Ymagis rachète les audis allemands de doublage Christa Kistner Synchronproducktion et ouvre en automne à Berlin deux studios d’enregistrement et de mixage

Par défaut

Eclair AllemagneLe Groupe Ymagis  a annoncé le jeudi 16/06/2016 l’acquisition de la société berlinoise Christa Kistner Synchronproduktion Gmbh (CKS), un des spécialistes allemands du doublage pour l’industrie du cinéma et de la télévision. Selon les termes de cet accord, Ymagis SA à travers l’une de ses filiales allemandes, devient l’unique actionnaire de la société. Christa Kistner reste en fonction en tant que directrice générale.

« C’est un privilège de pouvoir associer Christa Kistner à Eclair, car c’est une professionnelle hors pair dans le domaine des services multilingue et accessibilité, explique Jean Mizrahi, Président Directeur Général du Groupe Ymagis. La réputation de Kistner, son expertise et son expérience vont enrichir de façon significative la gamme de services d’Eclair en Allemagne, en synergie avec nos activités actuelles à Berlin et à Karlsruhe, en post-production, acheminement de contenus vers les cinémas et doublage/sous-titrage. Nous investissons également en Allemagne avec l’ouverture prochaine du tout premier studio son d’Eclair à Berlin. Deux studios d’enregistrement et un auditorium de mixage équipé en Dolby Atmos sont d’ores et déjà en cours de construction dans le centre historique Gebauer Höfe, à quelques minutes de nos bureaux Berlinois ».

Cette nouvelle association avec Christa Kistner permet au groupe d’offrir aux réalisateurs cinéma et TV allemands un ensemble complet de services conformes aux normes à Hollywood dans un lieu unique à Berlin : gestion de projet, montage image et son, étalonnage, doublage, voix-off, sous-titrage, audio description, sous-titrage pour sourds et malentendants, ADR (Automatic Dialog Replacement), livraison de contenus et stockage.

Capture d’écran 2016-06-16 à 12.05.32

Christa Kistner.

« Rejoindre la famille Eclair a toujours été un des objectifs de ma vie professionnelle, déclare Christa Kistner. Les nouveaux studios son, à la pointe de la technologie, vont nous permettre de continuer à offrir aux producteurs et distributeurs allemands, la meilleure qualité possible pour les doublages, voix off et mixages. C’est aussi une opportunité unique pour moi de rejoindre un groupe à la culture d’entreprise similaire à la mienne : qualité, créativité et respect des délais. Nous allons nous concentrer sur des projets cinéma et TV indépendants et internationaux développant une forte approche artistique.»

Eclair Allemange Michael KrauthDg

Michael Krauth.

« Pendant plus de vingt ans, le nom Kistner a été synonyme de professionnalisme dans le domaine du doublage, explique Michael Krauth, Directeur Général d’Eclair en Allemagne. Mon expérience d’ingénieur du son me permet d’apprécier à sa juste valeur son talent et sa réussite incroyable. Christa a gagné le respect de chacun des réalisateurs avec qui elle a pu travailler et elle a su développer une loyauté sans précédent parmi ses clients ».

Christa Kistner a commencé sa carrière dans les années 90 en tant que responsable technique chez le distributeur indépendant Jugendfilm-Verleih. En 1995, elle rejoint le studio de renommée mondiale Babelsberg comme responsable des services doublages. En 2007, elle créé sa propre société, Christa Kistner Synchronproduktion, et elle a depuis supervisé l’adaptation de plus de 500 longs métrages.

Trimaran, studio de VFX, s’installe sur 4000m2 au dessus des locaux d’Eclair Ymagis

Par défaut
Eclair Trimaran Vanves

Immeuble Les Procédés à Vanves où Trimaran va s’installer.

Le studio VFX TRIMARAN s’agrandit et s’installe à partir du 16 mai 2016 à Vanves dans 400m2 au dessus du labo de post production ÉCLAIR YMAGIS.

Derniers jours pour les équipes TRIMARAN à Levallois-Perret où les préparatifs du déménagement s’accélèrent. Celui-ci est prévu durant le week-end de Pentecôte avec redémarrage des productions le mardi 17 mai.

Les nouveaux locaux, situés au 5e étage de l’immeuble industriel Les Procédés, ont été réaménagés avec un nodal informatique et plusieurs salles de finishing pour les VFX ainsi qu’une salle de production temps réel GeoRacing.

TRIMARAN va ainsi passer de 300m2 à 400m2 pour permettre la réunion dans un même espace de ses équipes de production 3D et Effets Visuels et son équipe R&D GeoRacing.

Trimaran LogoLa proximité avec la post production ECLAIR va permettre de servir dans un même lieu des clients communs producteurs de fictions tv (unitaire ou série) ou cinéma, avec une complémentarité d’offre et des synergies à venir.

Les nouveaux locaux à Vanves sont situé à proximité de Paris 15e, d’Issy les Moulineaux et de Boulogne-Billancourt, soit une localisation proche des clients de la société, producteurs de fiction, diffuseurs TV, et organisateurs d’événements sportifs.

Ymagis clarifie la communication autour de ses activités et se dote de nouvelles identités visuelles

Par défaut

Le groupe Ymagis réorganise à partir du 30/03/2016 son portefeuille de marques avec progressivement jusqu’à la fin du second trimestre 2016 la refonte complète des identités visuelles de chaque entité et un changement de slogan institutionnel pour exprimer la nouvelle mission du Groupe, ses nouveaux objectifs et sa vision stratégique. Le groupe est maintenant structuré autour de trois centres de profits identifiés chacun par une marque et par une nouvelle identité visuelle.

  1. CinemaNextToutes les activités Services aux Exploitants seront dorénavant exploitées sous le nom de CinemaNext. Le centre de décision de CinemaNext se situe à Liège (Belgique) avec 17 bureaux locaux dans les villes suivantes : Düsseldorf, Cuijk, London, Montrouge, Valencia, Athènes, Bucarest, Budapest, Casablanca, Istanbul, Lausanne, Lodz, Moscou, Prague, Rome, Vienne et Zagreb.

Ce pôle commercial est composé de quatre divisions :

  • Equipements & Maintenance
  • Software & Production Hardware
  • Services NOC
  • Consulting

Depuis avril 2015, le nom CinemaNext était utilisé par la division consulting du groupe Ymagis basée à Londres (aussi connue sous le nom dcinex Consulting). Cette division conseille des fonds d’investissements, des sociétés spécialisées dans la gestion d’actifs, des promoteurs immobiliers et des exploitants cinéma. La division consulting sera rebaptisée CinemaNext Consulting.

  1. EclairToutes les activités de Services de Contenus seront dorénavant exploitées sous le nom d’Eclair. L’ensemble des activités liées aux contenus d’Eclair, Ymagis et dcinex y compris Smartjog Ymagis Logistics sur leurs marchés domestiques ou internationaux seront regroupées sous une seule marque, Eclair. Eclair est le spécialiste des services contenus pour les industries du cinéma et de la télévision (distributeurs, producteurs, commerciaux, agents, régies publicitaires, diffuseurs TV, plateformes VOD/S-VOD et éditeurs vidéo). Le centre de décision d’Eclair est à Vanves (France) avec 10 bureaux locaux dans les villes suivantes : Paris, Berlin, Barcelona, London, New York, Liège, Karlsruhe, Strasbourg, Auxerre et Rabat.

Ce pôle commercial est composé de six divisions :

  • Post-Production
  • Services Distribution Cinéma
  • Services Distribution Numérique
  • Multilingue et Accessibilité
  • Restauration
  • Préservation

Ymagis3. Ymagis reste la marque de la société-mère et est utilisée pour les services VPF et financiers. Le siège du groupe est à Paris (France), qui est dirigé par un comité exécutif constitué de Jean Mizrahi, Président Directeur Général ; Georges Garic, Directeur Général Délégué ; Pierre Flamant, Directeur Financier ; Till Cussmann, Senior Vice-Président CinemaNext ; Christophe Lacroix, Senior Vice-Président d’Eclair ; et Manel Carreras, Senior Vice-Président d’Eclair, du développement commercial et des relations avec les studios US.

En parallèle de ces nouvelles identités visuelles, le groupe a mis en place un nouveau slogan institutionnel “Smart Solutions in Action”. Il exprime en une seule phrase nos services et notre nouveau positionnement ‘glocal’ (contraction de ‘global’ et ‘local’). Ce slogan va être un élément très visible et un vecteur important dans notre communication. Il va toucher tous les aspects de notre communication vis-à-vis des clients. La migration de marques va se dérouler jusqu’en été, avec le lancement des nouveaux sites Ymagis.com, Eclair.digital and CinemaNext.digital ainsi que la mise en place de nouvelles stratégies marketing produit.

Paris Images Pro et Location Expo : affluence des professionnels et conférences de haut vol

Par défaut
Carreau_du_Temple,_Paris_2015

Le Carreau du Temple à Paris

Le salon des lieux de tournage (Paris Images Location Expo 2016) se tenait en même temps – et au même endroit – que Paris Images Pro (ex Idiff) dédié à l’image numérique (tournage – diffusion – production), les 2-3 février 2016 dans un écrin totalement rénové, le Carreau du Temple, réouvert aux publics en 2014. La première impression en entrant dans le salon tient à l’affluence des visiteurs (20 minutes d’attente environ à l’entrée) et l’importance des exposants (au nombre de 90, chiffre de la Commission du film Ile-de-France) qui proposent durant deux jours toutes les possibilité d’accueil de tournage afin d’attirer les productions françaises et internationales dans les décors les plus variés de France. Étaient présents :

  • La Région Ile-de-France : la Mission Cinéma, la Maison de l’Orchestre national d’Ile-de-France, le domaine de Villarceaux,  l’Agence des Espaces Verts.
  • 44 sites franciliens répartis dans les 8 départements de la Région Ile-de-France, dont les plateaux de tournage.
  • 10 organismes nationaux.
  • 16 commissions régionales du Film
  • 5 associations professionnelles (décors, repéreurs, régisseurs, dir. de prod, assistants réalisateurs)
  • Le collectif Écoprod.

La commission du film Ile-de-France annonce un record de participation avec 2085 visiteurs, soit +13% de progression par rapport à 2014. L’ensemble des décors figure dans sa base de données : plus de 2200 lieux disponibles pour les tournages.

Paris Images Pro : de la Réalité Virtuelle au Crédit d’impôt

Conférences fort intéressantes et variées pour les professionnels présents dans le grand auditorium du Carreau du Temple. Résumé en texte et en images :

  • La réalité virtuelle (VR) pour les néophytes : 

Clément Strippoli, Marketing Manager de GoPro, revenait sur le rig 6 caméras GoPro permettant de filmer à 360° pour créer un environnement de Réalité Virtuelle. Il expliquait les possibilités d’assemblage des 6 flux d’image provenant du rig afin de créer une vidéo immersive. Le workflow immersif GoPro => Rig pour caméras Hero4 + 6 GoPro + 6 cartes SD class 10 minimum. Logiciel Autopano Video Pro et Giga (Kolor) pour la synchronisation dans le logiciel (la « couture » des vidéos se fera bientôt directement dans le rig comme si les caméras n’en formaient qu’une), un ordinateur équipé d’une Ram et d’un GPU capable de traiter le montage vidéo. Il est possible d’utiliser un plugin Kolor afin de visualiser directement le rendu et ajouter des effets dans Premiere et After Effect Apple.

Clément présentait des systèmes d’immersion virtuelle et les Apps pour les smartphones, les casques et caméras d’immersion du marché (Google Cardboard, Jaunt, Odyssea, Homido, Oculus Rift, Samsung Gear VR). Il revenait sur les faits marquants du monde de la VR, qu’il s’agisse du rachat en 2015 du français Kolor par le californien GoPro ou celui, en mars 2014, d’Oculus VR, spécialiste américain des casques de réalité virtuelle, par Facebook pour 2 milliards de dollars !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Jusqu’à la Palme d’Or : la technique des caméras Sony CineAlta

NEW ! NEW ! : Pour les caméras Sony Serie-F, un nouvel enregistreur  double carte Sony  AXS-R5N en RAW pour augmenter la durée d’enregistrement. Il permet également 30 sec. de stockage RAW en mémoire cache pour capter les images avant déclenchement de la caméra afin de ne rater aucuns moments inattendus. De plus, l’enregistreur prend en charge les images HFR (Haute fréquence d’image) en RAW 4K 120p !

Nicolas Eveilleau, 1er assistant-caméra, revenait sur la technique des caméras Sony CineAlta avec lesquelles il a travaillé, en publicité comme en documentaire, et long-métrage fiction dont « Dheepan », Palme d’Or 2015. Nicolas est également expert indépendant certifié Sony. Le film de Jacques Audiard a été photographié par Eponine Momenceau avec une caméra Sony CineAlta PMW-F55 (Panavision) assez compacte pour être portée à l’épaule, et des optiques fixes Cooke S3 (pour casser l’aspect digital) ainsi qu’un zoom Angénieux Optimo 24-290 mm. Jean-Yves Martin, Chef de Produit Sony, animait la conférence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Les Grands Formats

Retour et prospective sur les caméras à grand capteur avec notamment la Arri Alexa 65 utilisée (A-Camera) sur une dizaine de films en 2015 (Planetarium, Sully, Rogue One : A Star Wars Story, Snowden, Dr Strange, Assassin’s Creed…), la Red 8K, et du côté de Panavision et Vantage de nouveaux objectifs pour capteurs supérieurs aux formats traditionnels Super 35 et anamorphique. Patrick Leplat, Panavision France, revenait sur les capteurs grand format CMOS. Il expliquait que pour juger d’un capteur, il faut tenir compte de son format, de sa définition et du contraste. Il projetait la bande-annonce des « 8 salopards » de Tarantino (film tourné en 70 mm Ultra Panavision, ratio d’image 2.76:1). Bande-annonce récupérée sur Internet en MP4 convertie en Apple ProRes et projeté dans une qualité très correcte en HD afin de démontrer qu’une image riche en information au tournage conservera une belle qualité en dépit des compressions. Les directeurs photo Vincent Jeannot, et Pierre-Hugues Galien intervenaient durant la conférence, ainsi que Georges Lechaptois, directeur photo de Planetarium de Rebecca Zlotowski, 1er film français tourné en Arri Alexa 65. Neil Fanthom, directeur marketing technique Arri Rental, détaillait les caractéristiques de la caméra Alexa 65 (ratio d’image 2.11 open gate) avec la complicité de Natasza Chroscicki d’ImageWorks, représentant de Arri en France.

Interrogé, le directeur photo Darius Khondji s’exprimait à propos de l’Alexa 65 : « La caméra Alexa 65 marque le démarrage d’une nouvelle ère, il s’agit juste d’une bien meilleure caméra ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit d’impôt : les enjeux pour la filière française

Le débat animé par Michel Gomez, délégué de la mission cinéma de la ville de Paris, était organisé par le CNC et recevait en introduction sa Présidente, Frédérique Bredin qui soulignait toute l’importance de l’augmentation du crédit d’impôt (CI) cinéma au 1er janvier 2016 à hauteur de 30 % pour tous les films de plus de 7 M€ (contre 4 M€ auparavant), et pour les films d’animation à hauteur de 25 %, sans oublier le taux de 30 % d’abattement et un plafond de 30 M€ (contre 20 M€ en 2015) pour le crédit d’impôt international. Patrick Bloche, Député de Paris, Président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, qui s’est battu en faveur d’une fiscalité encore plus intéressante pour le cinéma, rappelait que les 30% d’abattement équivalaient à injecter de 80 à 100 M€ supplémentaires chaque année dans le secteur du cinéma. Montant non négligeable en période de crise. Il rappelait qu’un euro de crédit d’impôt cinéma induisait 11 € de retombée sur le territoire et 3,60 € de recette fiscale pour l’Etat. Catherine Bozorgan, productrice (Manchester Films) expliquait que le tournage du film d’Albert Dupontel « Au revoir là-haut » avait été relocalisé en France (au lieu de la Hongrie) dès que les premières informations de revalorisation du CI avaient circulé en septembre 2015. Ceci alors que le découpage technique et le choix des décors hongrois avaient déjà été validés par Dupontel. Guillaume Thouret, directeur général de Capa, soulignait que malgré le succès de Versailles saison 1 (Canal+ Création Originale, Capa Drama, Zodiak, et Incendo), la saison 2 restait un défi à produire et que l’augmentation du CI permettait d’abaisser le risque financier. Le responsable de Capa insistait sur le fait qu’en dépit de certains avantages fiscaux qui existaient jusqu’à présent de tourner à l’étranger, cela se traduisait souvent par un surcoût pour la production du fait de l’absence de talents, compliquant ainsi les tournages délocalisés. Charles Gilbert, producteur (CG Cinéma), convenait de la complexité de produire des films à l’étranger. Jean Mizrahi, Président Directeur Général de Ymagis (prestataire et post-producteur) affirmait que les premiers effets du crédit d’impôt se faisaient sentir dans son secteur avec le retour de la post-production en France de films et de séries Tv initialement prévue à l’étranger.  Même remarque de la part de Thierry de Segonzac, président de la Ficam, qui notait que certains loueurs de matériel avaient récupéré en France des tournages prévus initialement à l’étranger. Thierry de Segonzac insistait sur le fait que le crédit d’impôt n’avait rien à voir avec un niche fiscale, mais correspondait bien à une mesure d’attractivité pour notre territoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le regroupement dans un même lieu de deux événements tels que Paris Images Location Epo et Paris Images Pro a parfaitement fonctionné et contribue à promouvoir auprès des producteurs, en France et à l’étranger, les nombreux atouts de notre territoire dont les savoirs-faire de nos industries techniques et de leurs techniciens.

Photos © Cine.Tv.Industry – Paris Images Pro. Texte © Cine.Tv.Industry

 

Rachat de Cine-Logistics par Ymagis (Jean Mizrahi, Pdg) : « cet accord marque une étape importante dans notre développement outre-Rhin »

Par défaut

Ymagis, le spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, a annoncé lundi 08/02/2016 l’acquisition de la société berlinoise Cine-Logistics GmbH, le spécialiste allemand des services logistiques auprès des distributeurs films et des exploitants cinématographiques germanophones. Selon les termes de cet accord, Ymagis devient l’unique actionnaire de Cine-Logistics au travers de sa filiale Ymagis Deutschland.

Jean Mizrahi Ymagis“ Le succès de cet accord marque une étape importante dans notre développement outre-Rhin. Nous renforçons ainsi notre structure managériale en Allemagne grâce aux fondateurs de Cine-Logistics qui nous aideront à atteindre notre objectif stratégique de conquête de parts de marché en Allemagne. Cette opération également va nous permettre d’élargir nos activités et d’améliorer notre rentabilité sur le segment des services de contenus. Avec Cine-Logistics, nous allons intégrer des solutions innovantes telles que la plateforme de téléchargement des films annonces Trailerloop et des nouveaux services liés aux tickets cinéma, contremarques et chèques cadeaux pour les spectateurs. » Jean Mizrahi, Président Directeur Général d’Ymagis.

Michael Krauth, Directeur Général d’Ymagis Deutschland :

Ymagis Allemagne Michael Krauth“ Avec ce rapprochement, nous sommes désormais capables d’offrir aux distributeurs et exploitants allemands un portefeuille de produits et de services allant de la post-production, l’adaptation, le mastering DCP et les services de distribution salles pour l’acheminement de contenus par voie électronique jusqu’au stockage et à l’envoi de supports physiques tels que les éléments promotionnels.« 

Michael Krauth est nommé co-directeur général de Cine-Logistics et gèrera la société aux côtés de Knut Güntzel. Ils reportent tous les deux à Christophe Lacroix, Senior VP Services de contenus du groupe Ymagis.

En 2015, Cine-Logistics a enregistré un chiffre d’affaires de 3,15 millions d’euros (+30,2 % par rapport à 2014). Basée à Berlin, l’entreprise exploite un centre de distribution situé près de l’aéroport de Berlin-Tempelhof. Cine-Logistics compte un effectif de 20 employés équivalent temps-plein qui rejoignent aujourd’hui les équipes du groupe Ymagis.

Le cœur de métier de Cine-Logistics est d’assurer l’acheminement physique et électronique pour le compte des distributeurs allemands et de certaines grandes chaines d’exploitation cinéma de leurs matériels publicitaires, tickets, contremarques et cartes cadeaux ainsi que les DCP pour les films annonces, les films longs-métrages, les spots publicitaires et les KDMs. Grâce à son centre logistique, la société est aussi connue pour le stockage, l’archivage et la conservation des œuvres cinématographiques pour le compte des ayants-droit, sociétés de production et cinémathèques, totalisant près de 20 000 objets physiques pour 6 500 films.

 

Ymagis prend 51% des parts de Proyecson, l’installateur espagnol de salles de cinéma

Par défaut

ymagis ProyecsonLe spécialiste des technologies numériques pour le cinéma annonce la finalisation de l’acquisition de la société Proyecson SA, un des acteurs clés dans l’installation et la maintenance d’équipements cinéma aux exploitants en Espagne, le 29/10/2015. Pour rappel, Ymagis et Proyecson ont signé un protocole d’accord en juin dernier.

Aux termes de cette acquisition, Ymagis détient 51% de la société. Le solde est conservé par l’actionnaire historique de Proyecson, Francisco Lafuente Serra, à qui est confiée chez Ymagis la direction générale pour les Services aux Exploitants en Espagne et au Portugal. Dans l’exercice de ses fonctions, Francisco Lafuente Serra rapporte à Till Cussmann, Vice-Président Groupe Services aux Exploitants d’Ymagis.

« Nous nous félicitons de cette opération qui s’inscrit dans notre stratégie de développement des services aux exploitants en Espagne », commente Jean Mizrahi, Président Directeur Général d’Ymagis.

Proyecson Francisco Lafuente Serra

Francisco Lafuente Serra, le patron de Proyecson devient directeur général des Services aux Exploitants en Espagne et au Portugal pour Ymagis.

Pour Francisco Lafuente Serra, Directeur Général Services aux Exploitants Espagne et Portugal, « ce partenariat avec un groupe tel qu’Ymagis marque une nouvelle étape dans la stratégie de croissance de Proyecson, grâce à la diversification de notre gamme de services et produits offerte sur le marché ibérique ».

Fort de cette acquisition, Ymagis propose désormais aux exploitants espagnols de nombreux produits et services, combinant la connaissance et l’expertise des deux sociétés. Déjà proposée dans de nombreux autres territoires européens, l’offre du Groupe en Espagne permet également la mise en œuvre d’importantes synergies tout en bénéficiant d’une proximité géographique avec les clients.

Proyecson a été créé il y a plus de soixante ans, avec comme activité principale, la fabrication des projecteurs cinéma et divers équipements. Depuis, la société s’est toujours popcornillustrée par ses capacités à s’adapter aux changements. Leader dans son domaine, Proyecson a réalisé des centaines d’installations de projecteurs numériques et d’équipements auxiliaires, développant des solutions innovantes, dont la mise en place a été effectuée grâce à des intégrateurs dans différents pays. Une des dernières contributions au secteur réside dans la gamme de produits « Silent Boxes » pour les cinémas sans cabines, et des solutions d’automatisation complète des cinémas.

ProyecsonProyecson a réalisé un chiffre d’affaires de 8,3 millions d’Euros en 2014. La société est basée à Valencia et possède des bureaux et des représentants dans différentes villes espagnoles (Madrid, Barcelone, Bilbao et Séville). Proyecson compte un effectif de 35 collaborateurs qui rejoignent aujourd’hui les équipes du groupe Ymagis.

Eclair (Ymagis) déménage à Vanves depuis le site historique d’Epinay

Par défaut

Ymagis annonce le regroupement de l’ensemble des activités parisiennes d’Eclair sur son site de Vanves, aux portes de Paris.

Jean Mizrahi Ymagis« Le transfert à Vanves des activités d’Epinay-sur-Seine dans les prochains mois, offre une proximité géographique certaine avec nos clients, répond à une logique d’optimisation de notre structure de coûts et permet d’accroître les synergies au sein d’Eclair, » déclare Jean Mizrahi, Président Directeur Général du Groupe Ymagis. « Nous disposons de surfaces utiles importantes et modernes sur le site d’Eclair à Vanves. Nous pouvons donc accueillir progressivement nos équipes et nos activités exercées jusqu’ici à Epinay-sur-Seine : restauration de films et de programmes vidéo, et services de livraison de contenus aux cinémas. »

Christophe Lacroix, Directeur Général Adjoint d’Eclair et Senior Vice-Président Content Services du groupe Ymagis

Ymagis Christophe Lacroix« Il s’agit avant tout de concentrer sur un même lieu, une grande partie de nos métiers techniques afin d’offrir à nos clients – producteurs, gestionnaires de catalogues, distributeurs cinéma et diffuseurs TV – un service global, performant et unique en son genre. »

Les activités françaises d’Eclair sont donc structurées autour de deux filiales distinctes détenues à 100% par Ymagis SA : Eclair Cinéma (postproduction image/son et restauration films et vidéo), Eclair Média (services multilingues et accessibilité, services de distribution de contenus cinéma et vidéo).

Christophe Lacroix (Ymagis & Eclair) : « Bouchra Alami est la personne idéale pour superviser nos services liés aux versions multilingues pour la télé et le cinéma »

Par défaut
Bouchra Alami Directrice d’Eclair Média, pôle Multilingue et Accessibilité.

Bouchra Alami Directrice d’Eclair Média, pôle Multilingue et Accessibilité.

Le Groupe Ymagis, le spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, a annoncé aujourd’hui la nomination de Bouchra Alami en tant que Directrice d’Eclair Média, pôle Multilingue et Accessibilité.

Diplômée de L’ESIT (Université de la Sorbonne) avec un DESS en traduction et de l’Université de Paris-Dauphine avec un DEA en Politique Générale des Organisations, Bouchra Alami a débuté sa carrière à Cambridge (Royaume-Uni) au sein d’Alpha CRC, une société spécialisée dans la localisation et la traduction. De retour en France un an plus tard, elle a travaillé pour Les Editions Larousse, puis comme indépendante, dans la traduction audiovisuelle. En 2000, elle est engagée en tant que responsable du département « Sous-titrage » de Télétota, avant que cette société ne fusionne, en 2011 avec Eclair Laboratoires. Elle a ensuite géré le département multilingue d’Eclair Group jusqu’à son départ en Février 2015.

Ymagis Christophe Lacroix« Grâce à son expertise (…), Bouchra Alami est la personne idéale pour manager et superviser le développement de notre portefeuille de services liés aux versions multilingues pour la télévision et le cinéma. Elle apporte à Eclair Media une expérience et une connaissance hors-pair de ce secteur, ce dont nous avons exactement besoin afin d’accroître notre présence globale, et répondre de la meilleure façon possible aux besoins de nos clients, qui font face à un paysage médiatique en constante évolution ».

Christophe Lacroix, le Directeur Général adjoint d’Eclair et Vice-Président des Services aux Producteurs/Distributeurs du Groupe Ymagis 

Basée à Vanves, Eclair Média SAS est une filiale détenue à 100% par le Groupe Ymagis, dont les activités principales sont l’acheminement de contenu, les services multilingue & accessibilité pour les professionnels du cinéma et de la télévision.

« Nos ambitions de développement sur le marché de l’adaptation, de la localisation, et de l’accessibilité des contenus sont claires et excitantes. Je compte mettre en pratique mon expérience et faire appel aux qualités de l’équipe existante pour atteindre rapidement et efficacement nos objectifs de croissance aussi bien en France qu’à l’international ».

Bouchra Alami, Directrice Eclair Média, pôle Multilingue et Accessibilité. 

Bouchra Alami est basée à Paris et rapporte directement à Christophe Lacroix.

Ymagis en Turquie : 6 grands circuits cinéma signent des contrats VPF et adoptent le logiciel TMS Melody

Par défaut

Cinemarine Turquie

Le groupe Ymagis, le spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, annonce avoir conclu en Turquie, des contrats VPF avec six grands circuits cinéma sur le modèle tiers-collecteur. 409 écrans sont concernés pour 50 complexes exploités par les sociétés Avsar Sinema, Cinemarine, Cinens Sinemalari, Prestige Cinema, Aksin Sinemari et Torunlar/Cinetech.

Une grande majorité d’entre eux a également choisi d’acquérir la solution logicielle TMS Melody (Theater Management System), développée par les équipes du groupe. Le TMS Melody sera déployé cette année en Turquie sur un minimum de 280 écrans. Il permettra aux exploitants d’assurer la gestion de la programmation et d’automatiser le fonctionnement de leurs cabines de projection.

Jean Mizrahi Ymagis« Après la création en janvier 2014, de notre filiale dcinex TR Sinema Ekipmanlari Ticaret Ltd. Sirketi, dirigée par Cengiz Cilek, nous venons de réaliser un formidable bon en avant en Turquie. Grâce à ces nouveaux contrats, notre groupe dispose de fondations solides pour développer ses activités dans un pays connu pour son fort potentiel. Je tiens à saluer tout spécialement les efforts de l’association des exploitants turcs, SISAY, dont nos clients sont membres. C’est grâce à l’action de son président, Cenk Sezgin, que nos discussions ont abouti, tout en préservant l’intérêt commun de l’ensemble de la profession ». Jean Mizrahi, Président Directeur Général et cofondateur d’Ymagis.

De son côté, Cenk Sezgin, Président de SISAY, souligne :

« Avec 2 250 écrans, 400 établissements, 150 exploitants et 20 Cenk Sezgin SISAY Ymagissociétés de distribution de films, l’industrie cinématographique turque est l’une des plus dynamiques et des plus importantes d’Europe de l’Est. Notre plus grand succès, cette année, est indéniablement la signature de ces accords VPF avec le groupe Ymagis. Grâce au travail des équipes de Jean et de Cengiz, un grand nombre de cinémas en Turquie ont maintenant la possibilité de bénéficier du système de VPF et de son modèle économique ».

Les contributions numériques (VPF) en Turquie seront effectives jusqu’au 31 décembre 2018. Le parc d’écrans sous contrats VPF s’élève désormais à 6 401. Ces contrats contribueront aux résultats financiers du groupe dès cette année.

Selon l’Observatoire Européen de l’Audiovisuel, le marché turc connait une forte croissance du nombre de ses entrées cinéma, +21.8% entre 2013 et 2014, passant de 50,4 à 61,4 millions.