La ville de Nice veut croire en un nouvel essor des Studios La Victorine

Par défaut
Studios_Riviera_La_Victorine_Nice_2

L’ancien panneau des Studios La Victorine.

C’est ce mercredi 11 avril à la Cinémathèque française et en présence de son président, le cinéaste Costa-Gavras, que Christian Estrosi (maire de Nice) a présenté le « Comité Victorine », coordonné par Eric Garandeau (ancien Président du CNC). Ce comité est chargé de trouver de nouvelles orientations de développement afin de redonner souffle à ces plateaux de cinéma centenaires. Il est composé de personnalités du monde du cinéma et de l’audiovisuel : Véronique Cayla ancienne présidente du CNC et présidente d’Arte, Xavier Couture, producteur et ancien pdg Canal+, David Kessler, patron d’Orange-cinéma, Thierry de Segonzac, président fondateur de TSF et président du Pôle Media Grand Paris, Pierre Lescure, président du festival de Cannes, Joann Sfar, réalisateur niçois, Bertrand Bonello réalisateur niçois, scénariste, compositeur et Claude Lelouch, réalisateur. La municipalité de Nice avait décidé de reprendre en régie la gestion des Studios La Victorine (ex Studios Riviera) en novembre dernier (Euromedia France se chargeait précédemment de la gestion du site sous forme d’une délégation de service public) afin de donner une nouvelle impulsion à ce site emblématique – Estrosi ayant estimé qu’Euromedia n’avait pas développé l’activité et modernisé les équipements comme il aurait fallu et qu’il avait laissé « vivoter » le site pendant des années. Des plateaux qui font partie de l’histoire du cinéma français et où se sont tournés des films comme Les visiteurs du soir, La nuit américaine, Les enfants du Paradis, Et dieu… créa la femme, Mon oncle, La sirène du Mississipi, Brice de Nice…

Studios_Riviera_La_Victorine_Nice

Les studios Riviera ont été repris par la ville de Nice en novembre 2017 et rebaptisés de leur nom d’origine Studios La Victorine.

Il s’agit également pour Nice de protéger le terrain – qui appartient à la ville depuis 1960 – de la promotion immobilière, alors que durant la municipalité Peyrat (maire de Nice de 1995 à 2008) des bruits courraient de reprise de ce terrain exceptionnel (situé à 5 minutes de l’aéroport de Nice Côte d’Azur) par des investisseurs russes. Reste aujourd’hui à convaincre les producteurs de cinéma français et étrangers de venir tourner sur ces dix plateaux (400 m² à 1200 m²). Christian Estrosi peut compter sur le crédit d’impôt national et international mais cela ne sera pas suffisant sans une modernisation drastique de cet outil de production. Difficile de dire également si ce « Comité Victorine » pourra faire mieux qu’Euromedia France qui a géré et développé des plateaux de cinéma et de télévision durant 35 ans…

France 3 place une caméra Superloupe sur le Paris-Roubaix pour offrir des images inédites aux téléspectateurs…

Par défaut

France 3 teste ce dimanche 8 avril 2018 la caméra Superloupe® sur une des 8 motos du Paris-Roubaix, une première pour une épreuve cycliste, a annoncé la chaîne samedi. Développée par la société aixoise DVS (Euromedia France), la Superloupe® permet de filmer des ralentis haute vitesse qui révèlent « des choses qu’on n’a jamais vues avant », a…

SuperloupeRoubaixx

La caméra Superloupe allégée sur le départ du Paris-Roubaix 2018.

… déclaré le réalisateur de l’épreuve (et du Tour de France) Jean-Maurice Ooghe. Nombre de détails pourront ainsi être visionnés à l’écran comme la tension des muscles, l’expression des visages, la déformation des roues sur les pavés…  La caméra a déjà été utilisée sur des matchs de football, du tennis ou sur l’arrivée du Tour de France mais principalement en mode filaire. Sur le Paris-Roubaix, elle permet de filmer des ralentis à 300 images/sec. en HD et liaison sans fil (HF). La caméra avait déjà été testée sur une moto en 2014 lors d’une épreuve cycliste pour France Télévisions mais s’était avérée trop lourd pour le caméraman. Aujourd’hui, elle revient en mode allégée sur le Paris-Roubaix grâce au transfert d’une partie de

IMG_3429

Une partie de l’électronique de la Superloupe déportée dans la sacoche d’une moto.

l’électronique (BPU) dans les sacoches de la moto. Cette Superloupe® pourrait être adoptée sur le Tour de France dès cette année si son utilisation est satisfaisante, selon Jean-Maurice Ooghe, et si elle est validée avec les partenaires de l’opération: ASO, organisateur du Paris-Roubaix et du Tour de France, et DVS.

Interview d’Aram Novoyan, fondateur de Digital Vidéo Sud (DVS) et inventeur en 2004 de la Superloupe® :

  • Pourquoi avoir attendu 4 ans avant de sortir cette version Tour de France ?

Aram Novoyan : Les premiers tests réalisés en 2014 pour France Télévisons étaient très réussis d’un point de vue technique avec l’assurance d’un apport éditorial indéniable mais la caméra était encore trop lourde pour être exploitée pendant 6 heures par les cameramen du tour.

Sans compter que la prise d’antenne se fait de plus en plus tôt ces deniers années ..

Nous étions donc résignés car gagner 2 kg nous paraissait impossible en gardant le niveau de fiabilité indispensable pour une telle épreuve.

D’autre part nous souhaitions aller vers la 4K ce qui rendait le challenge impossible.

  • Et comment avez-vous résolu ces contraintes ?

Aram Novoyan: Notre client France Télévisions ne nous a pas lâché et nous a encouragé à travailler le projet. Au final nous avons trouvé la solution en déportant une partie de l’électronique dans un BPU afin de l’intégrer dans une des sacoches moto.

Les contraintes furent nombreuses le développement et la fabrication du prototype furent longs mais aujourd’hui nous sommes prêts.

Roubaix est un excellent test pour éprouver la solidité des équipements.

 

 

Technicolor (cession) : le groupe français vend son activité licence de brevets à l’américain InterDigital

Par défaut
  • InterDigital s’engage à acheter la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor
  • La transaction valorise l’activité à environ 475 millions de dollars US, avec un paiement initial de 150 millions de dollars US
  • Accord de soutien financier pour la recherche permettant aux laboratoires de R&I de Technicolor de développer des programmes collaboratifs de recherche avec les laboratoires d’InterDigital
  • Une transaction qui conclut le recentrage de Technicolor sur ses activités opérationnelles

Technicolor a annoncé jeudi 1er mars 2018 un accord exclusif avec InterDigital (une entreprise américaine de R&D dans le domaine des technologies mobiles) par lequel la société s’engage irrémédiablement à acquérir les activités de Licences de Brevets de Technicolor.

L’accord inclut la vente de la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor (une activité lucrative qui avait assuré presque tous les bénéfices de Technicolor au début des années 2010), excepté les brevets liés à l’activité terminaux mobiles, un petit nombre de brevets pour des technologies naissantes et certains brevets associés à des groupes de brevets. L’accord comprend également les intérêts de Technicolor dans le programme commun de licences avec Sony dans les domaines de la télévision numérique et des écrans d’ordinateurs et certains contrats portant sur des redevances. Un petit nombre de contrats, notamment ceux liés aux groupes de brevets tels que MPEG LA et HDMI seront conservés par Technicolor. Les équipes en charge des Licences de Brevets chez Technicolor seront intégrées par InterDigital qui bénéficiera ainsi de leur expertise et de leur savoir-faire uniques.

Technicolor Bill Merritt & Frederic Rose

William « Bill » Merritt, Pdg d’InterDigital et Frédéric Rose, Pdg de Technicolor.

Technicolor percevra un paiement initial de 150 millions de dollars US, auquel s’ajoutent 42,5% des flux de trésorerie futurs de l’activité d’InterDigital dans le domaine des Licences de produits électroniques grand public estimés prudemment par Technicolor  à une valeur (actuelle) nette d’environ 215 millions de dollars US.

Dans le cadre de cette transaction, Technicolor et InterDigital vont également conclure un accord de licences de concession perpétuelle qui permettra à Technicolor de pleinement exploiter ses activités restantes et de s’appuyer sur les brevets existants et à venir. Cet accord confèrera à Technicolor un niveau de protection de propriété intellectuelle identique à celui d’aujourd’hui.

Les activités opérationnelles de Technicolor ont versé environ 15 millions d’euros de redevances à l’activité Licence de Brevets en 2017, mais certains conflits d’intérêts ont commencé à émerger entre les deux divisions. Sur la base de ces chiffres, Technicolor a évalué la valeur de cet accord à 108 millions de dollars US.

Accord de soutien financier pour la recherche
Technicolor et InterDigital vont conclure un accord de coopération en matière de recherche. Les laboratoires d’Interdigital et la Recherche & Innovation de Technicolor développeront, au sein de cet accord, des programmes collaboratifs de recherche dans les domaines du codage vidéo, de la Maison Connectée et des technologies immersives. Les deux sociétés bénéficieront d’une force d’innovation commune de premier plan pour continuer à développer des technologies de pointe. L’objectif est de transformer cet accord en un partenariat de long terme.

Pendant toute la durée de la coopération, InterDigital versera à Technicolor 5 millions de dollars US par an. InterDigital investira 5 millions de dollars US supplémentaires par an dans les projets de R&D internes alignés avec les priorités de la coopération.

Recentrage sur les activités opérationnelles principales

Cette transaction conclut le recentrage stratégique de Technicolor sur ses activités opérationnelles. Le groupe simplifie ainsi sa structure et allouera son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles principales (Services Entertainment et Maison Connectée). Technicolor utilisera le produit de la vente pour se désendetter.

Commentant la transaction, Frédéric Rose, DG de Technicolor a déclaré : « Cet accord va nous permettre de nous concentrer pleinement sur nos activités opérationnelles et contient un accord de coopération pour la recherche qui s’appuie sur l’expertise de nos équipes R&D. Je suis convaincu qu’InterDigital, en tant que leader mondial dans le domaine des licences, est le bon partenaire. Nous allons bénéficier de son expertise soutenue par une R&D spécialisée pour continuer à collecter à l’avenir les revenus provenant de l’activité de Licences de Brevets. Enfin, j’ajoute que rejoindre InterDigital constitue sans aucun doute une belle opportunité pour nos employés en Licences de Brevets qui pourront continuer à y développer leur expertise incomparable. »

William J. Merritt, PDG d’InterDigital a ajouté : « Technicolor est depuis longtemps un des leaders mondiaux de la recherche dans des domaines technologiques clés ; personne ne les égale dans le domaine des technologies vidéo. Pour les clients d’InterDigital dans le mobile, la combinaison de ces technologies se traduira par une plus grande valeur ajoutée et un éventail plus large de technologies. Cela constitue la base d’une collaboration et de relations plus étroites et plus efficaces. Cette transaction permet également d’élargir les marchés auxquels nos produits s’adressent. L’un des bénéfices clefs est l’accord de recherche entre Technicolor et InterDigital fondé sur un respect mutuel pour leurs capacités de recherche. Nous sommes très optimistes quant aux résultats de cette collaboration. »

La transaction devrait être finalisée à la mi-2018, après que les conditions de clôture habituelles et les conditions relatives au consentement des partenaires de Technicolor soient remplies.

Avid (licenciement) met fin au contrat de son président Louis Hernandez Jr pour conduite incorrecte et nomme Jeff Rosica

Par défaut
Avid Jeff Rosica

Jeff Rosica, nouveau président directeur général (CEO) d’Avid.

Le Conseil d’administration d’Avid a mis fin le 26 février au contrat de Louis Hernandez, Jr., ancien Président directeur général, avec effet immédiat « en raison de violations des politiques de l’entreprise liées à un comportement incorrect ». Hernandez a aussi démissionné de son poste au conseil d’administration et Nancy Hawthorne a été élue Présidente de ce conseil. D’après un communiqué, Avid a mis en place une commission d’enquête afin de se pencher sur des suspicions de comportement incorrect d’Hernandez non lié à des questions d’ordre financier

avid_Louis+Hernandez+Jr.

Louis Hernandez Jr, ancien Pdg démissionnaire d’Avid.

Après avoir examiné les conclusions du Comité spécial d’investigation, le Conseil d’administration a conclu à l’unanimité que ces informations justifiaient le licenciement immédiat de Louis Hernandez, Jr. Nancy Hawthorne a indiqué : « le Conseil s’est engagé à faire respecter les valeurs fondamentales de la société et à faire prévaloir un environnement de travail basé sur le respect et l’intégrité. Nous restons confiants dans la stratégie et le business plan à long terme de la société. » Jeff Rosica a rejoint Avid au début de l’année 2013 et possède plus de 30 ans d’expérience dans le broadcast, les médias et le divertissement.

NBC Olympics s’est appuyé sur Grass Valley pour son infrastructure de production des JO d’hiver de PyeongChang

Par défaut

NBC Olympics, une division du groupe NBC Sports, chargée de la couverture olympique des jeux pour NBC Universal, a fait appel au fabricant d’équipements Grass Valley (Belden) pour son infrastructure technique de production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver (9 février – 25 février 2018) à PyeongChang, Corée du Sud.

NUP_181795_0092.JPG

NBC Olympics doit gérer quotidiennement plusieurs centaines de flux pour la transmission en direct des JO d’hiver de PyeongChang. © NBC Sports Group

Partenaire technique de NBC Olympics depuis 2006, Grass Valley a mis en place pour les plateaux Tv de NBC à l’intérieur du centre IBC et dans divers emplacements des JO, une gamme de cartes d’encodage SME-1901 (SME-1901 Streaming Encoder) pour la distribution des signaux multi-format audio/vidéo sur IP. Ces matériels permettent notamment à l’équipe de NBC Olympics de contrôler directement les flux vidéo de n’importe quelle caméra, mais aussi de monter les images en basse et haute résolution depuis un ordinateur portable ou de bureau. Les cartes SME-1901 acceptent tous les formats vidéo et délivrent deux flux vidéo H.264 en haute et basse résolution. Elles sont intégrées à un rack Densité 3+ FR4 Frame à côté d’’un convertisseur XVP-3901 pour le traitement des signaux vidéo, audio et des métadatas. Le XVP-3901 dispose de sorties 3G, HD et SD. Il prend en charge la conversion up/down/cross du signal et des couleurs, la synchronisation d’image, l’en(dé)-capsulage audio et dispose E/S fibre optique.

Gary Zenkel, President, NBC Olympics; Mike Tirico, NBC Olympics Primetime Host; and Jim Bell, President, Production and Executive Producer, NBC Olympics

Gary Zenkel, président, NBC Olympics ; Mike Tirico, présentateur vedette NBC Sports ; et Jim Bell, président et producteur exécutif, NBC Olympics. © NBC Sports Group.

Pour assurer la fluidité des signaux durant la production, NBC Olympics utilise le système iControl de monitoring et de contrôle (QC) de l’ensemble de son workflow (détection des macroblocks, des décalages audio…).

NBC Olympics PyeongChang Games IBC Rooftop Winter Lodge Set

Un des plateaux Tv de NBC Sports sur le toit de l’IBC. © NBC Sports Group.

Avec iControl, l’équipe de production a mis en place un monitoring de surveillance pour les opérateurs QC, regroupant plusieurs fonctions pilotables via une seule interface graphique qui facilite la réactivité des équipes. iControl assure la supervision du convertisseur XVP-3901, le suivi du flux de forme d’onde (WFM) et le contrôle du routeur QC. Il améliore également le contrôle des images en permettant aux opérateurs de choisir des flux spécifiques qu’ils souhaitent particulièrement superviser.

2018 Winter Olympic Games

Ambiance sport d’hiver lodge pour un des plateaux Tv de NBC Sports. ©NBC Sports Group.

Grass Valley a également installé d’autres systèmes pour la couverture des JO d’hiver par NBC Olympics, comprenant :

  • Un panneau de contrôle Densité Remote Control Panel pour les cartes Densité.
  • Trois routeurs NVISION 8500 HYBRID avec leur interface graphique offrant un contrôle simplifié des signaux audio/vidéo.
  • Le routeur NVISION Compact CQX avec ses sorties propres et silencieuses pour les signaux 3G/HD/SD associées à 6 sorties auxiliaires pour le preview ou le monitoring des transitions audio et vidéo.
  • LUMO Series High Density Fiber Converter, convertisseur fibre pour fluidifier le câblage de la production dans un boîtier 1U avec 36 convertisseurs fibre SFP.
  • 34 mosaïques Kaleido-IP Multiviewers pour le contrôle des sources IP et SDI sur un seul moniteur.
NUP_181795_0009.JPG

Le centre de hockey Gangneung au parc olympique Gangneung. © NBC Sports Group.

Afin d’être réactif aux événements sur place, Grass Valley a livré 3 routeurs NVISION 8500 Hybrid et plusieurs mosaïques Kaleido en caissons transportables (flypack) pour leur déplacent d’un lieu à un autre.

« Il s’agit de la 8ème fois consécutive que NBC Olympics travaille avec Grass Valley sur son infrastructure au sein de l’IBC et dans ses différents lieux d’installation », note Terry Adams, ingénieur centre international de diffusion (IBC) et vice président de NBC Olympics. « Pour un événement comme les JO, nous devons gérer des centaines de flux entrants et sortants, dans de multiples endroits, tous exigeants du routage, du contrôle et de la surveillance. Les solutions fournies par Grass Valley permettent de gérer de façon proactive tous ces workflows complexes dans un environnement hautement sensible lié à la diffusion en direct des différentes compétitions ».

Jean-Pierre Barry (disparition) : le fondateur d’Euro Media Group nous a quitté

Par défaut
Euro Media Group Jean-Pierre Barry

Jean-Pierre Barry disparaît à 70 ans.

C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Pierre Barry (70 ans), fondateur d’Euro Media Group, survenu dans la nuit du 24 février. Jean-Pierre Barry a marqué l’histoire de la télévision. Il a fondé Euro Media Télévision en 1983, avec sa femme Chantal et son ami d’enfance Luc Geoffroy. Après être devenu le leader de la prestation technique sur le marché français à travers l’acquisition et le développent de nombreuses sociétés, il se tourne vers l’international et donne ainsi naissance au premier groupe de la prestation technique audiovisuelle en Europe. Entrepreneur visionnaire et figure emblématique de l’audiovisuel en France et en Europe, Jean-Pierre était un bon vivant, passionné d’aviation. Il a imprégné la société de son goût du risque, de sa bienveillance, et de son engagement total. La télévision perd un grand homme. Toutes nos pensées vont à son épouse Chantal, à ses enfants et ses petits-enfants.

Imagina Media Audiovisual (acquisition) : près d’1 milliard d’euros déboursé par un fonds d’investissement chinois

Par défaut
Capture d_écran 2018-02-21 à 15.27.00

Mediapro commercialise les droits de nombreux événements sportifs dont La Liga espagnole.

Orient Hontai Capital a annoncé en fin de semaine dernière avoir pris le contrôle de 53,5% du groupe audiovisuel espagnol Imagina (Mediapro), détenteur de l’essentiel des droits télévisés du football espagnol, mais également prestataire en moyens de production et de diffusion (cars-régie, caméras, vidéo-mobile, centres techniques de gestion des chaînes, téléports..), mais aussi producteur de long-métrages, séries tv, documentaires… : une nouvelle incursion d’intérêts chinois dans le secteur du divertissement et des sports en Europe. Le groupe restera dirigé par les deux fondateurs Jaume Roures y Tatxo Benet.

Imagina possède notamment les droits pour la retransmission en Espagne des matches de la Ligue des champions et de la Serie A en Italie. L’accord lui ouvre aussi l’accès au marché chinois.

Mediapro Bein Sport France

Dispositif technique Mediapro pour BeIn Sports

Pour sa part Orient Hontai se présente comme un fonds spécialisé dans les secteurs des technologies et des médias.

Sa dernière opération connue remonte à novembre, quand il a pris des participations dans une startup californienne, AppLovin, se consacrant à la publicité sur mobile.

Selon une porte-parole de Mediapro, Orient Hontai a mis sur la table « près d’un milliard d’euros » pour l’opération, dont une partie servira à couvrir une dette du groupe espagnol.

Mediapro OB van_UHD_4k

Une flotte importante de cars de production Mediapro en Europe intervient sur la retransmission Tv de grands événements sportifs, événementiels…

« Cette acquisition va non seulement nous permettre d’introduire une technologie de pointe de production audiovisuelle en Chine mais aussi ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre la Chine, l’Espagne et l’Amérique latine dans les domaines des contenus, de la culture et des sports », a déclaré le président du groupe chinois, Tony Ma

Tatxo Benet, un des dirigeants de Mediapro, a expliqué à l’AFP : « l‘objectif est d’ouvrir une branche de Mediapro en Chine et de travailler pour le marché chinois, nous sommes une société de fourniture de contenus tant dans le domaine des sports comme du divertissement (…) et nous pouvons aussi amener ça au marché chinois ».

Mediapro Playout center

Centre de diffusion des programmes pour les chaînes Tv, telcos… opéré par Mediapro.

Avec ses moyens techniques, Mediapro France participe à la couverture de la Champion’s league et Europa League, Ligue 1, Ligue 2, Handball Pro D1 et EHF, Rugby à 13, Natation, Tennis, etc. dans toute la France. Elle assure la fabrication de signaux privatifs et internationaux pour les diffuseurs et clubs sportifs. Mais aussi des captations multi caméras dans le secteur de la culture : concerts, festivals, opéras…

Le groupe Imagina – comptant 6.500 employés – est devenu depuis sa création un poids lourds en matière de contenus sportifs en Europe, produisant notamment les contenus de chaînes comme BeIN Sports.

Derby County Football Club (UK) : investissement massif en moyens de production Blackmagic pour diffuser ses matchs sur Internet

Par défaut

Le club de football anglais Derby County Football Club (DCFC) vient d’investir dans les équipements Blackmagic. Une décision inédite lui permettant de retransmettre ses propres matchs de ligue anglaise de football (EFL) sur sa plateforme web RamsTV en streaming live pour ses supporters à l’étranger (en dehors du Royaume-Uni et de l’Irlande).

Derby County vs Reading. SkyBet EFL Championship. Pride Park Sta

Le club de foot anglais dispose de ses propres moyens de production Blackmagic Design pour le streaming.

Le DCFC est devenu le premier club du championnat d’Angleterre à utiliser ses propres moyens techniques de tournage et de diffusion sur sa chaîne Internet RamsTV sous l’impulsion du responsable broadcast, Matt Reeder, et du directeur de la technologie Stuart Fisher. Des interviews et commentaires d’avant et d’après rencontres (sur le terrain et en plateau) sont également disponibles de manière gratuite, les matchs étant eux soumis à un abonnement mensuel (14€) ou en Pay-per-view.

Un dispositif de production en direct multi-caméras reposant sur différents modèles de caméras Blackmagic : des Studio Camera 4K, des Micro Studio Camera 4K et des URSA Mini 4.6K. Ce dispositif a été pensé par Peter Knowles, ancien footballeur et consultant broadcast. « Le Derby County souhaitait mettre le paquet sur la diffusion en ligne pour satisfaire ses 300 000 supporters du monde entier », commence-t-il. « Matt et Stuart souhaitaient mettre en place un workflow de diffusion digne des plus grands clubs de foot. »

RamsTv

Interviews, plateaux télé disponibles sur RamsTV.

Les matchs à domicile sont pour le moment capturés par onze canaux de caméras, mais l’installation continue de s’enrichir pour répondre aux besoins de la chaîne. « Le club dispose désormais d’une régie dédiée où il est possible d’enregistrer des images des présentateurs à l’avance avec trois caméras de studio 4K Blackmagic Design. Nous avons également installé deux caméras à l’entrée principale et une URSA Mini 4.6K sur la ligne de touche. De cette façon, nous pouvons réaliser des interviews avant et après les matchs sur le terrain. »

« De plus, nous avons installé des récepteurs radio sur la ligne de touche et à l’entrée du stade pour capturer l’arrivée des équipes. Une Micro Studio Camera 4K fixe permet en outre de filmer la formation des équipes et la séance d’échauffement des joueurs », ajoute Knowles.

AC - 097

L’installation repose sur un réseau fibre optique monomode 24 cœurs et sur une grille de commutation Smart Videohub 40×40 qui gère les signaux dans tout le stade.

« Notre installation vidéo a permis de répondre à tous les besoins du club, particulièrement au cours des premiers mois, où il fallait s’habituer à toutes ces nouveautés », continue-t-il. « Nous pouvons donc désormais monter rapidement les signaux entrants et les différentes sources, et avoir ainsi une grande marge de manœuvre. En plus des onze canaux, nous disposons d’appareils permettant de diffuser des images au ralenti et d’incruster les bandeaux d’information à l’écran. »

NEP Europe (tournage) : de nouveaux moyens de production pour le sport et l’événementiel en Espagne

Par défaut

NEP SuisseNEP Europe, le prestataire en moyens de production (cars-régie, équipes de tournage, moyens HF, media center, studios de télé, postproduction…) pour le sport et l’événementiel, annonce l’ouverture de son bureau de Barcelone, afin de renforcer sa présence sur le marché espagnol. NEP Espagne proposera ses prestations de tournage aux producteurs et broadcasters afin de couvrir les rencontres sportives, festivals de musique et grands événements en direct et en streaming. Ce nouveau bureau renforce la présence européenne du groupe qui est déjà implanté au Royaume-Uni, en Suède, Suisse, Pays-Bas, Belgique, Irlande, Allemagne.

NEP Tomàs Ferreres

Tomàs Ferreres dirigera le bureau NEP Espagne

NEP a engagé deux « vétérans » du secteur pour mener les opérations de production et son développement en Espagne : Tomàs Ferreres, directeur du bureau ; et Joel Mestre, responsable de la production. Tomàs Ferreres a passé plus de 15 ans chez Red Bull, tout d’abord comme responsable européen du département postproduction où il a gérer les dispositifs du championnat du monde UCI de Mountain Bike, Hard Enduro Series et les World Series de Beach Volley, puis à la production exécutive des sports et de l’événementiel notamment les compétitions d’improvisation Red Bull Batalla de Gallos et Reto Arkano 24h, le festival de musique Primavera Sound, et le concours des tours humaines (castells), tradition de la culture catalane.

NEP Joel Mestre

Joel Mestre, responsable de la production NEP Espagne

Joel Mestre, 20 ans d’expérience, a débuté sa carrière chez Endemol Espagne, où il a participé à la réalisation d’émissions de télé réalité comme Operación Triunfo, un Star Academy ibérique diffusé par TVE. Il rejoint ensuite l’Euro Ligue de Basket comme superviseur de la production et responsable des partenariats. Puis la société Red Bull Media House, qui regroupe les activités de communication de la marque, en tant que responsable de la production broadcast. Il a notamment travaillé chez Red Bull sur le rallye Dakar, les eGames events dont la finale FIFA Ultimate Team Championship 2018 à Barcelone.

« Nous sommes enthousiaste d’accueillir Tomàs et Joel à la tête de NEP Espagne, indique Paul Henriksen, président NEP Europe et Media Solutions. Leur expertise dans le broadcast et le streaming ainsi que leur expérience à gérer de grands événements en sport et divertissement est un grand plus. Ils forment une équipe puissante à même de proposer des services très pointus et des solutions innovantes pour nos clients ».

Riedel (acquisition) : Archwave et Cymatic Audio passent dans le giron du fabricant allemand

Par défaut
Riedel_Archwave-ISE-2018

Martin Berger, directeur des ventes Riedel ; Arie van den Broek, président d’Archwave ; et Thomas Riedel, fondateur et président de Riedel.

Riedel Communications, le fabricant allemand de produits de distribution des signaux audio, vidéo et d‘intercom, annonce l’acquisition du spécialiste suisse des technologies audio et de contrôle en réseau Archwave, l’un des fervents promoteurs de l’utilisation de normes ouvertes pour l’interconnexion des matériels AV dans le milieu professionnel. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. La technologie Archwave permet d’ajouter aux équipements des capacités d’inter-connectivité audio et de les contrôler en réseau à partir d’une solution tout-en-un. Ce nouveau partenariat va permettre la mise en place d’une puissante plateforme R&D à Zurich regroupant plus de 100 ingénieurs alors que les réseaux IP se développent dans le broadcast et que des normes ouvertes telle que AES67 dans l’audio facilitent l’interopérabilité des équipements pour des besoins de diffusion.

« Chez Riedel, les normes IP sont essentielles non seulement pour notre gamme d’équipements d’Intercom mais aussi pour toutes nos autres lignes de produits, » a expliqué Thomas Riedel, fondateur et PDG de Riedel Communications. « En travaillant avec Archwave, nous entamons une nouvelle étape de développement afin de proposer des solutions complètes en réseau permettant aux radiodiffuseurs de travailler en toute liberté. Avec notre nouvelle équipe d’ingénieurs en Suisse, nous avons maintenant toutes les capacités pour proposer des solutions plug-and-play dont nos clients ont besoin afin d’assurer leur transition vers l’IP. »

Riedel Audio Cymatic 1

Interface audionumérique USB Cymatic Audio uTrack 24.

Dans le cadre du rachat, Riedel acquerra également Cymatic Audio, un fabricant de lecteurs et enregistreurs live audio utilisés par les musiciens et les studios indépendants. Cette démarche permet à Riedel d’accéder à un nouveau marché à travers les musiciens qui passent déjà par la technologie Riedel en matériels connexes.

Archwave et Audio Cymatic resteront des structures autonomes au sein de Riedel, tandis que la technologie Archwave sera implémentée dans la  gamme de produits Riedel.

Technical details - Manned one flight

Réseau MediorNet de Riedel pour le transport, routage et traitement du signal.

« La force de Riedel, son excellence opérationnelle et son engagement sur des technologies ouvertes pour une plus grande interopérabilité des produits nous ont conduit à créer cette nouvelle relation. Nous apprécions aussi que l’accord nous offre de nouvelles opportunités de marché au sein de Riedel. L’équipe Archwave et moi-même sommes extrêmement heureux et enthousiaste à l’idée d’entrer dans la famille Riedel, » a déclaré Arie van den Broek, président d’Archwave Technologies.