Rory Peck Awards 2017 (Londres) : le meilleur du journalisme de reportage indépendant

Par défaut
Rory Peck Awards 2017

Sony soutient l’organisation Rory Peck Trust et remet un Prix spécial lors de cette prestigieuse cérémonie.

Comme chaque année, les Rory Peck Awards 2017 [du nom du journaliste indépendant reporter d’images assassiné en Russie lors de la crise constitutionnelle de 1993, Ndlr] ont mis à l’honneur le travail de cinéastes indépendants dans le domaine de l’information et des actualités. Deux films venus d’Alep-Est (Syrie) et un autre de Mossoul (Irak) ont été récompensés le 23 octobre dernier lors de cette cérémonie qui se tenait au Sadler’s Wells Theatre de Londres. Des travaux photographiques de Birmanie ont également été distingués durant la cérémonie, présentée par Lyse Doucet de la BBC et Katy Tur de la NBC.

ROry Peck

Le Rory Peck Award for News, sponsorisé par Google, a été remis à la cadreuse syrienne Waad Al Kateab pour son reportage diffusé sur Channel 4 News, Inside Aleppo: The Last Hospital. Tourné en novembre 2016 dans l’hôpital Al-Kuds, ce reportage saisit l’horreur quotidienne vécue par les familles et les citoyens pris au piège dans cette ville enclavée. Le jury a qualifié le film de « travail journalistique exemplaire ». « Aucun coup de feu n’est tiré et pourtant Waad nous montre les horreurs de la guerre de façon incroyablement puissante ».
Inside Aleppo: The Last Hospital
Tourné en Syrie, novembre 2016
Commandé et diffusé par Channel 4 News / ITN

Le Rory Peck Award for News Features a été attribué au cadreur et cinéaste indépendant français Olivier Sarbil pour Battle for Mosul, une étude sobre et intime de la lente et éreintante bataille pour libérer les habitants de Mossoul de ce que l’on appelle l’Etat Islamique, racontée à travers le regard d’un groupe de jeunes hommes du 1er bataillon d’Irak. Diffusé par Channel 4 News, le jury a félicité Olivier, « un observateur brillant », pour ses « incroyables prises de vues et sa perception intimiste de la vie à Mossoul ». Ils ont salué « un travail remarquable et captivant ».
Battle for Mosul
Filmé en Irak, octobre et novembre 2016
Commandé et diffusé par Channel 4 News/ITN

Congratulation to Olivier Sarbil, the winner of the News Feature category

Le français Olivier Sarbil, cinéaste indépendant vivant à Londres, tient entre ses mains le Rory Peck Award en News Features pour son reportage Battle for Mosul.

« Olivier nous offre des prises de vues incroyables et un aperçu intimiste de la vie réelle à Mossoul, alors qu’elle est arrachée aux griffes de l’État Islamique. Il a tout saisi. Le soldat murmurant de douces banalités à sa petite amie au téléphone, les habitants offrant du thé aux soldats, civilité émouvante dans ce paysage de guerre et de chaos, ou encore un homme grattant les cordes de sa guitare dans la rue. Emotion brute et vie authentique. C’est un observateur tellement brillant. C’est un travail remarquable et captivant » a estimé le jury.

Capture d_écran 2017-10-31 à 12.57.36

Le Sony Impact Award for Current Affairs a été attribué à Siraj Al Deen Al Omar (24 ans), Mojahed Abo Al Jood (22 ans), Basim Ayyoubi (24 ans) et Ahmad Hashisho (24 ans), quatre jeunes vidéo-journalistes syriens, pour leur film BBC Arabic, Goodbye Aleppo. Le film présente leur point de vue personnel de la chute d’Alep-Est fin 2016, révélant le quotidien d’une population assiégée face à la chute imminente de leur ville. Le jury a estimé qu’il s’agissait « Du travail le plus intime, saisissant et bouleversant que l’on a pu voir de ces derniers jours à Alep », « C’est une histoire d’amour, une lettre d’amour à leur ville. Un film superbe, phénoménal ».

Goodbye Aleppo

Les 4 jeunes fantastiques journalistes syriens ont reçu le prix Sony Impact Award for Current Affairs pour leur film Goodbye Aleppo.

« Les finalistes de l’édition 2017 du prix Sony Impact ont tous apporté leurs perspectives uniques sur des évènements internationaux. Pourtant, ces trois films se rejoignent par la puissance de leurs images et leur capacité à nous émouvoir. Nous sommes fiers de les soutenir, ainsi que le travail du Rory Peck Trust », indique Richard Scott, Directeur Media Solutions chez Sony Professional Solutions Europe.
Goodbye Aleppo
Filmé en Syrie, novembre et décembre 2016
Commandé et diffusé par BBC Arabic

Le Prix Martin Adler, sponsorisé par Hexagon, a été remis au photographe birman, Minzayar Oo, en reconnaissance de son travail en Birmanie. Ce prix spécial récompense un indépendant qui a contribué de manière significative à la collecte d’informations dans son pays, à travers un projet particulier ou l’ensemble de son œuvre, mais qui est largement méconnu de la scène médiatique internationale. Il s’agit du premier photographe à recevoir ce prix.

Capture d’écran 2017-10-31 à 16.13.11.png

Al Jazeera fait le choix d’un workflow Avid délocalisé dans le cloud pour ses news

Par défaut

La chaine qatarie Al Jazeera Media Network est en train de déployer le tout premier workflow Avid hybride délocalisé dans le cloud, a annoncé le fabricant lors du dernier salon IBC à Amsterdam. Cette opération fait suite à la mise en place en 2016 de la plateforme MediaCentral Avid dans ses services permettant de standardiser les méthodologies de travail de ses journalistes et de ses collaborateurs. Ceux-ci pourront prochainement fabriquer leurs news et programmes dans le cloud, partager leurs médias de façon plus souple et accélérer ainsi la diffusion des sujets.

Al_Jazeera_English_newsroom_-_5__July_2017

En partenariat avec Avid, Al Jazeera s’appuiera prochainement sur le cloud pour la fabrication de ses news

Al Jazeera était présente sur le stand Avid durant le salon IBC afin de présenter ce workflow hybride. La chaine d’information démontrait comment ses équipes (journalistes et monteurs présents au siège social, ceux des 80 bureaux dans le monde, JRI sur le terrain, etc.), connectés à cette salle de rédaction virtuelle, accédaient dans le cloud à de nombreux contenus (audio, vidéo, graphique) auxquels ils n’avaient pas accès jusqu’à présent. Des images leur permettant d’assembler, de compléter et de distribuer de façon très rapide les nouveaux reportages à l’antenne et sur Internet.

AL-JAZEERA

Al Jazeera innove avec la salle de rédaction globalisée dans le cloud computing.

« En tant que toute première chaine à utiliser un workflow dans le cloud, nous innovons pour nos équipes un cadre de travail commun très efficace et fluide au service de notre audience qui regarde nos émissions sur toutes nos plateformes, que ce soit en télévision, sur le numérique ou en mobilité, explique Mohamed Abuagla, Directeur Exécutif Technologie et Opérations, Al Jazeera Media Network. Notre chaine télévisée est à l’avant-garde du développement de la salle de rédaction du futur. En partenariat avec Avid, nous continuerons à miser sur une plate-forme ouverte regroupant des technologies communes offrant d’immenses avantages à nos équipes de production. »

Avid MediaCentral1

La plateforme Avid MediaCentral permet une gestion globale des médias.

Jeff Rosica, Président, Avid, ajoute : « Lorsqu’une entreprise média fait confiance à nos outils standardisés Avid, elle est alors bien positionnée pour en faire un usage dans le cloud. Ce qui facilite la productivité de ses équipes, ainsi que la distribution et la monétisation de ses contenus. Al Jazeera présentait à l’IBC tous les avantages d’un workflow hybride et la manière dont la plateforme MediaCentral dans le cloud peut améliorer les moyens de production et supprimer le travail cloisonné. Et ceci même auprès d’une des chaines les plus importantes au monde aux méthodes de production fortement optimisées ! ».

L’américain NBC News prend 25% du capital de la chaine d’information européenne Euronews et devient le 2eme actionnaire

Par défaut
Euronews Siège_d'Euronews

NBC News prend 25% du capital d’Euronews et prévoit de nouveaux développements éditoriaux pour la chaine européenne.

NBC News, la télévision américaine d’information, détenu par Comcast Corp, a finalisé la reprise de 25% du capital de la chaîne paneuropéenne multilingue Euronews et nommé Noah Oppenheim comme président de NBC News. Avec 25% du capital, représentant, selon plusieurs sources, un investissement de 20 millions d’euros, NBC News devient le 2ème actionnaire d’Euronews après Media Globe Networks du milliardaire d’origine égyptienne Naguib Sawiris qui reste majoritaire et voit même sa participation passer de 53% à 60% après avoir investi quelques millions de plus. En revanche, les actionnaires historiques, essentiellement des chaînes publiques européennes qui n’ont pas pu réinvestir, voient leur part chuter de 47% à 15%. Le 21 mai 2017, Euronews arrêtait sa version ukrainienne à cause de difficultés financières du gouvernement ukrainien qui ne finançait plus ce service depuis près de deux ans. Aujourd’hui, les deux premiers actionnaires d’Euronews ne sont plus européens.

euronewsnbc2

Le nouveau logo de la chaine d’information européenne.

« Nous ne sommes pas là pour américaniser Euronews », a indiqué Deborah Turness, présidente de NBC News International. Celle-ci apportera des conseils stratégiques pour aider Euronews (déficitaire depuis quelques années) à se transformer, notamment avec de nouvelles émissions et formats. Selon Michael Peeters, président du directoire d’Euronews, il s’agira d’un véritable échange entre les rédactions, NBC ayant accès aux contenus et aux journalistes européens tandis qu’Euronews accédera aux moyens de NBC.

L’investissement permettra à NBC d’atteindre 277 millions de nouveaux ménages dans 13 langues à travers l’Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. La responsabilité éditoriale restera du côté Euronews qui sera officiellement rebaptisée Euronews NBC, avec un changement de logo visible à l’antenne d’ici la fin de l’année 2017.

Avid et Al Jazeera passent un accord de plusieurs millions de dollars reposant sur un environnement technologique hybride dans le cloud

Par défaut
avid-al-jazeera-qatari

Avid et Al Jazeera travaillent depuis plusieurs années sur des projets liés à la production des news.

Avid annonce avoir signé un important accord avec la chaine de télévision Al Jazeera Media Network incluant des prestations de services et des engagements commerciaux liés aux produits. Ces accords renforcent la relation de long terme entre les deux entreprises et augmentent les investissements dans les matériels Avid. Les deux firmes vont également travailler main dans la main sur un environnement de news spécifique à Al Jazeera reposant sur des ressources totalement décentralisées dans le cloud. Cette alliance aidera la chaine du Qatar à affiner sa stratégie de production, et à dessiner les bases d’un environnement futur de salles de rédaction distantes. Cet écosystème mettra en oeuvre pour la première fois dans un environnement cloud hybride, la plateforme MediaCentral qui alimentera en capacité de traitement et de stockage les salles de rédaction du groupe Al Jazeera.

Les équipes Avid travaillent depuis longtemps avec Al Jazeera sur une approche technique

al_jazeera_english_newsdesk

Plateau et salle de rédaction d’Al Jazeera à Londres

Avid Everywhere afin de mettre en œuvre un workflow de news ouvert, intégré et efficient basé sur la plate-forme MediaCentral pour son réseau international de chaines. En démultipliant la plate-forme Avid pour la fabrication de ses news au niveau mondial, Al Jazeera a atteint plusieurs objectifs commerciaux et opérationnels, augmentant ainsi la productivité de ses équipes et la réactivité face aux news de dernière minute. Avec une mise en service fin 2016, la phase finale la plus complexe d’implémentation du dispositif s’est déroulée au siège social d’Al Jazeera à Doha.

Avid travaille actuellement avec la chaine d’information sur la prochaine étape de sa stratégie de développement qui verra le diffuseur utiliser des capacités technologiques dans le cloud pour ses workflows et son infrastructure de production afin de pousser plus loin la collaboration globale de ses équipes et l’efficacité opérationnelle de l’entreprise.

avid-everywhere-small

Avid Everywhere pour prendre en charge l’ensemble des étapes de fabrication des programmes

Pour compléter ce dispositif au niveau mondial, Avid et Al Jazeera ont signé un accord global de services pluri-annuel portant sur plusieurs millions de dollars qui inclut la fourniture d’une gamme complète de services avancés : support système, maintenance logicielle, et un panel de services adaptés aux fonctionnement de l’ensemble des chaines d’Al Jazeera dans le monde afin d’optimiser cet investissement conséquent.

Dans le cadre de l’accord, le personnel d’Al Jazeera recevra une formation régulière sur les dernières fonctionnalités des systèmes pour travailler de la façon la plus efficace possible. Al Jazeera aura également accès aux capacités des Avid Labs qui fournissent des ressources d’engineering personnalisées afin de faciliter l’intégration des produits dans les infrastructures existantes et développer des capacités spécifiques uniques aux opérations d’Al Jazeera.

L’accord-cadre additionnel sur les produits signé par les deux sociétés permet à la chaine de bénéficier d’avantages commerciaux à l’échelle mondiale. Il comprend une tarification, des termes et des conditions générales pré-négociés, qui s’appuient sur les investissements précédents, les volumes commandés et les relations de long terme des deux entreprises.

Avid : offre de solutions pour les événements sportifs pour tous les budgets et types de production

Par défaut

capture-decran-2016-09-27-a-13-08-55Avid a annoncé en début de mois à l’IBC la commercialisation de solutions sport intégrées de bout en bout qui couvrent tous les types de production, des prestataires et producteurs de petites et moyennes tailles jusqu’aux grands diffuseurs et opérations à distance. Via la plateforme MediaCentral Avid, le nouveau workflow sport s’appuie sur des outils éprouvés intégrés dans une solution permettant de se différencier. « Le sport en direct est l’environnement de production le plus intense qui existe. Les productions exceptionnelles sont récompensées par des résultats d’audience élevés et des fans dévoués », a noté Alan Hoff, vice-président de la branche Market Solutions d’Avid. « Nous avons rassemblé des solutions gagnantes pour que les entreprises de tous types y compris des centres de formation, et des productions sur le terrain comme à distance puissent y trouver leur compte. »

Chaque solution contient tous les outils nécessaires pour suivre le rythme du sport en direct (acquisition PlayMaker, serveur de lecture et replay, infographie sport Spark) et est complétée par le stockage partagé Avid NEXIS, le montage Media Composer et la gestion des ressources Interplay | Production. L’installation et une formation de base sont également inclus dans le package.

Les nouvelles solutions de workflow sport annoncées à l’IBC 2016 incluent :

  • Avid Sports Solution | Studio pour diffuseurs de petite et moyenne taille
  • Avid Sports Solution | Remote Productions pour les grandes productions sportives à distance
  • Avid Sports Solution | Trucks pour les productions en car régie, en extérieur et à distance
  • Avid Sports Solution | EDU pour les établissements scolaires et universitaires

Disponibilité

La sortie des nouvelles solutions sport est prévue pour le quatrième trimestre 2016.

Météo France installe le système Metacast pour accroître la production de ses graphiques météos

Par défaut

Météo France

Météo France, l’Institut météorologique et climatologique national français, s’équipe de la solution graphique Metacast, a annoncé le fabricant ChyronHego, le 27/04/2016. Le dispositif vient en remplacement d’un système propriétaire et facilitera la création de contenus graphiques pour les clients de l’institut et pour ses propres canaux de diffusion. Metacast a été livré par Magic Hour, revendeur de ChyronHego en France.

Météo France a fait des investissements importants depuis deux ans pour être présent sur les médias sociaux, le Web et le mobile. En outre, l’institut a vu ses commandes de graphiques et cartes météorologiques augmenter de la par de diffuseurs télé et de la presse écrite présente sur le web désireux d’être livrés rapidement avec des graphiques d’une qualité visuelle irréprochable. Aujourd’hui, Météo France annonce plus de 26 000 followers sur Twitter et plus de 500 millions de visites annuelle sur son site Internet.

ChyronHego-Metacast-MeteoFranceEn 2015, après un an d’étude de marché, Météo France a lancé un appel d’offres pour la mise à niveau de ses outils graphiques météorologiques. L’Institut avait besoin d’une solution qui puisse répondre à ses demandes graphiques croissantes avec les mêmes ressources humaines, voire moins. Le système devait être capable d’automatiser la création de contenu et être facile à utiliser par les prévisionnistes. En outre, sur un secteur en forte concurrence, il devait permettre de créer un contenu unique qui respecte la charte graphique de chaque client.

« Nous cherchions une solution flexible qui s’intègre à nos workflows et à nos capacités de production. En même temps, le produit devait être ouvert et facilement évolutif car nos besoins de production changent régulièrement et de nouvelles données météorologiques s’ajoutent. Après une étude approfondie, il était clair que Metacast représentait le meilleur choix », explique Emmanuel Bocrie, directeur, Département des Médias, Météo France. « L’équipe Metacast a une expertise de 20 ans avec les instituts météorologiques du monde entier, il nous était donc facile de trouver des recommandations du produit dans le secteur. Avec ChyronHego et Metacast, nous avons une équipe d’experts capables de nous aider à mener à bien nos futures opérations. »

ChyronHego-MetacastSelon ChyroHego, Metacast a été installé sur plus de 200 sites dans le monde depuis son lancement en 1993, permettant aux prévisionnistes et présentateurs télé d’utiliser des informations précises provenant de n’importe quelle source de données. Météo France a déployé trois postes de travail et deux serveurs Metacast pour les graphistes et météorologues afin de créer des graphiques livrés automatiquement aux clients.

« Être choisi par une institution hautement considérée comme Météo France est une importante reconnaissance de l’excellence technologique de Metacast et de la compétence de notre équipe, s’enthousiasme Karl Eggestad, directeur commercial Metacast de ChyronHego. Avec Metacast, Météo France peut se concentrer sur son cœur de métier afin d’offrir à ses clients — et en fin de compte, au grand public — les informations météo les plus précises et les plus convaincantes de l’industrie. »

700 caméscopes Sony pour France Télévisions

Par défaut

FTV logoPour ceux qui n’étaient pas encore au courant, Marck Krief, directeur délégué à l’ingénierie, l’a confirmé fin mars aux élus du Comité Central d’Entreprise (CCE). Le renouvellement des caméras concernera toutes les stations de France Télévisions, sans exception, et le déploiement devrait s’étaler de mi-2015 à 2017. France Télévisions a choisi les caméras de reportage Sony pour l’ensemble de ses rédactions en métropole et outre-mer, soit 500 à 700 caméras livrables entre l’été 2015 et 2017.

« Des centaines de JRI et OPV de France Télévisions ont sans doute envie de pousser un « ouf » de soulagement : le parc actuel, composé essentiellement de caméras Panasonic ou Sony achetées entre 2006 et 2008, est en effet à bout de souffle. Dans de nombreuses rédactions, nous sommes confrontés depuis trop longtemps à un matériel usé, à des modèles inadaptés aux besoins, voire parfois à la pénurie de caméras » a indiqué le Syndicat National des Journalistes (SNJ) de France Télévisions.

Les équipements choisis regroupent un mélange de caméras Sony haute définition de poing (PXW-X200), d’épaule (PMW-400) et de taille intermédiaire (PMW300) au format Sony XAVC capables d’enregistrer également en SD. Cette opération dont le montant n’est pas précisé permet de proposer un parc unifié de caméras sur l’ensemble de l’entreprise avec des systèmes compatibles entre eux et un partage des médias simplifié.

« Cette diversité de modèles répond, sur le principe, à une demande exprimée par de très nombreux JRI et OPV ainsi qu’aux recommandations de la médecine du travail. Il est indispensable de pouvoir choisir (en tenant compte des priorités éditoriales mais aussi des contraintes physiques et logistiques) le matériel le plus adapté à chaque tournage. Rappelons que les caméras de poing, souvent très utiles, ne sont pas adaptées à toutes les situations et n’évitent pas les troubles musculo-squelettiques », ajoute le syndicat.

Mais à l’issue des premiers échanges entre élus du CCE et représentants de la direction :

« Il apparaît que cette répartition des différents modèles selon les stations ne s’appuierait pas sur les souhaits des utilisateurs, mais plutôt sur des arbitrages budgétaires des directeurs des pôles et des rédactions ! On pourrait donc, par exemple, déployer une majorité de caméras de poing dans une station, avant même d’avoir consulté les JRI et OPV locaux ! » selon le SNJ.

La direction annonce pourtant vouloir s’appuyer sur une « démarche participative ».

« Le SNJ exige qu’elle respecte cet engagement en associant les salariés et leurs représentants à la mise en place de ce nouveau parc de caméras de reportages. La concertation doit avoir lieu dans toutes les stations, où ce « panachage » doit être débattu, tout comme l’environnement technique (trépied, micros, lumières, accessoires…) de ces caméras. Il en va de la qualité de nos reportages et de la santé des JRI et OPV de l’entreprise. Le SNJ sera également extrêmement vigilant sur l’accès aux formations sur ce nouveau matériel » conclut le SNJ.