Blackmagic en lice pour les Oscars 2016

Par défaut
Michelle Pizanis

John Seale, directeur photo sur « Mad Max : Fury Road », film nommé aux Oscars 2016, avec la caméra Blackmagic Cinema.

De nombreux produits Blackmagic Design ont été utilisés sur les films nommés aux Oscars 2016 (qui se déroulent le 28 février 2016) comme les caméras Blackmagic Cinema pour certains plans de « Mad Max : Fury Road » (la caméra A étant une Arri Alexa) tournés par le directeur de la photo oscarisé John Seale, ou sur le film « Seul sur Mars », les stations de traitement couleur DaVinci Resolve Studio (étalonneur Stephen Nakamura, Deluxe Company 3) et Fusion Studio pour la conversion stéréo réalisée par Richard Baker, responsable de la 3D chez Prime Focus World. Organisés par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, les Oscars récompensent l’excellence des productions mondiales du cinéma. Blackmagic Design a également vu ses produits associés à la création de nombreux autres films, notamment :

  • « Amy », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Paul Ensby chez Deluxe Company 3.
  • « Cartel Land », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Seth Ricart de chez RCO.
  • « Mustang », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Yov Moor.
  • « Spotlight », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Tom Poole de chez Deluxe Company 3.
  • « What Happened Miss Simone », étalonné avec DaVinci Resolve Studio par le coloriste Yohance Brown chez Radical Media Outpost Digital.

Sur  le film « Mad Max : Fury Road », Michelle Pizalis coordonnait l’équipe d’assistants opérateurs, aux côtés du Directeur photo John Seale.

Lorsqu’ils tournaient à Sydney en Australie, Michelle et John ont utilisé des Blackmagic Cinema Camera EF pour certaines des scènes principales du film, notamment une scène d’évasion et une séquence très longue au cours de laquelle des camions explosaient. Les plans ont été capturés en RAW. Grâce à cela, les créateurs des effets spéciaux disposaient d’images très riches en détails.

mad-max-camerasPour filmer les scènes d’action, les Blackmagic Cinema Cameras étaient attachées à différents supports. Par exemple, pour la scène d’évasion interprétée par Tom Hardy, la caméra était attachée au buste de l’acteur. Grâce à cette installation, ils ont obtenu des images capturées du point de vue du personnage. La scène de la poursuite dans le tunnel mal éclairé reposait sur un rig MOVI, ce qui permettait d’être au cœur de l’action.

Une des scènes d’action les plus impressionnantes du film consistait à faire exploser de nombreux camions et véhicules. Des Blackmagic Cinema Cameras, sur lesquelles étaient enlargement-3@2xmontés des objectifs Tokina 8-15mm et Canon 16-35mm et 11-16mm, ont été placées dans un canyon fabriqué par l’équipe du film et sur certains véhicules. Comme la scène était réalisée avec des effets pyrotechniques sur le plateau, il fallait absolument qu’elle soit réussie du premier coup. Devoir retourner cette scène aurait coûté cher.

Michelle Pizanis Mad MAx« Dans cette scène, nous devions faire exploser trois gros engins de guerre dans les airs ! Nous avons donc monté des caméras Blackmagic sur les murs, sur et sous les camions, et non seulement elles ont survécu au crash, mais en plus les images capturées étaient de très bonne qualité. Il y avait des caméras partout dans cette scène, et tout le monde était très content du résultat », dit Michelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s