interne ou vers une audience plus large sont concernés par ce plateau haute définition (HD) disponible à la location à l’heure ou à la demie journée, avec ou sans techniciens. D’une surface de 50 m2, il convient à différents types de tournages, qu’il s’agisse d’interviews filmées à 5 maximum, de présentations face caméra, de débats, d’intervenants sur fond vert, de media-training, de webinaires… en direct ou en différé sur les serveurs de streaming du studio ou du client.

Une décoration imaginative

La transformation du lieu a débuté l’été dernier avec, en chef d’orchestre, l’architecte-décorateur Tv Frédéric Clopet (Clopet Concept) en charge du décor et de son aménagement visuel. « L’idée était de pouvoir permettre au client de personnaliser le plateau avec sa propre identité visuelle, mais également de pouvoir transformer le lieu aisément de manière très modulaire ».2016-12-22-14-17-25-hdr

Quatre caméras studio robotisées Sony Full HD (BRC-H900) sur pieds télescopiques entourent le plateau et une cinquième caméra du même modèle est installée au plafond sur un rail de travelling permettant de réaliser des mouvements latéraux.

Une gamme de services

Le studio est également disponible à la location sans son dispositif technique, pour des séances photo de mode et de packshots. Selon les besoins, Studio Vendôme met à disposition de ses clients un ou plusieurs techniciens, des journalistes, réalisateurs, directeurs artistiques… Mais le client peut également faire appel à son propre réalisateur ou expert… Pour les personnes qui l’accompagnent, il peut demander une salle de réunion avec visionnage sur grand écran de l’enregistrement en cours. Et dispose d’une loge maquillage si nécessaire.

img_3162

Les débats sur le plateau peuvent être traduits et doublés en direct dans le cas d’invités non-francophones ou d’une diffusion internationale. Un espace de montage avec 6 stations Final Cut Pro permet l’éditing des émissions mais est également disponible à la location extérieure. Studio Vendôme se définit comme le « couteau suisse de la communication audiovisuelle ». Un outsider des plateaux Tv à surveiller de près…

Globecast se désengage de Netia et cède l’ensemble de ses parts à Radio Act dirigée par Anthony Savelli et Vincent Benveniste

Par défaut
netia-vincent-benveniste

Vincent Benveniste, un des deux repreneurs de Netia.

Netia, la filiale de Globecast (Orange) spécialisée dans l’édition de logiciels de gestion et diffusion de contenus multimédias, annonce que son actionnaire unique Globecast a revendu l’ensemble de ses actions à deux entrepreneurs français experts dans les technologies médias : Anthony Savelli et Vincent Benveniste. La transaction a été menée par leur agence de consulting et de services Radio Act SAS. Le montant de l’opération n’a pas été révélé. Les deux hommes possèdent 25 ans d’expérience dans le secteur média IT et sont reconnus pour leur savoir-faire dans la transformation des business liés aux technologies, en synergie avec les clients, les équipes et les partenaires. Vincent Benveniste est actuellement le patron de la société David Systems (Allemagne) qui propose des produits complémentaires – voire concurrents – de ceux de Netia. Des synergies devraient voir le jour par types de produits et zones géographiques d’implantation des deux marques déjà bien identifiées des professionnels. Anthony Savelli est, quant à lui, directeur financier de David Systems ainsi que de la société Silex Media dont Vincent Benveniste fut chargé de développer l’activité commerciale pendant 3 ans.

netia

La gamme de solutions Netia pour la préparation et diffusion des programmes audiovisuels.

Netia est implantée en région Occitane dans le sud de la France (34270, Hérault) et propose ses solutions à des entreprises média telles que des radios comme celles du groupe Radio France, RTL, RFI, la RTBF en Belgique, Radio Vatican, des agences de presse AFP, Reuters ou des télévisions telles que la RAI italienne, France Télévisions, Canal+, ou SkyNews.

Le président de Netia, Thierry Gandilhon indique que le fait : « d’avoir maintenant des propriétaires privés attachés à nos racines du sud de la France et de notre core-business nous donnera une autonomie nous permettant de nous concentrer sur des opérations plus efficaces. Nos équipes ont déjà commencé à dialoguer avec plusieurs clients et nous sommes confiants dans le fait que cela sera bénéfique pour nos utilisateurs et le cycle de vie des produits ».

Les Studios de Bry repris par Transpalux

Par défaut

Capture d’écran 2015-03-10 à 10.11.19

C’est la société de location de matériel de cinéma Transpalux, dirigée par l’inoxydable Didier Diaz, qui vient de reprendre la gestion du site des Studios de Bry-sur-Marne. Menacés de disparition à la fin du bail, le 15 avril prochain, les studios de cinéma et de télévision étaient exploités depuis 2001 par son propriétaire, le groupe Euro Media qui était devenu locataire du lieu mi-2013 après l’avoir revendu à la société immobilière Nemoa. Vendredi dernier (6 mars 2015), un accord de « long terme » a été signé entre Didiez Diaz et cette société immobilière après des mois d’incertitude sur le devenir du lieu et des pétitions massives d’un grand nombre de professionnels – parmi lesquels Roman Polanski, François Ozon ou encore Jean-Pierre Jeunet – pour sauver cet « Hollywood à la française ». Selon Rudy Marzouk, propriétaire du terrain et gérant de la société Nemoa, Transpalux reprendra l’exploitation des « studios, ateliers et décors », ce qui représente environ 6 hectares sur les 12 que compte le site « à partir du 15 avril ». Des travaux auront lieu dès cette année pour « rénover les toitures qui fuient, changer les transformateurs électriques… des améliorations du point de vue législatif et cosmétique », a indiqué le promoteur immobilier avant d’ajouter que « l’avenir du reste des terrains du site reste à déterminer ».Capture d’écran 2015-03-10 à 10.12.11

L’Association des Chefs Décorateurs de Cinéma (ADC) et celle des Métiers Associés de la Décoration (MAD) ont particulièrement travaillé pour sauver les studios de la destruction et alerter les pouvoirs publics du danger de la disparition de ce haut lieu du cinéma qui a accueilli des films tels que Un Long dimanche de fiançailles ; Hunger Games ; Marie-Antoinette ; Colombiana ou la série télé à succès SODA (Calt) diffusée sur M6 et W9. Mais la concurrence entre les plateaux (sur un marché saturé) s’est accentuée et l’arrivée de la Cité du Cinéma de Luc Besson (et ses 9 plateaux des Studios de Paris, gérés par Transpalux) n’a fait qu’accentuer ce phénomène, certains devant fermer (Studios d’Arpajon…). Aux César, le chef décorateur Thierry Flamand, récompensé pour les décors de « La Belle et la Bête », avait interpellé Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication. Celle-ci avait répondu que trois projets de reprise étaient alors en cours de discussions.

Sur les réseaux sociaux, les deux associations se sont félicitées de cette reprise : « Nous veillerons à la pérennité du projet de ce nouveau locataire, et à ce que l’intégralité des terrains soit affectée au développement d’un pôle image digne du premier producteur européen de fictions. » Quelque peu remontées, les deux associations dénoncent l’inactivité d’Euro Media quant à l’entretien du site depuis son rachat en 2001. « Euro Media devra assumer ses responsabilités dans la remise à niveau de cet outil de production remarquablement conçu et indispensable à la fiction française », estiment-elles.

Capture d’écran 2015-03-10 à 10.11.53Situé à 10 kilomètres à l’est de Paris, l’ensemble du site de Bry-sur-Marne se développe sur 12 hectares. Inauguré en 1987 par la SFP (Société Française de Production), le site dispose de 8 plateaux allant de 290 m2 à 1085 m² et 1500 m² de décors extérieurs. Les Studios de Bry-sur-Marne intègre l’ensemble des savoir-faire, des métiers et des ateliers nécessaires à l’élaboration d’un tournage, ainsi que des moyens de post-production : décoration, lumière, matériels de fiction, espace de stockage des décors (5 000 m²), loges, bureaux, parking, restaurant…

Euro Media France, journée Réalité Augmentée reportée…

Par défaut

Capture d’écran 2014-11-07 à 11.22.31La journée de démonstration du vendredi 21 novembre dédiée à la réalité augmentée organisée par Euro Media France pour montrer le tout nouveau système (développé avec Transpacam et Studio 20) d’incrustation de données en direct (réseaux sociaux, graphismes, vidéos…) est reportée le vendredi 12 décembre entre 10h et 18h, toujours sur le plateau 1000 des Studios de la Chapelle. Le superviseur FX qui a participé à la conception du système ayant eu un imprévu sur un tournage des studios Universal à Los Angeles.

Studios de la Chapelle, 12 rue de la Montjoie, 93210 Saint Denis – La Plaine

Confirmation nécessaire sur : contact@euromedia-france.com

Euro Media France organise une journée Réalité Augmentée

Par défaut

Capture d’écran 2014-11-07 à 11.22.31Euro Media France organise le vendredi 21 novembre de 10h à 18h30 sur le plateau 1000 des Studios de la Chapelle, une journée workshop dédiée à la réalité augmentée. Le prestataire à développé en partenariat avec Transpacam et Studio 20 un système d’incrustation en direct qui enrichit le tournage « réel » avec des données et médias digitaux de type modèles 3D et vidéos. Euro Media France présentera également des solutions de compositing et de MoCap en temps réel.

 

Capture d’écran 2014-11-07 à 11.22.49Journée ouverte à tous. Confirmation nécessaire sur : contact@euromedia-france.com

Studios de la Chapelle, 12 rue de la Montjoie, 93210 SaintDenis – La Plaine

 

 

Radio Television Suisse optimizes broadcast resources with Orad

Par défaut

Radio Television Suisse (RTS) chose Orad to centralize control of its video walls and external broadcast devices.

Thanks to the Orad HDVG4 video rendering platform and Maestro solution, RTS can synchronize graphic distribution across its large video walls. Collectively, the walls behave as a single entity, enabling graphic elements to display across all video walls seamlessly. In addition, the Orad installation allows RTS to control external devices.

RTS Tv set enhanced by Orad

RTS Tv set enhanced by Orad

Using Orad’s Maestro controller and HDVG4 video rendering platform, RTS is able to manage its very high-resolution video wall displays, which are composed of three independent Barco walls plus one big plasma screen for standup inside the studio. All surfaces are fed by a single HDVG4, enabling them to run the graphics on the video walls effortlessly.

« Only Orad was able to provide us with the ability to control all of our third-party devices via an easy-to-use controller, supplying us with an efficient and effective workflow. All third-party device presets can be set in the NCRS, including camera positions, and gathered by Maestro using MOS communication, while video wall graphics are triggered by Orad’s Smart-Shot« , states RTS Project Manager Etienne Favereau.

With the smooth communication between the Orad Maestro and 3DPlay controllers, RTS is able to better manage Snell routers, Sony mixers, Harris character generators, lighting desks, Ross robotic cameras, and other third-party devices that would otherwise not communicate with each other. From the user standpoint, presets are triggered by the Orad Smart-Shot shotbox.

By combining the power of our HDVG4 rendering platform with our Smart-Shot shotbox and Maestro graphics suite, RTS can easily control the graphics display and external devices, and fully benefit from its large video wall display, while simplifying their workflow”, states Avi Sharir, CEO and president, Orad.

Ina EXPERT installs Broadcast Pix VOX Visual Radio Systems

Par défaut
Ina Expert à Issy-les-Moulineaux

Ina Expert à Issy-les-Moulineaux

drapeau_americain_anglaisBroadcast Pix today announced Ina EXPERT, an international school for broadcasting and new media careers based in France, has installed VOX visual radio systems at two of its campuses to address the need for training for this new element of radio broadcasting.

Installed by Paris-based systems integrator SAV, one VOX is located in the “Media Training” room in Ina EXPERT’s new training center in Issy-les-Moulineaux near Paris. The system is used to record student performances for later review, as well as to record courses and meetings. Another VOX system was installed at the Ina EXPERT campus in Bry-sur-Marne, also close to Paris, to complement all hands-on radio vocational training.

Capture d’écran 2014-09-18 à 13.47.06Filmed radio is the future, it was essential to include this module in our training” Bruno Burtre, deputy director of Ina EXPERT

And said : “We decided to install a VOX system for its simplicity and speed. The system is flexible and Broadcast Pix is easy to use.” Ina EXPERT also strives to teach with equipment used by the industry, and Burtre noted that “many radio stations are already equipped” with VOX.

Ina EXPERT has installed Broadcast Pix VOX visual radio systems at two of its campuses to help train students in this growing radio broadcasting trend. Photo courtesy of Didier Allard © Ina – Radio Studio in Bry sur Marne.

Ina EXPERT has installed Broadcast Pix VOX visual radio systems at two of its campuses to help train students in this growing radio broadcasting trend. Photo courtesy of Didier Allard © Ina – Radio Studio in Bry sur Marne.

When paired with any Flint, Granite, or Mica integrated production switcher, VOX automatically detects which microphone is being used and produces video-follow-audio productions without an operator. Since it was introduced in 2011, it has been used for visual radio as well as government and corporate meetings for television, Internet, and in-house projection. Broadcast Pix has more than 100 VOX installations across Europe, the Middle East, and Africa (EMEA).

Using the power of Broadcast Pix’s built-in Fluent Macros, VOX can add or remove graphics, roll clips and animations, execute complex picture-in-picture compositions, and incorporate information from external data sources like Twitter to create an appealing visual experience.  Multiple macros can be assigned to each microphone – and selection criteria can be established – to create varied shot selection and graphics, as if a technical director was at the controls.

Conditions can be set to prevent coughs or one-word comments from triggering camera changes. Plus, microphone inputs can be prioritized, so a host, for example, can be given priority over guests. A host can also control VOX to roll a video clip or even override the automated VOX control to bring up a specific shot.

VOX includes a 1 RU breakout box hardware interface with eight microphone inputs, and multiple VOX boxes can be cascaded to support up to 104 microphones. Earlier this year, Broadcast Pix announced VOX Lite, a small-scale version with support for four microphones. Both versions include camera control software for Panasonic and Sony robotic cameras.