La série événement La Mante sur TF1 agrémentée des effets visuels signés Trimaran

Par défaut
Trimaran La Mante 2

La série événement La Mante sur TF1 avec des effets visuels signés Trimaran VFX.

Il aura fallu près de 3 mois et 9 artistes des effets visuels – sous la supervision de Fabien Girodot – pour truquer chez Trimaran Studio (Vanves) 170 plans de la série événement « La Mante » réalisée par Alexandre Laurent et produite par Septembre Productions pour TF1, où se mêlent tracking, incrustations d’écrans, mantes religieuses en 3D, reconstructions, coups de feu, cadavre et photogrammétrie ! La direction photo a été assurée par Jean-Philippe Gosselin et l’étalonnage par Cécile Cheurot chez Eclair.

Les deux premiers épisodes de cette série thriller en 6 épisodes seront diffusés lundi 4 septembre à 21h sur TF1. Avec Carole Bouquet, Fred Testot et Frédérique Bel.

Trimaran Nvx locaux vanves 1

Les locaux de Trimaran à Vanves dans l’immeuble qui abrite également le post-producteur Eclair.

Cette nouvelle série raconte l’histoire de Jeanne Deber alias « La Mante » (incarnée par Carole Bouquet), une tueuse en série qui a terrorisé la France il y a plus de 20 ans. Mais alors qu’un copycat commence à sévir, elle est contrainte d’aider la police à arrêter ce dernier. Celle-ci n’accepte qu’à une seule condition : n’avoir pour seul interlocuteur que Damien Carrot (Fred Testot). Devenu policier pour racheter les fautes de sa mère, ce dernier refuse tout contact avec elle depuis qu’elle a été arrêtée.

Trimaran est un studio VFX spécialisé sur la fiction TV et cinéma. Toutes ses making of sont en ligne sur sa chaîne YouTube avec de nombreux VFX breakdowns.

La FICAM approuve le plan ambitieux du CNC en faveur du financement des effets visuels en France

Par défaut

ficam-vfx-cncA la suite du rapport de Jean Gaillard sur « La fabrication d’effets spéciaux numériques en France », le CNC a annoncé le mercredi 1er février, à l’occasion du Paris Image Trade Show, son Plan :

« Effets visuels 2017 : Nouvelles perspectives pour la création ».

Frédérique Bredin, Présidente du CNC, a ainsi décidé de donner au secteur des Effets Visuels les moyens de ses ambitions par une aide faisant passer le soutien du CNC à la filière de 6 à 9 M€ avec une bonification pour les projets à fort impact économique.
Les entreprises pourront bénéficier de garanties de prêts et de prêts participatifs de la part de l’IFCIC. Enfin, les écoles de cinéma seront sensibilisées afin de donner une meilleure place aux effets spéciaux au sein de leurs cycles de formation.

Ces dispositifs complètent la mise en place d’un crédit d’impôt international amélioré depuis le 1er janvier 2017, se déclenchant à partir d’un seuil de dépenses de 250 000 euros particulièrement ciblées vers les effets visuels. La FICAM (Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia) se félicite de ces mesures ambitieuses et structurantes, permettant d’envisager entre 7 et 10 M€ d’activités supplémentaires par an ainsi qu’une progression supérieure à 10% de l’emploi dans le secteur. « La FICAM tient à remercier Frédérique Bredin ainsi que l’ensemble des équipes du CNC et plus particulièrement la Direction de l’innovation, de la vidéo et des industries techniques dirigée par Raphaël Keller », informe la fédération des industries techniques.